Recherche

Maroc : la vie des femmes enceintes prêtes à accoucher en danger

© Copyright : DR

15 juin 2021 - 22h49 - Société - Par: S.A

La vie des femmes enceintes qui sont sur le point d’accoucher, est en danger dans le nord du Maroc. En cause, la disparition d’un médicament très utile pendant l’accouchement dans les pharmacies des hôpitaux publics de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

La région Tanger-Tétouan-Al Hoceima fait face à une grave pénurie de Syntocinon, un médicament mis à disposition dans le milieu hospitalier sous forme de solution injectable à base d’Oxytocine. Impossible d’en trouver dans les pharmacies des hôpitaux publics de la région, dans les pharmacies et les cliniques privées alors qu’il est d’une grande utilité pendant l’accouchement, surtout en cas d’insuffisance de contractions utérines pendant l’accouchement, de rétraction utérine après la naissance ou d’atonie utérine consécutive à une hémorragie de la délivrance. Les médecins utilisent également Syntocinon en chirurgie obstétricale (césarienne, interruption de grossesse).

« La disparition du Syntocinon des pharmacies des hôpitaux publics date de plus d’un mois », ce qui menace réellement la vie des femmes enceintes, a déclaré au journal arabophone Al Akhbar Ahmed Kaidi, chef du service d’anesthésie et de réanimation de l’hôpital provincial Saniat Rmel de Tétouan, également secrétaire général provincial du syndicat national des médecins du secteur public. À l’origine de la pénurie de Syntocinon, une forte demande dans le secteur privé.

Pour résoudre un tant soit peu ce problème, des administrations de certains hôpitaux publics du Nord se rendent dans certains centres hospitaliers locaux pour se procurer de petites quantités de Syntocinon. Aussi, transfèrent-elles certaines femmes enceintes vers des hôpitaux provinciaux pour accoucher. Certains médecins réfléchissent à des traitements de substitution.

Mots clés: Santé , Tanger , Tétouan , Al Hoceima , Femme marocaine

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact