Dubaï : les opportunités agricoles au Maroc présentées aux investisseurs

17 octobre 2021 - 06h20 - Economie - Ecrit par : A.T

À l’Expo Dubaï 2020, le Maroc a présenté ses potentialités et ses opportunités d’investissement dans le secteur agricole. Objectif  : inciter les opérateurs économiques à opter pour des projets d’investissement vert.

À l’occasion, une conférence a été organisée par le ministère de l’Agriculture au cours de laquelle la délégation marocaine a passé en revue les réalisations du Plan Maroc Vert et les axes de la stratégie « Génération Green 2020-2030 ».

Dans ce sens, les participants ont eu droit à un exposé de Redouane Arrach, directeur de la stratégie et des statistiques au ministère de l’Agriculture, sur les ambitions du Maroc pour atteindre un système alimentaire durable. « La nouvelle stratégie de développement du secteur agricole au Maroc a été fondée sur la consolidation des acquis et des réalisations dans le cadre du Plan Maroc Vert, ainsi que sur les nouvelles aspirations dictées par les changements de l’économie nationale et internationale », a indiqué Arrach.

Et d’ajouter que « Green Generation 2020-2030 » vise à aider les jeunes à investir dans un million d’hectares de terres arables, à créer environ 350 000 emplois et à augmenter les exportations agricoles à 60 milliards de dirhams, soit 6,6 milliards de dollars en 2030.

A lire : Les produits agricoles marocains cartonnent à l’export

Pour sa part, le directeur général de l’Agence de développement agricole (ADA), El Mahdi Arrifi a rappelé les missions de l’Agence pour le développement agricole qui tient à fournir aux investisseurs des informations sur les opportunités d’investissement et le climat des affaires dans le secteur agricole au Maroc et à les conseiller sur les choix de leurs projets d’investissement.

« Le partenariat des secteurs public-privé vise à attirer les investissements nationaux et étrangers dans le domaine agricole, à mieux utiliser le stock de terres agricoles disponibles, à créer une haute valeur ajoutée, à contribuer au développement des chaînes de production de base du secteur et de créer des offres d’emploi », a-t-il souligné.

Sujets associés : Investissement - Dubaï - Agriculture - Ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime

Aller plus loin

Maroc : ruée des investisseurs étrangers vers les terres agricoles

Les investisseurs étrangers peuvent désormais acquérir des terres agricoles au Maroc, sur la base de la loi n° 62-19, entrée en vigueur cette année. La mesure ouvre de nouvelles...

Les produits agricoles marocains cartonnent à l’export

Malgré la situation sanitaire difficile que traverse le monde, l’exportation des produits agricoles poursuit sa tendance à la hausse au Maroc. Les perspectives de ce secteur...

Agriculture : la BAD octroie un prêt de 114 millions d’euros au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé un accord de prêt pour le financement d’un programme agricole, portant sur un montant de plus de 114 millions...

Maroc : bel exploit pour le secteur agricole, malgré le coronavirus

Contrairement aux autres secteurs, l’agriculture marocaine a résisté à la crise sanitaire due au Covid-19. Grâce à cette résilience, la campagne agricole 2019-2020 a connu une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les souks marocains vont être renovés

Compte tenu du rôle essentiel que jouent les souks hebdomadaires dans le développement socio-économique, le ministre de l’Agriculture a annoncé travailler pour la rénovation de ces espaces.

La prochaine récolte d’olive au Maroc menacée

La prochaine récolte d’olives au Maroc est très menacée en raison de la grave sécheresse qui frappe le royaume.

Maroc : l’huile d’olive devient un luxe

Au Maroc, le prix de l’huile d’olive augmente fortement. En cause, la sécheresse et les vagues de grande chaleur qui ont touché la production de ce petit fruit indispensable aux saveurs des mets des Marocains.

Investissements massifs au Maroc, 76,7 milliards de dirhams, 20 000 emplois

La Commission nationale des investissements a donné son aval à une série de 21 projets. L’investissement global de ces projets s’élève à 76,7 milliards de dirhams, l’équivalent de 6,98 milliards d’euros, selon un communiqué officiel du gouvernement.

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.

Couverture sociale : un prêt de 3,1 MMDH de la BAD au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé deux accords de prêt pour le financement d’un projet de céréaliculture et la généralisation de la couverture sociale, portant sur un montant de plus de 3,1 milliards de dirhams.

Les MRE, une source importante de devises pour le Maroc

Le premier retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc après la pandémie de Covid-19 est marqué par un fort afflux de devises.

Engrais : l’Europe mise sur le Maroc

Face à la flambée des prix des matières premières liée à la crise à la guerre en Ukraine, l’Europe envisage d’augmenter ses importations d’engrais au Maroc. 40 % des importations européennes de phosphate provenaient du royaume.