Maroc : 5% des parlementaires n’ont pas dépassé le primaire

28 septembre 2021 - 09h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le nouveau parlement marocain sera composé en majorité de personnes âgées de plus de 55 ans. 5,32 % d’entre eux n’ont pas été au-delà du cycle primaire et plus du quart ont fréquenté les bancs du lycée.

On en sait un peu plus sur le profil type des nouveaux élus de la nation. Selon les statistiques publiées par le ministère de l’Intérieur relatives au scrutin législatif du 8 septembre dernier, les moins de 35 ans représentent 8,35 % alors que les 35-45 ans représentent 18,23 %.

Un peu plus du tiers des nouveaux députés sont âgés entre 45 et 55 ans (33,92 %). Et la tranche d’âge la plus dominante reste toujours celle des élus âgés de plus de 55 ans avec un taux de 39,49 %.

A lire : Les femmes marocaines réclament la parité sur les listes électorales

S’agissant du niveau d’instruction, plus du quart des nouveaux élus n’ont pas été au-delà du lycée (27,59 %), alors que ceux à même de justifier d’études supérieures représentent 66,33 %.

À noter la hausse de la représentativité des femmes au sein du parlement. Pour la prochaine mandature, elles représentent 24,3 % des élus.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Elections - Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Parlement marocain

Aller plus loin

Maroc : des parlementaires en prison perçoivent des indemnités

Des députés marocains condamnés par la justice à des peines de réclusion criminelle continuent de percevoir leurs indemnités mensuelles.

Maroc : la fin du régime de retraite des parlementaires actée

Après de vives discussions sur le sujet de la retraite des députés, la décision est finalement prise. La commission des finances relevant de la Chambre des représentants a...

Élections au Maroc : Laftit satisfait du bon déroulement du scrutin

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit se dit satisfait du bon déroulement des élections du 8 septembre qui, selon lui, se sont déroulées dans les «  meilleures...

Les femmes marocaines réclament la parité sur les listes électorales

Les femmes marocaines exigent la parité sur les listes électorales afin de prendre une part active aux élections générales du 8 septembre.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

Maroc : des caméras de surveillance pour lutter contre la mendicité

Le ministère marocain de l’Intérieur a annoncé l’installation de caméras de surveillance dans les principales villes du royaume en vue de lutter contre la mendicité.

Au Maroc, désormais, le silence de l’administration vaut accord

Suite à la publication par les ministères de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire et de l’urbanisme d’un arrêté conjoint relatif à la simplification des procédures dans le domaine de l’urbanisme, Abdelouafi Laftit a adressé une circulaire aux...

Maroc : les discours radicaux dans les mosquées inquiètent

La députée du parti Fédération de la Gauche démocratique, Fatima Tamni, a interpelé le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, au sujet de l’exploitation des tribunes des mosquées pour diffuser des discours radicaux contre les...

La viande consommée par les Marocains dangereuse pour la santé ? un ministre répond

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a assuré du bon état des abattoirs et de la qualité de la viande qui en est issue. Ceci, en réaction aux propos d’un conseiller parlementaire qui a dénoncé l’absence de maintenance des équipements et de...

Maroc : hammams fermés, SPA ouverts, le grand paradoxe

La décision du ministère de l’Intérieur de fermer les hammams trois jours par semaine aura des conséquences négatives sur les employés du secteur, a alerté Fatima Zahra Bata, la députée du Parti de la justice et du développement (PJD).

Coupe du monde 2030 : un détail qui fait jaser au Maroc

Le ministre de l’Éducation nationale, de l’enseignement primaire et des sports, Chakib Benmoussa, a été interpelé par des députés au sujet de l’absence de l’identité marocaine dans le slogan de la coupe du monde 2030 que le Maroc organisera...

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc en croisade contre la mendicité

Malgré les efforts fournis pour l’éradiquer, la mendicité a la peau dure. Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit sonne la mobilisation contre ce phénomène qui génère plusieurs milliards chaque année.

Maroc : les amateurs de hammams vont être déçus

Face à la pénurie d’eau que connait le Maroc, les autorités ont décidé de prendre une décision choc concernant les hammams.