Le Maroc participe à des exercices militaires maritimes avec les États-Unis

23 juin 2021 - 14h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Suite à l’invitation des États-Unis, la Marine royale marocaine va participer, pour la toute première fois, à Sea Breeze, l’un des plus grands exercices militaires maritimes. Cet exercice militaire se déroulera du 28 juin au 10 juillet prochain en Mer noire.

Une première. La Marine royale va participer à l’exercice militaire Sea Breeze, organisé conjointement chaque année par les États-Unis et l’Ukraine, avec la participation de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN), indique l’armée américaine sur son compte Twitter. Particularité de l’édition 2021 ? Les plus fortes marines dans le monde, notamment celles des États-Unis, de la Grande-Bretagne, de l’OTAN, d’Israël, du Japon, du Brésil et de la France vont tous participer à cet exercice militaire, dont l’objectif est de renforcer la sûreté maritime dans la zone entourant la mer Noire.

À lire : 80 477

En tout, 5 000 militaires de 32 pays différents vont participer à la 21ᵉ édition de « Sea Breeze » qui aura lieu du 28 juin au 10 juillet prochain. 40 avions, 32 navires et 18 équipes de forces spéciales aussi. Au menu, des exercices d’interdiction maritime, de défense aérienne, de lutte anti-sous-marine, de recherche et de sauvetage, et des opérations spéciales derrière les lignes ennemies. Ce sera une occasion pour la Marine royale marocaine d’examiner les navires de guerre et de s’entraîner aux dernières technologies avec les plus fortes marines des pays amis.

Sujets associés : États-Unis - Défense - Armement - Marine Royale Marocaine

Aller plus loin

Des militaires marocains en Israël pour un exercice

Un avion de l’armée de l’air marocaine a atterri dimanche sur la base militaire de Hatzor, située dans le centre d’Israël. Une première.

Coopération militaire : exercices entre le Maroc et les Etats-Unis

Le Maroc et les États-Unis participent depuis le début de cette semaine au lightning handshake, un exercice maritime bilatéral. Cette manœuvre qui se déroule entre le groupe...

Les États-Unis forment les militaires marocains à l’utilisation des missiles antichar TOW2A

L’École royale des Blindés (ERB) des Forces armées royales (FAR) à Meknès a organisé une série de formations sur les missiles anti-char TOW2A au profit des militaires marocains....

La Marine royale marocaine et l’US Navy en exercice dans le détroit

La Marine royale marocaine Allal Ben Abdallah (F 615) et l’US Navy, à travers le Harry S. Truman Carrier Strike Group (HSTCSG) ont traversé ensemble, le détroit de Gibraltar...

Ces articles devraient vous intéresser :

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Le Maroc modernise ses Forces royales air avec des nouveaux hélicoptères

Les Forces royales air devraient bientôt recevoir de nouveaux hélicoptères H135M commandés auprès du constructeur européen Airbus Helicopters.

Le Maroc établit une nouvelle zone militaire au Nord

Le Maroc va se doter d’une nouvelle zone militaire dans le nord du pays. De quoi quadriller davantage le territoire national.

Le Maroc va réceptionner ses premiers hélicoptères H135

Le Maroc va bientôt doter son armée de l’air de cinq hélicoptères H135 qui remplaceront l’AB206 pour la formation des pilotes dans les missions de transport, de recherche et de sauvetage.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Budget record pour l’armée marocaine

Le Maroc va allouer près de 12,1 milliards de dollars au ministère de la Défense en 2024. Ce montant servira entre autres à l’acquisition d’armes et d’équipements militaires.

Les militaires marocains s’imprègnent des capacités technologiques de l’armée israélienne

Les militaires marocains participant à la Conférence internationale Innovation et Défense organisée en Israël ont été entretenus sur les nouvelles capacités technologiques de l’armée israélienne.

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...

Le Maroc équipe ses avions F-16 d’un blindage de pointe

Le Maroc a acquis un blindage de pointe auprès de la société américaine L3Harris Technologies spécialisée dans le matériel militaire de surveillance, les armes à énergie dirigée, la guerre électronique, pour ses avions F-16.