Maroc : Les maires de Casablanca et Fès restent au gouvernement

10 octobre 2015 - 20h50 - Maroc - Ecrit par : J.L

Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a refusé la démission du ministre chargé des Relations avec le parlement et la société civile Abdelaziz El Omari, élu maire de Casablanca.

El Omari comptait quitter le gouvernement pour se consacrer à sa lourde tâche de maire de la métropole économique et ses missions au sein du Parti Justice et Développement (PJD), mais Benkirane a, semble-t-il, refusé avançant que le mandat de l’actuel exécutif expire dans un an et par conséquent un remaniement n’était pas nécessaire .

Le ministre chargé du budget Driss El Azami reste également au gouvernement. Le PJDiste a été élu maire de Fès, après la victoire retentissante du parti islamiste dans la capitale spirituelle lors des élections communales et régionales du 4 septembre dernier .

Au final, le remaniement partiel n’aura touché qu’un seul ministère, celui de la Jeunesse et des sports dirigé jusque-là par Mohand Laenser, élu président de la région Fès-Meknès, dont le successeur Lahcen Sekkouri du parti du Mouvement Populaire a été nommé jeudi à Tanger par le roi Mohammed VI.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Fès - Mohammed VI - Meknès - Elections - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Mohand Laenser - Abdelilah Benkirane - Idriss Azami Al Idrissi - Gouvernement marocain - Abdelaziz El Omari

Aller plus loin

Lahcen Sekkouri, ministre de la Jeunesse et des Sports

Lahcen Sekkouri du parti Mouvement Populaire a été nommé ce jeudi à Tanger ministre de la Jeunesse et des sports par le roi Mohammed VI, après la démission de Mohand Laenser...

Hamid Chabat se rêve encore en chef du gouvernement marocain

Hamid Chabat, patron du parti de l’Istiqlal, affirme que sa formation politique est capable d’arriver en première position lors des prochaines élections législatives.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Le roi Mohammed VI lance l’aide au logement

Les choses se précisent pour la mise en œuvre du nouveau programme d’aide au logement visant à renouveler l’approche d’accès à la propriété, en suppléant au pouvoir d’achat des ménages, via une aide financière directe aux acquéreurs.

Des prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines ce mardi

Face à la rareté des pluies, le roi Mohammed VI a une nouvelle fois ordonné l’accomplissement de prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines.

Enseignement supérieur : le Maroc attend la compétence MRE

Le ministère de l’Enseignement supérieur, en collaboration avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et le Centre national de la recherche scientifique et technique (CNRST), a organisé samedi à Rabat, l’Assise de la 13ᵉ Région...

Maroc : la grande réforme du Code de la famille est lancée

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, le gouvernement d’Aziz Akhannouch s’active pour la réforme du Code de famille.

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Mohammed VI félicite l’AS FAR

Le Roi Mohammed VI a adressé ses félicitations aux joueuses de l’AS FAR, qui ont remporté dimanche la finale de la Ligue des Champions féminine de la Confédération africaine de football (CAF).

Le roi Mohammed VI ordonne de réformer le Code de la famille

Le roi Mohammed VI fait de la promotion des questions de la femme et de la famille sa priorité. Dans ce sens, il a adressé une correspondance au chef du gouvernement Aziz Akhannouch relative à la révision du Code de la famille.

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...