Recherche

Maroc : l’Istiqlal brade ses biens immobiliers

© Copyright : DR

14 août 2020 - 16h00 - Société

Le plus vieux parti marocain, l’Istiqlal, connaît une grave crise financière. Pour renflouer les caisses du parti, les héritiers du fondateur Allal El Fassi liquident ses biens immobiliers.

Les premiers actifs cédés sont les sièges abritant les locaux des journaux du parti, "L’Opinion" et "Al Alam", sis près du Complexe sportif Moulay Abdallah sur la route de Témara, évalués en comité exécutif à près de 21 millions de dirhams, rapporte Maghreb intelligence. Ils ont été vendus au banquier Othmane Benjelloun.

Le repreneur souhaiterait transformer les anciens locaux de ces journaux en showroom, précise la même source. En dehors de ces locaux, le plus vieux parti veut également brader son siège flambant neuf à Hay Riad, construit sous Abbas El Fassi, l’ancien Premier ministre, et qui n’a jamais été inauguré.

Quant aux locaux du PI à Tanger et à Marrakech, érigés sous la présidence de Hamid Chabat, ils sont également mis en vente, sans l’aval du Conseil national. Cette légèreté a conduit Hassan Sentissi, trésorier du parti, à démissionner lors d’une réunion assez mouvementée du Comité exécutif. De nouveaux locaux ont été loués au centre-ville de Rabat pour abriter la presse istiqlalienne et son imprimerie.

Mots clés: Istiqlal , Immobilier

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact