France : le chauffard responsable de la mort de deux fillettes condamné

24 novembre 2019 - 07h40 - France - Ecrit par : I.L

Un chef d’entreprise a été condamné à 5 ans d’emprisonnement dont 3 fermes pour homicide involontaire et blessures involontaires au Tribunal correctionnel de Laon (Aisne). Sa peine est assortie d’un mandat de dépôt immédiat et d’une interdiction de repasser le permis de conduire durant 5 ans.

Deux fillettes de 3 ans et de 26 mois sont décédées dans cet accident d’un soir violent d’orage d’avril 2018. A bord d’un monospace avec leur maman, ces enfants n’ont pas survécu à la collision entre les deux véhicules.

A l’audience, l’avocat de la partie civile avait mis en cause la vitesse du chauffard, rapporte L’indépendant. Le rapport de la dernière expertise judiciaire démontrait que la Maserati d’occasion du prévenu roulait à 113 km/h, sur une route limitée à 80 km/h en raison de la pluie, rapporte la même source.

A la barre, le prévenu a réfuté toute passion pour la vitesse. Il a même indiqué ne pas se souvenir de l’accident. Pour justifier sa perte de contrôle, il avait évoqué une rupture de pente à l’endroit de l’accident : " l’orage était très important, il me semble que ma voiture est passée sur cette veine d’eau. C’est un phénomène qui existe et qui est connu", tentait-t-il de se justifier.

La peine est jugée trop excessive par son avocat Gérard Chemla. Il a annoncé faire appel, indique le même média.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Droits et Justice - Automobile - Accident - Enfant - Homicide

Aller plus loin

France : le témoignage émouvant d’une maman qui perdu ses deux filles dans un accident (vidéo)

L’émission ’’Audrey & Co’’ du mardi 10 septembre 2019 sur Lci a reçu Nadia Karmel, cette mère ayant perdu ses deux filles dans un accident de la route survenu en avril 2018....

Souk El Arbaa : deux soeurs arrêtées pour le meurtre de leur frère de 5 ans

Deux sœurs âgées de 17 et 20 ans ont été interpelées mardi par les éléments de la police judiciaire de Souk El Arbaa. Elles seraient impliquées dans une affaire de meurtre avec...

Ces articles devraient vous intéresser :

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

17% des voitures Renault vendues dans le monde ont été produites au Maroc

Renault Group Maroc franchit en avance ses objectifs d’intégration locale et de sourcing local, dépassant ainsi les engagements de l’écosystème Renault. En effet, avec un taux d’intégration locale, hors mécanique, atteignant 65,2 % en 2022 pour un...

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

Maroc : la chute des ventes de voitures neuves continue

Les ventes de voitures neuves au Maroc sont toujours dans le rouge. À fin septembre, 120 905 unités ont été vendues, soit une baisse de 8,15 %, comparativement à la même période de l’année dernière.

Maroc : l’État «  adopte  » les enfants devenus orphelins après le séisme

Le Maroc va procéder au recensement de tous les enfants devenus orphelins après le séisme du 8 septembre et leur accorder le statut de « pupille de la nation ».

Industrie marocaine : l’automobile tire les exportations vers le haut

Les exportations du secteur automobile ont augmenté de 37,4 % à fin juillet 2023 par rapport à la même période de 2022, atteignant près de 82,02 milliards de dirhams (MMDH), selon l’Office des changes.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.