Maroc : voici les membres du nouveau gouvernement

7 octobre 2021 - 19h59 - Maroc - Ecrit par : G.A

Les membres du nouveau gouvernement ont été nommés aujourd’hui lors d’une cérémonie organisée au palais Royal de Fès. On note dans cette nouvelle liste, la reconduction de Nasser Bourita au ministère des Affaires étrangères et celle d’Abdelouafi Laftit à l’Intérieur. Quelques surprises tout de même avec l’arrivée de Chakib Benmoussa à l’Éducation nationale, Nadia Fettah Alaoui au très sensible ministère de l’Économie et des Finances ou encore Faouzi Lekjaa au Budget.

Cette nouvelle équipe dirigée par Aziz Akhannouch est composée de 24 ministres dont 7 femmes. Les secrétaires d’Etat devraient rejoindre l’équipe dans les prochains jours.

Voici la liste des nouveaux venus :

• Ministère de la Justice : Abdellatif Ouahbi (PAM)
• Ministère de l’Économie et des finances : Nadia Fettah Alaoui (RNI)
• Ministre délégué auprès du ministre des Finances charge du budget : Faouzi Lakjaâ (PAM)

• Ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts : Mohamed Sadiki (RNI)
• Ministère de l’Industrie et du commerce : Ryad Mezzour (PI)
• Ministère de l’Équipement et de l’eau : Nizar Baraka (PI)
• Ministère du Transport et de la logistique : Mohamed Abdeljalil (RNI)
• Ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire : Fatima Zahra Ammor (RNI)

• Ministère de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences : Younes Sekkouri (PAM)
• Ministère de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports : Chakib Benmoussa (SAP)
• Ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation : Abdellatif Miraoui (PAM)
• Ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication : Mehdi Bensaid (PAM)
• Ministère de la femme, de la famille et de l’insertion sociale : Awatif Khyar (PI)
• Ministère de l’Habitat et de la politique de la ville : Fatima Ezzahra El Mansouri (PAM)
• Ministère de la Santé et de la protection sociale : Nabila Rmili (RNI)
• Ministère de la Transition énergétique et du développement durable : Leila Benali (RNI)
•  Ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de la Transition numérique et de la réforme administrative : Ghita Mezzour (PI)
• Ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement : Mustapha Baitas (RNI)
•  Ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de l’Investissement, de la convergence et de l’évaluation des politiques publiques : Mohcine Jazouli (SAP)

Sujets associés : Mohammed VI - Aziz Akhannouch - Gouvernement marocain

Aller plus loin

Moulay Hafid Elalamy fond en larmes (vidéo)

Le ministre sortant, Moulay Hafid Elalamy, a fondu en larmes vendredi lors de la cérémonie de passation des pouvoirs entre lui et les nouveaux ministres en charge de l’Industrie...

Aziz Akhannouch se prépare à dévoiler son gouvernement

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch devrait être dévoilé juste après les élections des 120 membres de la deuxième Chambre du parlement prévues ce mardi 5 octobre. La configuration...

Les défis économiques qui attendent le gouvernement Akhannouch

Aziz Akhannouch continue de travailler sur la configuration de son gouvernement. Quid des défis économiques qui attendent le nouvel exécutif  ?

Aziz Akhannouch veut un gouvernement de compétences

La coalition annoncée entre le RNI, le PAM et l’Istiqlal pour la formation du gouvernement se précise. Le premier ministre a promis une équipe de compétence pour conduire le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Jack Lang encense le roi Mohammed VI

Jack Lang, directeur de l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris, a manifesté de nouveau, son admiration pour le roi Mohammed VI pour son engagement au profit de l’édification d’un Maroc fort et avancé dans beaucoup de domaines. Pour l’éternel ministre...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Réforme du Code de la famille au Maroc : vers une égalité parfaite hommes femmes ?

Le roi Mohammed VI a adressé mardi 26 septembre une Lettre royale au Chef du gouvernement, annonçant une révision approfondie du Code de la famille (Moudawana), près de 20 ans après celle opérée en 2004.

Maroc : le gouvernement va devoir se serrer la ceinture

Aziz Akhannouch appelle les membres de son gouvernement à rationaliser les dépenses de leurs départements respectifs. Cette orientation intervient à l’occasion de la finalisation du projet de loi de finances 2023.

Le roi Mohammed VI ne fera plus de discours du 20 août

Le roi Mohammed VI ne prononcera plus le discours de la célébration de la Révolution du Roi et du Peuple le 20 août. Celui-ci, selon le Cabinet royal est trop proche du discours du Trône et celui de la rentrée parlementaire.

Le roi Mohammed VI accorde sa grâce à 542 personnes

A l’occasion de la commémoration de la révolution du Roi et du Peuple, le Roi Mohammed VI a gracié 542 personnes condamnées par différents tribunaux du Royaume.

Maroc : Un pas de géant dans le projet de TGV Kenitra-Marrakech

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch vient de franchir un pas vers la réalisation de la ligne grande vitesse Kenitra-Marrakech. Prévu dans le plan Rail Maroc 2040, ce projet représente un enjeu stratégique dans la poursuite du développement du réseau de...

Maroc : une aide directe pour les plus pauvres

Le gouvernement envisage d’accorder en 2023 une aide financière mensuelle directe à l’ensemble des familles démunies. Plus précisément, sept millions d’enfants et 3 millions de familles seront concernés.

Marocains, déclarez vos avoirs à l’étranger : les règles changent en 2024 !

Le gouvernement marocain a instauré dans le budget 2024 une contribution libératoire relative à la régularisation spontanée sur les avoirs et liquidités détenus à l’étranger de manière définitive. Que retenir ?

Maroc : plus d’exonérations aux promoteurs immobiliers ?

Le conseil de gouvernement veut sonner la fin des exonérations accordées aux promoteurs immobiliers. Elles seront remplacées par des aides directes, lesquelles seront accordées aux acquéreurs.