Maroc : ruée des investisseurs étrangers vers les terres agricoles

13 décembre 2021 - 20h20 - Economie - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les investisseurs étrangers peuvent désormais acquérir des terres agricoles au Maroc, sur la base de la loi n° 62-19, entrée en vigueur cette année. La mesure ouvre de nouvelles opportunités pour les entreprises espagnoles du secteur agricole.

En attendant la publication des textes réglementaires pour faciliter la mise en œuvre de la mesure, les investisseurs étrangers dans le secteur agricole au Maroc peuvent déjà se réjouir. Actifs dans le royaume depuis plusieurs années, ils ne pouvaient pas étendre leurs activités en raison de l’impossibilité d’acquérir et d’exploiter des terres agricoles en leur nom ou au nom de leurs entreprises. Aujourd’hui, la législation marocaine a évolué avec l’adoption de ce nouveau texte.

À lire : Le Maroc, terre de prédilection des investisseurs étrangers

Malgré cette interdiction faite aux étrangers, de nombreuses entreprises espagnoles dans le secteur agricole ont fait d’importants investissements au Maroc en raison de son sol riche et fertile qui favorise la production rapide de certains fruits et légumes tels que les agrumes, les tomates, les haricots ou les fraises. Après le Brexit et suivant les accords commerciaux conclus entre le Maroc et le Royaume-Uni, les exportations de produits agricoles marocains vers ce pays ont augmenté de 51 % en janvier 2021 par rapport au même mois de l’année précédente.

À lire : Les exportations agricoles marocaines en forte hausse

Avec l’entrée en vigueur de cette loi, il faut s’attendre à une augmentation significative des investissements étrangers dans le secteur agricole. La nouvelle loi permet aux sociétés anonymes marocaines et aux sociétés en commandite par actions d’acquérir des terres agricoles sans aucune limitation, même si la totalité de leur capital social appartient à des actionnaires étrangers.

Les textes d’application de la loi seront publiés dans les prochains mois. Les investisseurs étrangers mettent déjà ce temps à profit pour procéder à la transformation de leurs filiales marocaines en sociétés par actions ou en actions, afin de bénéficier pleinement de cette opportunité.

Sujets associés : Investissement - Agriculture

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Dubaï : les opportunités agricoles au Maroc présentées aux investisseurs

À l’Expo Dubaï 2020, le Maroc a présenté ses potentialités et ses opportunités d’investissement dans le secteur agricole. Objectif  : inciter les opérateurs économiques à opter pour...

Maroc : 4,4 milliards de dirhams de subventions pour l’agriculture

Le soutien public à l’agriculture se maintient et se renforce au Maroc. Cette année, environs 4,4 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un...

Les exportations agricoles marocaines en forte hausse

En janvier 2021, les exportations de fruits et légumes se sont établies à 474 900 tonnes, a déclaré le ministre de l’Agriculture Aziz Akhannouch. En 10 ans, les exportations...

Le Maroc, terre de prédilection des investisseurs étrangers

Grâce aux réformes politiques, économiques et sociales, le Maroc reste une destination fiable pour les investisseurs étrangers, principalement espagnols. C’est ce qu’a indiqué...

Nous vous recommandons

Investissement

Ramadan : les investissements publicitaires en forte baisse

Les investissements publicitaires au Maroc ont connu une baisse drastique au cours du mois de ramadan, contrairement aux années antérieures où elles atteignaient leur pic en cette période de jeûne.

Le Maroc remporte le prix Energy Globe 2021

Le Maroc a reçu jeudi le prix Energy Globe National Award 2021, décerné pour son projet sur l’efficacité énergétique, lié au programme «  pompage solaire pour l’irrigation agricole  ».

Le Maroc va investir de plus de 13,4 MMDH dans le chemin de fer

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a prévu un investissement de plus de 13,4 milliards de DH durant la période 2023-2025.

ADM lance les travaux d’élargissement de l’autoroute Casablanca-Berrechid

Autoroutes du Maroc (ADM) a annoncé le démarrage des travaux d’élargissement à 2×3 voies des deux derniers lots de l’autoroute Casablanca-Berrechid, et de l’autoroute du contournement de Casablanca.

Mehdia aura le premier hôpital américain au Maroc

Une organisation médicale américaine et ses partenaires ont décidé de construire dans la région de Kénitra, plus précisément à Mehdya, le premier hôpital américain au Maroc.

Agriculture

Casablanca ne devrait pas manquer de légumes

Malgré les caprices du climat, la direction régionale de l’agriculture assure que les besoins de la région de Casablanca-Settat seront satisfaits par une production ininterrompue et l’approvisionnement régulier des différents marchés de la...

Maroc : les cultivateurs du cannabis font un pas en avant vers la légalité

Les cultivateurs du cannabis d’Al Hoceima, de Chefchaouen viennent de faire un pas en avant vers la légalité. Ils ont créé une association et élaboré une plateforme revendicative. Une manière pour eux d’accompagner la mise en œuvre de la nouvelle législation...

Le Maroc fait des réserves de céréales

La campagne agricole 2019-2020 a connu une baisse significative, en ce qui concerne la production de trois principales céréales que sont le blé tendre, le blé dur et l’orge. Le ministère de l’Agriculture a annoncé que leur production est estimée à 30...

L’OCP achève bientôt la construction de l’usine d’engrais et d’ammoniaque au Nigeria

Une délégation gouvernementale nigériane a été reçue mardi par l’Office Chérifien des Phosphates. Cette démarche a pour but d’accélérer les travaux de construction de l’unité de production d’engrais et d’ammoniaque au Nigeria, lancés en...

Les fruits et légumes marocains de nouveau dans le viseur du lobby agricole espagnol

Le lobby agricole espagnol s’active pour l’interdiction des exportations marocaines en Europe. Il soutient que l’entrée massive de ces exportations est à l’origine de la baisse des cours de ventes de fruits et légumes sur les marchés...