Maroc : des gendarmes condamnés pour escroquerie immobilière

27 juillet 2022 - 22h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Reconnus coupables d’escroquerie immobilière, trois gendarmes – dont un à la retraite – ont été condamnés par la Chambre des crimes financiers de Rabat à des peines cumulées de 9 ans de prison. Les victimes sont des promoteurs immobiliers et des hommes d’affaires opérant à Témara et Ain Atiq.

Le modus operandi des trois gendarmes consiste à utiliser des contrats de location portant sur des appartements, des villas et des immeubles censés être destinés à des fonctionnaires de la gendarmerie et portant des cachets de la haute commanderie de la gendarmerie pour « convaincre » les promoteurs immobiliers, rapporte le quotidien arabophone Al Akhbar. Ils leur ont promis le versement de loyers très conséquents pour la location de leurs biens, en contrepartie de « commissions » dont le montant total s’élèverait, selon les estimations, à plus de 3 millions de dirhams. Des promesses non tenues. Les promoteurs immobiliers découvriront plus tard que c’était une pure arnaque immobilière.

À lire :Casablanca : des policiers condamnés pour agression

L’enquête préliminaire menée dans le cadre de cette affaire a révélé que le gendarme à la retraite et les deux autres gendarmes en fonction sont impliqués dans une affaire d’arnaque et de falsification ciblant des promoteurs et des hommes d’affaires opérant à Rabat, Témara et Ain Atiq. Les deux gendarmes ont été suspendus. L’affaire a été portée devant la justice. Après débats, la Chambre des crimes financiers de Rabat a condamné les deux gendarmes encore en activité respectivement à 5 et 3 ans de prison ferme. Quant au gendarme à la retraite, il a écopé d’une peine d’un an de prison ferme.

Sujets associés : Immobilier - Rabat - Prison - Arnaque - Spoliation immobilière au Maroc

Aller plus loin

Des gendarmes marocains jugés pour blanchiment d’argent

24 gendarmes dont des colonels-majors et des colonels seront jugés pour blanchiment d’argent. Leur première audience devant le tribunal de première instance à Rabat a été reportée.

Des gendarmes marocains devant la justice

24 gendarmes, dont des colonels, sont poursuivis pour leur implication dans une affaire de blanchiment d’argent. Leur procès s’est ouvert devant le tribunal de première instance...

Marrakech : un responsable de « Prestigia » écrouée pour une escroquerie de 50 millions DH

Un responsable de la société « Prestigia », spécialisée dans la vente de biens immobiliers haut de gamme, et affiliée au groupe urbain « Addoha », a été incarcéré à la prison...

Une arnaque immobilière à El Jadida

La police d’El Jadida a arrêté un individu accusé d’avoir arnaqué plusieurs potentiels acquéreurs de biens immobiliers qui lui ont versé des sommes d’argent conséquentes en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc va instaurer une aide à l’achat de logement

L’achat de logements au Maroc pourrait bien connaître un nouveau souffle. Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’habitat et de la Politique de la ville, a laissé entendre que des dispositions...

Aide au logement : Un vrai succès chez les MRE

Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, confirme l’intérêt des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour le nouveau programme d’aide directe au logement.

Le roi Mohammed VI lance l’aide au logement

Les choses se précisent pour la mise en œuvre du nouveau programme d’aide au logement visant à renouveler l’approche d’accès à la propriété, en suppléant au pouvoir d’achat des ménages, via une aide financière directe aux acquéreurs.

Maroc : l’aide au logement booste le marché de l’immobilier

Au Maroc, le nouveau programme d’aide à l’acquisition de logements est susceptible d’apporter une bouffée d’oxygène au marché immobilier.

Immobilier au Maroc : où en est l’aide directe aux primo-accédants ?

Alors que c’était annoncé pour décembre, puis pour janvier 2023, le décret fixant le montant et les modalités d’attribution de l’aide financière directe aux primo-accédants au logement accuse du retard. Cette aide était initialement annoncée dans la...

Immobilier au Maroc : les notaires contrôleront la provenance de l’argent

Les notaires marocains ont décidé de prendre une part active dans la lutte contre le blanchiment d’argent dans l’immobilier.

Maroc : où en est l’aide au logement ?

Des discussions sont en cours entre les parties prenantes pour finaliser le décret relatif à l’aide directe au logement en vue de sa présentation au Conseil de gouvernement dans les prochains jours.

L’aide au logement connait un succès auprès des MRE

Depuis son ouverture le 2 janvier, le site d’assistance pour l’aide au logement connaît un succès croissant, notamment auprès des Marocains résidant à l’étranger.

Maroc : les MRE font grimper les ventes immobilières

Les transactions immobilières sont en hausse au Maroc en ce début d’été, avec la forte demande des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe, qui affluent vers le royaume pour y passer leurs vacances.

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.