Des gendarmes marocains jugés pour blanchiment d’argent

17 février 2023 - 18h10 - Maroc - Ecrit par : S.A

24 gendarmes dont des colonels-majors et des colonels seront jugés pour blanchiment d’argent. Leur première audience devant le tribunal de première instance à Rabat a été reportée.

Déjà condamnés pour corruption et participation à un trafic international de drogue, 24 gendarmes, dont des colonels-majors et des colonels, seront jugés devant le tribunal de première instance pour blanchiment d’argent, défini dans la convention de Vienne de 1988. Ce dernier a décidé du report de l’audience en raison de l’absence d’un colonel-major poursuivi dans le cadre de cette affaire. Celui-ci avait écopé de deux ans de prison, dont un an avec sursis. La juridiction a également exigé la présence d’un colonel condamné à six ans de prison ferme et étant la seule personne impliquée dans cette affaire encore en prison, rapporte le quotidien arabophone Al Akhbar.

À lire : Des gendarmes marocains devant la justice

En 2019, le tribunal de première instance avait condamné les gendarmes à des peines cumulées de 61 ans de réclusion, répartis selon leur degré d’implication. Ils avaient écopé de 76 ans de prison ferme en appel. Parmi eux, cinq colonels condamnés à des peines de prison allant de deux à six ans.

Sujets associés : Droits et Justice - Rabat - Gendarmerie Royale - Blanchiment d’argent

Aller plus loin

Scandale financier à Khouribga, de hauts responsables impliqués

L’enquête sur le détournement de plus de 50 millions de dirhams par le directeur d’une agence bancaire à Khouribga révèle l’implication de plusieurs autres individus dont des...

Khémisset : des gendarmes arrêtés pour corruption et trafic de drogue

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a interpellé plusieurs gendarmes soupçonnés de corruption et de liens avec un réseau de trafic de drogue. Ces arrestations...

Maroc : prison ferme pour des gendarmes

La Chambre criminelle de première instance de la Cour d’appel d’Ouarzazate a prononcé, lundi, une peine de quatre ans de prison ferme à l’encontre de deux gendarmes. Elle a par...

Blanchiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise de l’Europe

La Commission européenne vient d’annoncer le retrait du Maroc de la liste grise de l’Union européenne des pays sous surveillance en matière de blanchiment de capitaux et de...

Ces articles devraient vous intéresser :

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Immobilier au Maroc : les notaires contrôleront la provenance de l’argent

Les notaires marocains ont décidé de prendre une part active dans la lutte contre le blanchiment d’argent dans l’immobilier.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.