Comment le Maroc compte éradiquer la fraude au carburant

11 février 2021 - 07h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les carburants frauduleux créent un énorme manque à gagner à l’État marocain. Fort de ce constat, le gouvernement entend créer un nouveau laboratoire spécialisé dans l’analyse des produits pétroliers afin d’y faire face.

Le ministère de l’Énergie et de l’Environnement envisage d’instaurer un système de traçabilité et de marquage pour le contrôle de la disponibilité et de la qualité des produits pétroliers, rapporte L’Économiste. Ceci, à travers la création d’un laboratoire spécialisé dans l’analyse des produits pétroliers avant fin 2021.

Les fraudes au carburant se présentent sous diverses formes. La pratique de certains transporteurs consisterait à acheter de gros volumes de carburants avec facture pour les revendre aux consommateurs parmi les gros comptes jusqu’à 1,5 dirham de moins que les stations-service officielles. Ces carburants seraient souvent stockés dans des dépôts clandestins et les pompistes refusent de porter des accusations, explique la même source.

« Nous dénonçons évidemment les pratiques frauduleuses et nous refusons en même temps d’être des boucs émissaires pour assurer la couverture des fraudeurs », a déclaré Jamal Zrikem, président de la Fédération nationale des propriétaires, commerçants et gérants des stations-service. Saluant l’initiative du gouvernement, la Fédération propose que le laboratoire qui sera mis en place assure la traçabilité des carburants, de leur importation à leur vente finale, en passant par le transport, le stockage, etc. Aussi, a-t-elle insisté sur la stricte application des normes en matière de citernes sous terre, de camions-citernes, de scellés et autres.

Sujets associés : Pétrole - Ministère de l’Energie, des mines, de l’Eau et de l’Environnement - Conseil de gouvernement

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le Maroc veut mieux contrôler la qualité des carburants

Le gouvernement s’apprête à construire en 2021, un nouveau laboratoire de contrôle de la qualité des carburants, a annoncé, lundi le ministre de l’Énergie, lors de la séance...

Maroc : une loi pour encadrer les prix du carburant

L’encadrement des prix des carburants à la pompe préoccupe le PPS. Son groupe parlementaire à la Chambre des représentants a déposé deux propositions de loi qui viennent d’être...

Carburant clandestin : les propriétaires des stations-service dénoncent une concurrence déloyale

Face à la hausse des prix des produits pétroliers clandestins sur le marché marocain, les propriétaires des stations-service ne cessent de dénoncer une concurrence déloyale, tout...

Maroc : des stations-service fournissent du carburant de mauvaise qualité

En 2020, les services du ministère de l’Energie ont mené environ 3 400 opérations de contrôle de la qualité du carburant, auprès des stations-service sur toute l’étendue du...

Nous vous recommandons

Pétrole

Maroc : l’exploration pétrolière à Tarfaya inquiète les Canaries

Le Maroc vient d’autoriser la société Qatar Petroleum International Upstream L.L.C à poursuivre l’exploration pétrolière dans ses eaux au large de Tarfaya, près des îles Canaries. La nouvelle suscite une «  extrême inquiétude  » dans l’archipel...

Carburants : baisse des prix à la pompe

Ce vendredi, les stations-services au Maroc ont baissé les prix du carburant, suite à la baisse des cours internationaux. Après avoir atteint un record, les prix de l’essence et du gasoil sont repassés sous la barre des 14 dirhams le...

Maroc : une mauvaise nouvelle attend les automobilistes

Après avoir connu une baisse en mai dernier, les prix du carburant connaissent une forte augmentation. La hausse est de 70 centimes en moyenne et ce n’est que le début.

Au Maroc, les accusations contre les pétroliers sont fondées

L’enquête sur le présumé cartel des distributeurs de carburant a été bouclée, et le Conseil de la concurrence a envoyé ses griefs définitifs au Groupement des pétroliers du Maroc (GPM) et aux 9 opérateurs...

Le Maroc ouvre l’exploration pétrolière à l’Israélien Ratio Petroleum

La compagnie israélienne Ratio Petroleum va explorer de potentiels gisements offshore de pétrole et de gaz pour le bloc Dakhla Atlantique. Dans ce sens, elle a signé un accord avec l’Office national des Hydrocarbures et des Mines...

Ministère de l’Energie, des mines, de l’Eau et de l’Environnement

Le Maroc va-t-il augmenter le prix de l’eau ?

Pour pallier la pénurie d’eau imminente au Maroc, la Commission spéciale pour le modèle de développement (CSMD) suggère aux autorités marocaines d’augmenter le prix de l’eau potable afin d’en réduire la...

Le Maroc veut mieux contrôler la qualité des carburants

Le gouvernement s’apprête à construire en 2021, un nouveau laboratoire de contrôle de la qualité des carburants, a annoncé, lundi le ministre de l’Énergie, lors de la séance hebdomadaire des questions orales à la Chambre des représentants. Avec cette nouvelle...

Comment le Maroc compte éradiquer la fraude au carburant

Les carburants frauduleux créent un énorme manque à gagner à l’État marocain. Fort de ce constat, le gouvernement entend créer un nouveau laboratoire spécialisé dans l’analyse des produits pétroliers afin d’y faire...

Le Maroc poursuit sa lancée sur l’hydrogène vert

Le Maroc poursuit son élan en matière de développement de la filière énergétique, particulièrement celle de l’hydrogène vert, communément appelée Power-to-X, qui constitue une source d’énergie écologique par...

Pétrole : le sous-sol marocain en regorge !

Amina Benkhadra, Directrice Générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) a confirmé la présence de gisement de pétrole dans plusieurs zones au large de Rabat-Salé, Essaouira, Agadir, Tarfaya et Boujdour, appelant les explorateurs à...

Conseil de gouvernement

Le Congrès mondial amazigh en colère contre Aziz Akhannouch

Le Congrès mondial amazigh reproche à Aziz Akhannouch d’exploiter l’identité amazighe comme une façade folklorique pour marquer des points politiques pour son parti et à son gouvernement de cautionner la violation des lois...

Le roi Mohammed VI va présider un Conseil des ministres

Le roi Mohammed VI doit présider un Conseil des ministres cette semaine. Cette réunion survient après les mesures fortes annoncées à l’occasion de l’ouverture de la session du parlement.

Maroc : probable prolongation de l’état d’urgence sanitaire

Le Conseil de gouvernement pourrait décider, lors de sa session du jeudi 8 juillet, de prolonger la durée de l’état d’urgence sanitaire au Maroc. Plusieurs autres dossiers sont inscrits à l’ordre du jour de cette rencontre...

Le nouveau dispositif de vente de billets risque de compromettre l’Opération Marhaba

Des dysfonctionnements sont notés dans la vente des billets aux Marocains résidant à l’étranger souhaitant se rendre au Maroc depuis le port d’Algésiras dans le cadre de l’opération Marhaba 2022. C’est du moins ce que révèlent des rapports parlementaires...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.