Maroc : plus d’exonérations aux promoteurs immobiliers ?

12 septembre 2022 - 17h40 - Economie - Ecrit par : S.A

Le conseil de gouvernement veut sonner la fin des exonérations accordées aux promoteurs immobiliers. Elles seront remplacées par des aides directes, lesquelles seront accordées aux acquéreurs.

La fin des exonérations accordées aux promoteurs immobiliers s’annonce imminente. Le gouvernement entend réviser les avantages fiscaux accordés à certains secteurs économiques, avec en tête de liste le secteur de l’immobilier, grand bénéficiaire des exonérations fiscales, rapporte le quotidien arabophone Al Akhbar. Il consomme à lui seul plus de 22 % (6 milliards de dirhams chaque année) des avantages fiscaux dont le montant global est évalué à plus de 29 milliards de dirhams. D’ores et déjà, les services du ministère des Finances en coordination avec leurs homologues du ministère de l’Habitat travaillent à mettre en place un nouveau système d’aide en remplacement aux exonérations accordées jusque-là aux promoteurs dans le cadre des préparatifs du projet de loi de finances 2023.

À lire :Le Maroc facilite la vie aux promoteurs immobiliers

Le sujet était au menu d’une réunion qui a connu la participation de Fatima-Ezzahra Mansouri, ministre de l’Habitat et des promoteurs immobiliers. Il était question de discuter de la possibilité de remplacer le système des aides actuellement en vigueur et basé sur les exonérations fiscales par un autre dispositif permettant un ciblage direct des bénéficiaires pour leur permettre d’accéder au logement. La mise en application de cette mesure implique que les promoteurs immobiliers réaliseront moins de bénéfices supplémentaires.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Gouvernement marocain - Conseil de gouvernement

Aller plus loin

Le Maroc facilite la vie aux promoteurs immobiliers

Le Maroc vient de mettre à jour les textes concernant la conformité des plans de construction dans les villes, pour faciliter la vie aux promoteurs immobiliers.

Maroc : les crédits immobiliers ont grimpé de 3,6 % à fin juillet

Les crédits immobiliers ont connu, à fin juillet, une hausse de +3,6 %, atteignant un encours global de 288,27 milliards de dirhams. Quant aux crédits aux promoteurs...

Maroc : les promoteurs immobiliers espèrent profiter de l’été 2021

Les promoteurs immobiliers du Maroc, totalement affaiblis par les effets dévastateurs de la pandémie du Covid-19 sur leur secteur d’activités, entretiennent un brin d’espoir...

Les crédits immobiliers devraient s’améliorer grâce aux MRE

Le groupe Banque Populaire (BP) est persuadé que les Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient booster les crédits immobiliers cette année.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : suspension des droits à l’importation des bovins domestiques

Le gouvernement marocain a adopté mercredi dernier, un projet de décret portant sur la suppression des droits de douane sur les achats de bovins domestiques d’un poids minimal de 550 kg.

Aide au logement : succès auprès des MRE

Près d’un quart des potentiels bénéficiaires de l’aide au logement sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Les inscriptions ont démarré le 1ᵉʳ janvier.

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

Aïd El Fitr 2024 : une bonne surprise pour les fonctionnaires marocains ?

La ministre déléguée chargée de la réforme de l’administration et de la transition numérique, Ghita Mezzour, propose au gouvernement de décréter un congé exceptionnel de trois jours au lieu de deux à l’occasion de l’Aïd Al-Fitr 2024.

Maroc : remaniement ou pas remaniement ?

L’éventualité d’un remaniement ministériel agite l’opinion publique marocaine. Aziz Akhannouch prépare-t-il un réajustement de son équipe ?

Maroc : changement majeur chez Airbnb

La plateforme américaine Airbnb interdit désormais toutes les caméras de surveillance à l’intérieur des logements mis en location. Cette nouvelle règle entrera en vigueur en avril dans tous les pays, y compris le Maroc.

Appel à l’intervention du roi Mohammed VI pour remanier le gouvernement

Sur la toile, les internautes marocains sollicitent l’intervention du roi Mohammed VI pour un remaniement urgent du gouvernement d’Aziz Akhannouch.

Aide directe au logement : les promoteurs immobiliers exigent des clarifications

Pour dynamiser le secteur immobilier, le gouvernement envisage d’octroyer une aide au logement, au profit des acquéreurs éligibles. Cette mesure contenue dans le PLF 2023, suscite des inquiétudes dans les rangs des promoteurs immobiliers.

La salaire minimum augmente de 5% au Maroc

Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi, un décret portant augmentation immédiate du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du Salaire minimum agricole garanti (SMAG) en accord avec les négociations menées avec les syndicats.

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...