Des gendarmes marocains jugés pour blanchiment d’argent

17 février 2023 - 18h10 - Maroc - Ecrit par : S.A

24 gendarmes dont des colonels-majors et des colonels seront jugés pour blanchiment d’argent. Leur première audience devant le tribunal de première instance à Rabat a été reportée.

Déjà condamnés pour corruption et participation à un trafic international de drogue, 24 gendarmes, dont des colonels-majors et des colonels, seront jugés devant le tribunal de première instance pour blanchiment d’argent, défini dans la convention de Vienne de 1988. Ce dernier a décidé du report de l’audience en raison de l’absence d’un colonel-major poursuivi dans le cadre de cette affaire. Celui-ci avait écopé de deux ans de prison, dont un an avec sursis. La juridiction a également exigé la présence d’un colonel condamné à six ans de prison ferme et étant la seule personne impliquée dans cette affaire encore en prison, rapporte le quotidien arabophone Al Akhbar.

À lire : Des gendarmes marocains devant la justice

En 2019, le tribunal de première instance avait condamné les gendarmes à des peines cumulées de 61 ans de réclusion, répartis selon leur degré d’implication. Ils avaient écopé de 76 ans de prison ferme en appel. Parmi eux, cinq colonels condamnés à des peines de prison allant de deux à six ans.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Rabat - Gendarmerie Royale - Blanchiment d’argent

Aller plus loin

Maroc : deux gendarmes en prison pour corruption

Deux responsables de la gendarmerie de Nouaceur et Deroua, ainsi que l’épouse d’un trafiquant de drogue ont été écroués à la prison d’Oukacha pour corruption et chantage.

Blanchiment d’argent : Le Maroc serre la vis et ça paye

La lutte contre les activités de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme connaît des progrès significatifs au Maroc. En témoigne le nombre de déclarations de...

Maroc : des gendarmes accusés de complicité avec un trafiquant de drogue

Plusieurs agents de la brigade de gendarmerie de Deroua, dans la province de Berrechid, seraient impliqués dans une affaire de trafic de drogue. Ils sont soupçonnés d’avoir «...

Khémisset : des gendarmes arrêtés pour corruption et trafic de drogue

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a interpellé plusieurs gendarmes soupçonnés de corruption et de liens avec un réseau de trafic de drogue. Ces arrestations...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Blanchiment d’argent : Le Maroc serre la vis et ça paye

La lutte contre les activités de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme connaît des progrès significatifs au Maroc. En témoigne le nombre de déclarations de soupçon reçues par l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) en...

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Du blanchiment d’argent dans les casinos marocains ?

Les casinos sont dans le viseur des autorités marocaines. Seraient-ils devenus des lieux bénis pour le blanchiment d’argent ?

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Poupette Kenza : compte Instagram désactivé après des propos « antisémites »

L’influenceuse aux plus d’un million d’abonnés sur Instagram, Poupette Kenza, se retrouve au cœur d’une vive controverse après avoir tenu des propos jugés antisémites. Dans une story publiée le 15 mai 2024, elle affirmait sans équivoque son soutien à...

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.