Le Maroc très prisé par les touristes algériens

1er avril 2014 - 17h16 - Economie - Ecrit par : J.L

Le Maroc est parmi les destinations préférées des touristes algériens. En 2013, pas moins de 103.215 algériens ont visité le Royaume, contre 90.000 en 2012. Casablanca figure en tête des villes marocaines les plus prisées par les Algériens.

Les relations tendues entre le Maroc et l’Algérie semblent n’avoir aucun effet sur les échanges commerciaux et le tourisme entre les deux pays voisins, preuve en est la hausse de 22% du nombre de touristes algériens au Maroc entre 2011 et 2013.

Abdelilah Oudades, Consul général du Maroc à Oran estime même que ce chiffre pourrait passer de 100.000 à 700.000 dans les prochaines années, ce qui prouve que les touristes algériens se sentent bien au Maroc, précise le diplomate marocain.

Casablanca est la ville marocaine la plus visitée par les Algériens, où ils ont passé 75.000 nuitées en 2013. Les villes de Marrakech et Agadir figurent aussi parmi leurs destinations préférées des Algériens.

Le rapport 2014 du Conseil mondial du tourisme et du voyage a placé le Maroc meilleure destination touristique d’Afrique du Nord. Le Royaume a accueilli 10,4 millions de touristes et réalisé des recettes de l’ordre de 60 milliards de DH en 2013.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Agadir - Casablanca - Tourisme - Algérie - Oran - Destination - Ministère du Tourisme

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Nord du Maroc mise sur l’aérien pour attirer des touristes

Les opérateurs touristiques du Nord du Maroc saluent l’implantation d’une base aérienne à Tétouan après celle de Tanger. L’infrastructure aéroportuaire va attirer davantage de touristes et booster à coup sûr le développement économique de la région.

Tourisme au Maroc : un succès en trompe-l’œil ?

Le tourisme au Maroc se remet progressivement de la crise du Covid-19. Alors que les arrivées ont atteint 14,5 millions en 2023, les recettes touristiques affichent une baisse, suscitant des interrogations.

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.

Le Maroc veut profiter des exploits des Lions de l’Atlas pour booster son tourisme

Les Lions de l’Atlas ont terminé à la quatrième place de la Coupe du monde 2022. Un exploit historique et exceptionnel dont veut profiter le Maroc pour revigorer son tourisme, puissant levier de développement.

Le Maroc parmi les destinations les plus recherchées sur Google

Le Maroc figure dans le top 10 des destinations les plus recherchées sur Google. Le puissant et violent séisme du 8 septembre n’a vraiment pas produit un impact négatif sur le tourisme marocain.

Le parcours historique des Lions de l’Atlas impacte positivement le tourisme

Le parcours historique des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022 produit un impact plus que positif sur le tourisme marocain.

Le Maroc contraint de s’adapter aux nouvelles exigences des touristes

Le gouvernement marocain s’active à renforcer les capacités des acteurs du secteur du tourisme pour suivre les tendances et les évolutions mondiales et s’adapter aux nouvelles exigences des touristes.

Au Maroc, le marché opaque des locations saisonnières

Dans le secteur de la location saisonnière, les agences de voyages opérant au Maroc font face à une « concurrence illégale » des courtiers qui tirent grand profit de l’activité à leur détriment. Des voix s’élèvent pour appeler à l’assainissement du...

Tourisme : Le Maroc, victime de son succès... et d’AirBnB

Les recettes touristiques du Maroc poursuivent leur tendance à la baisse. Après une chute de 905 millions de dirhams (−10,5 %) en janvier, elles ont dégringolé de 1,06 milliard de dirhams (−6,7 %) à fin février. Pendant ce temps, les arrivées...

Un mois après le séisme, le tourisme marocain se redresse

Le Maroc conjugue désormais au passé l’impact négatif du puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le peuple marocain et causé d’énormes dégâts matériels sur son tourisme. L’industrie se porte mieux que jamais.