Maroc : un géant chinois pour l’unité flottante de regazéification

9 décembre 2021 - 20h40 - Ecrit par : A.P

Le géant chinois du BTP, China Communications Construction Co (CCCC), pourrait être retenu au terme de la procédure de sélection de l’entreprise qui aura en charge la construction d’une unité flottante de regazéification (FSRU) au Maroc.

China Communications Construction Co (CCCC) a participé à l’Appel à manifestation d’intérêt (AMI) lancé par le ministère de l’Energie dans le cadre du projet de construction de la première unité flottante de regazéification (FSRU, pour Floating Storage and Regasification Unit) du Maroc, fait savoir Africa Intelligence.

À lire : Près de 50% de Marocains sont disposés à accueillir des investissements chinois, selon Arab Barometer

« Parmi la vingtaine de candidats qui ont répondu à l’appel à manifestation d’intérêt bouclé le 25 octobre par la nouvelle ministre de l’Energie, Leila Benali, figure un consortium mené par l’une des filiales de CCCC, China Road & Bridge Corp (CRBC) », précise la même source, ajoutant que ce consortium est composé de CCCC Third Harbour, spécialisé dans les infrastructures portuaires, et de l’entreprise Wison Engineering, basée à Shanghai et spécialisée dans l’industrie pétrochimique.

Le département de l’Energie, alors dirigé par Aziz Rabbah, avait lancé en avril 2021 l’AMI pour la réalisation de ce projet qui devrait permettre au Maroc d’importer du gaz naturel liquéfié (GNL) par voie maritime et de procéder à sa regazéification avant sa distribution aux clients industriels et aux centrales électriques de l’Office national de l’électricité et de l’eau (ONEE).

À lire : Cité Mohammed VI Tanger Tech : la partie chinoise en visite au Maroc

La construction d’une unité flottante de regazéification au large des côtes marocaines est une réponse à la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe (GME) par l’Algérie le 31 octobre dernier, ayant conduit à l’arrêt des deux centrales de Ain Beni Mathar et de Tahaddart. Le département de Leila Benali prévoit de lancer l’appel d’offres dès juin prochain. Mais en attendant, il s’emploie à « finaliser le choix du port qui accueillera l’unité flottante FSRU, entre Mohammedia, Nador West Med (en cours de construction) et Kénitra ».

Pour rappel, CCCC avait déjà gagné en 2019 un important projet au Maroc. Il s’agit du projet d’aménagement de la cité Tanger Tech.

Tags : BTP - Chine - Gaz

Aller plus loin

Près de 50% de Marocains sont disposés à accueillir des investissements chinois, selon Arab Barometer

L’influence de la Chine dans la région MENA (Moyen-Orient-Afrique du Nord n’est plus à démontrer. Le sondage réalisé par Arab Barometer révèle que 49% des Marocains sont d’avis...

Le Chinois Citic Dicastal inaugure sa deuxième usine à Kénitra

Spécialisé dans le moulage d’aluminium et dans la production de pièces automobiles en aluminium, le groupe chinois Citic Dicastel vient d’inaugurer sa deuxième usine de production...

Des Chinois proposent de construire un hôpital au Maroc

La région Casablanca-Settat est la plus touchée par le coronavirus au Maroc, selon les données du ministère de la Santé. Pour inverser la tendance, les autorités de la région se...

Un groupe chinois s’intéresse au projet LGV Marrakech-Agadir

Le groupe chinois Zhong Neng Xuan Zong Industrial (ZN) manifeste son intérêt pour le projet de la Ligne grande vitesse Marrakech-Agadir. Il s’agit d’un groupe détenu par...

Nous vous recommandons

L’Algérie réagit à l’adoption par la Ligue arabe d’une carte du Maroc intégrant le Sahara

Amar Belani, envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb, a réagi aux informations faisant état de l’adoption par la Ligue arabe d’une carte du Maroc intégrant le Sahara recommandée à ses organes et organisations. Il...

Restrictions des visas : le blocage du trafic maritime entre Tanger Med et Algésiras en vue

Une association de professionnels du Transport international routier (TIR) menace de bloquer le trafic de marchandises transitant par les ports de Tanger Med et d’Algésiras pendant 72 heures. Elle a appelé ses membres à suspendre leur activité en guise de...

Les Marocains, honnêtes ou malhonnêtes ?

La Chine, le Maroc, le Pérou et le Kazakhstan ferment le classement de l’honnêteté établi suite à une étude menée par des chercheurs suisses et américains. La Suisse et la Scandinavie sont, elles, en tête du...

Recherché par Interpol, un Français arrêté à Casablanca

Les services de la police judiciaire de Casablanca ont arrêté Noureddine B., un baron de drogue français d’origine algérienne sous le coup d’un mandat d’arrêt international délivré par les autorités françaises. Il sera bientôt extradé vers la...

Rabat : un faux certificat pour faire accepter un adultère

Deux praticiens sont poursuivis devant la chambre criminelle de la Cour d’appel de Rabat pour falsification de certificat médical. L’un s’est fait aider par l’autre, sa collègue médecin, qui lui a établi un faux certificat médical attestant que sa femme,...

Le roi Mohammed VI envoie un message à Joe Biden

Les États-Unis d’Amérique ont commémoré le dimanche 4 juillet le 245ᵉ anniversaire de la déclaration d’indépendance. Un moment solennel marqué par divers messages des chefs d’États dont celui du roi Mohammed VI. Dans un message de félicitations, le souverain...

Espagne : le prix du gaz a augmenté de 50 % en un mois

Un mois après la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc, le prix du gaz naturel liquéfié (GNL) a enregistré une hausse de 50 % en Espagne, atteignant 100 euros/MWh à fin novembre contre 66 euros/MWh un mois...

Des narcotrafiquants d’Amérique latine veulent inonder le Maroc de cocaïne

Des trafiquants internationaux d’Amérique du Sud cherchent désespérément à faire du Maroc et de l’Europe leurs marchés d’écoulement de la cocaïne. Pour y arriver, ils comptent sur les narcotrafiquants...

Mina El Hammani (Elite) s’est fait aider pour « garder la tête sur les épaules »

L’actrice espagnole d’origine marocaine, Mina El Hammani, a déclaré qu’elle a dû avoir recours à un spécialiste pour garder la tête sur les épaules après avoir joué dans la célèbre série Netflix « Elite...

Sahara : Pedro Sanchez admet « des erreurs »

Occupé à prendre part au Conseil européen sur la crise énergétique qui s’est achevé vendredi à Bruxelles, Pedro Sanchez n’a pas eu le temps de gérer les tensions au sein de la coalition gouvernementale après la décision du gouvernement de soutenir le plan...