Maroc : la vie des femmes enceintes prêtes à accoucher en danger

15 juin 2021 - 22h49 - Maroc - Ecrit par : S.A

La vie des femmes enceintes qui sont sur le point d’accoucher, est en danger dans le nord du Maroc. En cause, la disparition d’un médicament très utile pendant l’accouchement dans les pharmacies des hôpitaux publics de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

La région Tanger-Tétouan-Al Hoceima fait face à une grave pénurie de Syntocinon, un médicament mis à disposition dans le milieu hospitalier sous forme de solution injectable à base d’Oxytocine. Impossible d’en trouver dans les pharmacies des hôpitaux publics de la région, dans les pharmacies et les cliniques privées alors qu’il est d’une grande utilité pendant l’accouchement, surtout en cas d’insuffisance de contractions utérines pendant l’accouchement, de rétraction utérine après la naissance ou d’atonie utérine consécutive à une hémorragie de la délivrance. Les médecins utilisent également Syntocinon en chirurgie obstétricale (césarienne, interruption de grossesse).

« La disparition du Syntocinon des pharmacies des hôpitaux publics date de plus d’un mois », ce qui menace réellement la vie des femmes enceintes, a déclaré au journal arabophone Al Akhbar Ahmed Kaidi, chef du service d’anesthésie et de réanimation de l’hôpital provincial Saniat Rmel de Tétouan, également secrétaire général provincial du syndicat national des médecins du secteur public. À l’origine de la pénurie de Syntocinon, une forte demande dans le secteur privé.

Pour résoudre un tant soit peu ce problème, des administrations de certains hôpitaux publics du Nord se rendent dans certains centres hospitaliers locaux pour se procurer de petites quantités de Syntocinon. Aussi, transfèrent-elles certaines femmes enceintes vers des hôpitaux provinciaux pour accoucher. Certains médecins réfléchissent à des traitements de substitution.

Sujets associés : Tanger - Tétouan - Al Hoceima - Santé - Femme marocaine

Aller plus loin

Maroc : grande pénurie de dispositifs médicaux

Il a été constaté une grande pénurie des dispositifs médicaux essentiels pour les activités médicales et chirurgicales au Maroc. Pour en faciliter l’approvisionnement, les...

Covid-19 au Maroc : la vaccination élargie à toutes les femmes enceintes

Le ministre de la Santé Khalid Aït Taleb a adressé le mardi 17 août un courrier aux directeurs régionaux, annonçant l’actualisation des recommandations relatives à la...

Pénurie de médicaments : le Maroc tient encore le coup

Le Maroc pourrait craindre une pénurie de médicaments, en raison de la pandémie du coronavirus.

Amel Bent à nouveau enceinte

Portrait de la semaine dans l’émission Sept à huit diffusée le dimanche 24 octobre sur TFI, la chanteuse Amel Bent a fait quelques révélations sur sa vie privée. Elle confie...

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

L’implication des MRE attendue dans les réformes du système sanitaire

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) attend des cadres de santé marocains résidant à l’étranger, un engagement citoyen pour la réussite du projet de réforme du système sanitaire national.

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Maroc : mauvaise nouvelle pour les fumeurs

Sale temps pour les fumeurs marocains qui devront, une fois encore, passer à la caisse pour s’acheter leurs cigarettes. Cette augmentation vient d’être validée définitivement et doit entrer en vigueur au début de l’année.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Samira Saïd : la retraite ?

La chanteuse marocaine Samira Saïd, dans une récente déclaration, a fait des confidences sur sa vie privée et professionnelle, révélant ne pas avoir peur de vieillir et avoir pensé à prendre sa retraite.

Maroc : pas d’augmentation des prix des consultations médicales

Les tarifs des consultations médicales au Maroc n’ont subi aucune augmentation. L’information a été démentie par un syndicat, assurant qu’aucun accord n’a été signé entre les médecins du secteur privé et le gouvernement sur ces prix.

Cancer : le premier test de dépistage 100% marocain bientôt commercialisé

Les premiers kits de dépistage du cancer, produits localement au Maroc, seront bientôt mis sur le marché. Le pays procède actuellement aux derniers tests de cette innovation afin de s’assurer de leur efficacité.