Aznar "Si le Maroc faisait la guerre à l’Espagne, il perdrait"

7 novembre 2013 - 12h34 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

"Si le Maroc faisait la guerre à l’Espagne, il la perdrait", c’est ce qu’aurait déclaré l’ex-président du gouvernement espagnol José Maria Aznar, lors d’un entretien en 1998 avec le Roi Hassan II, à propos des villes occupées de Sebta et Melilla.

Dans le deuxième tome de ses mémoires, qui sort aujourd’hui en Espagne, Aznar assure qu’il a tenté de maintenir de bonnes relations avec le Maroc à son arrivée au pouvoir et la bonne impression qu’il a eue de son premier voyage officiel dans le Royaume en 1996, durant lequel il avait eu des entretiens avec le Roi Hassan II.

D’après José Maria Aznar, le ton a radicalement changé une année plus tard, quand ce dernier a reçu le Roi Mohammed VI, alors prince héritier. Pour l’ancien président du gouvernement, l’entretien entres les deux hommes "n’était pas facile" car le Roi Mohammed VI lui a parlé des prétentions marocaines sur les villes de Sebta et Melilla, et lui a demandé de changer de position concernant la question du Sahara.

Aznar reproche au Maroc, et surtout au Roi Mohammed VI de s’être ligué avec la France de Jacques Chirac contre les intérêts espagnols. Pour exemple, ce dernier prend l’interdiction faite aux espagnols de pêcher dans les zones marocaines, idée soufflée par Jacques Chirac, pour pousser Aznar à changer de position sur le Sahara.

Dans ses mémoires, l’ancien président revient également sur "l’erreur stratégique de grand calibre" faite par les Marocains concernant l’épisode "Îlot Leila", quand l’armée espagnole a délogé par la force des gendarmes stationnés sur la petite île à quelques pas du Maroc. Ce n’est qu’avec l’intervention des Etats-Unis et de Colin Powell que les deux pays sont revenus à un statu-quo précaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Hassan II - États-Unis - Mohammed VI - Ceuta (Sebta) - Melilla - Jacques Chirac - Sahara Marocain - Guerre

Aller plus loin

Deux îlots à l’origine d’une prochaine crise entre l’Espagne et le Maroc ?

Une nouvelle crise se profile entre le Maroc et l’Espagne, une quinzaine d’années après le conflit qui a opposé les deux pays pour l’îlot Leila ou Perejil.

La base navale de Ksar Sghir (nord du Maroc) prête en 2016

Après près de 8 ans de travaux, la nouvelle base navale de Ksar Sghir, dans le nord du Maroc, sera complètement opérationnelle dans quelques mois, soit en 2016.

Ces articles devraient vous intéresser :

Une chaîne marocaine accusée d’offense au roi Mohammed VI

La chaîne de télévision d’information en continu marocaine, Medi 1 TV est sous le feu des critiques des Marocains qui l’accusent d’avoir offensé le roi Mohammed VI.

Nouvel appel au roi Mohammed VI

L’ancien joueur du Raja, Yassine Salhi s’est adressé au roi Mohammed VI dans un post sur Instagram, lui demandant d’intervenir, face à la flambée des prix.

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Le Roi Mohammed VI rend hommage à Mohamed Moatassim

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de la famille de feu Mohamed Moatassim, Conseiller du Souverain, décédé lundi à Rabat.

Décès de Khadija Assad : le roi Mohammed VI adresse un message à la famille

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à la famille de la grande artiste feue Khadija Assad, décédée la nuit dernière des suites d’une longue maladie.

Rachid M’Barki sanctionné à cause du Sahara : Lahcen Haddad crie à l’indignation

La mise en retrait par BFMTV de son journaliste franco-marocain, Rachid M’Barki, à qui la chaîne française reproche d’avoir prononcé à l’antenne l’expression « Sahara marocain » a suscité une réaction de la part du parlementaire et ancien ministre...

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.