Un migrant marocain, homosexuel, demande l’asile à Ceuta

20 juin 2021 - 20h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Ryan (nom d’emprunt) a caché depuis des années son homosexualité au Maroc, de peur de subir des discriminations ou des menaces. Il fait partie des quelque 1 000 migrants qui sont entrés en masse à Ceuta les 17 et 18 mai. La semaine dernière, il s’est rendu au bureau d’asile de la ville autonome pour demander une protection internationale.

Ryan, 21 ans, a fui le Maroc où l’homosexualité est punie par la loi pour venir à Ceuta. Il a suivi le mouvement de nombreux jeunes qui se dirigeaient vers la frontière le 17 mai. « Je n’y ai pas pensé à deux fois. J’ai donné mon portable et mes clés à mon seul ami, je lui ai demandé de me les garder. Et je suis parti », explique Ryan. Un mois après son arrivée dans la ville autonome, et après avoir passé plusieurs semaines dans la rue, il a fini par révéler son orientation sexuelle et demander l’asile.

« Je me suis senti très à l’aise de pouvoir dire ce que je suis. Dans mon pays, je ne peux pas m’exprimer comme ça. », raconte Ryan, tout ému. Mais la peur d’être victime d’agression ne le quitte pas. « Dehors, il y a des Marocains avec qui je dors, et je pense qu’ils se méfient de qui je suis. J’ai peur qu’ils me fassent quelque chose », craint le jeune homme originaire de Fnideq qui s’est confié à El Diario.

À lire : Achim, homosexuel marocain, demande l’asile politique aux Îles Canaries

Andalucía Acoge a inscrit son nom sur une liste de personnes vulnérables (femmes, enfants, malades, etc.) envoyée à la délégation du gouvernement cette semaine, afin que le ministère de l’Inclusion, de la sécurité sociale et des migrations accepte son entrée dans un Centre de séjour temporaire des migrants (CETI). Son cas a également été notifié au Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

Ryan attend toujours son intégration au CETI. Mais d’après le Médiateur et la Commission espagnole d’aide aux réfugiés (CEAR), ces centres ne conviennent pas aux demandeurs d’asile LGTBI, étant donné que leurs cas nécessitent des soins spécialisés. « Le fait d’appartenir au collectif LGTBI est à lui seul une cause de vulnérabilité et leur transfert doit être prioritaire et leurs besoins particuliers d’accueil doivent être garantis, en particulier si les personnes concernées affirment qu’elles subissent des humiliations ou des insultes », avait recommandé le Médiateur en 2017. « Depuis quelques années, des situations de demandeurs d’asile LGTBI victimes d’agressions dans les CETI se sont multipliées… De même, l’asile accordé aux demandeurs en raison de leur orientation sexuelle a augmenté », précise Paloma Favieres, avocate du CEAR, lors de la présentation du rapport annuel de l’organisation.

« Je veux vivre dans un endroit où personne ne me pointe du doigt pour qui je suis. Je veux juste me sentir libre, qu’on ne me regarde pas comme si j’étais un insecte à écraser, que je puisse prendre un café avec un ami et parler librement de ce que j’aime. Faire ma vie », déclare Ryan qui espère que sa demande d’asile va aboutir.

Sujets associés : Immigration clandestine - Ceuta (Sebta) - Homosexualité Maroc - Violences et agressions

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

À Sebta, les homosexuels marocains menacés de mort

Bon nombre d’homosexuels ou bisexuels marocains se disent victimes de racisme, de violences et d’homophobie à Sebta. Leurs bourreaux seraient des Espagnols et des Marocains...

Achim, homosexuel marocain, demande l’asile politique aux Îles Canaries

Achim, un migrant marocain arrivé aux Îles Canaries en décembre en provenance de Dakhla, est un homosexuel qui demande l’asile politique en raison de son orientation...

Un jeune Marocain, homosexuel, obtient l’asile politique aux Îles Canaries

Un Marocain âgé de 32 ans, homosexuel, a obtenu l’asile politique aux Îles Canaries. Il avait fui le royaume à cause de la pression de sa famille qui, ignorant son homosexualité, le...

Eden Ghali, jeune belgo-marocain transgenre, partage son histoire

Fille à la naissance, Eden Ghali, 27ans, est devenue un jeune transgenre belgo-marocain, militant des droits humains et fondateur de Moroccan Transmen Community. Il raconte son...

Nous vous recommandons

Immigration clandestine

Assaut de Melilla : l’Algérie dénonce la « fuite en avant » du Maroc

Accusée par le Maroc d’avoir laissé entrer les migrants qui ont pris d’assaut la clôture de Melilla vendredi dernier, l’Algérie n’a pas tardé à réagir. Elle dénonce « la fuite en avant » des autorités marocaines qui sont « constamment à la recherche de boucs...

Drame de Melilla : l’AMDH tente de retrouver les migrants disparus

Quelques semaines après l’assaut à Melilla, l’Association marocaine des droits humains (AMDH) s’active pour retrouver les migrants disparus. Pour ce faire, elle utilise Facebook.

Assaut de Melilla : le Sénat rejette la demande de comparution de Pedro Sanchez

Le bureau du Sénat a rejeté la demande du sénateur Compromís, Carles Mulet, relative à la comparution du Premier ministre, Pedro Sanchez, pour s’expliquer sur le drame survenu fin juin à Melilla.

Le Maroc menacerait de rompre les accords de pêche avec l’Europe

En réaction au vote de la résolution du parlement européen le sanctionnant pour avoir laissé entrer en masse des migrants mineurs à Ceuta les 17 et 18 mai, le Maroc menacerait de rompre les accords bilatéraux avec l’Union européenne (UE), notamment les...

Assaut de Melilla : la preuve que des agents marocains sont entrés en Espagne

Les enregistrements vidéo de l’assaut de Melilla, envoyés par le ministre de l’Intérieur au Congrès, montrent que les agents marocains ont pourchassé des migrants de l’autre côté de la frontière, sur le territoire...

Ceuta (Sebta)

Bloquée à Ceuta, une famille portugaise en voyage humanitaire demande à entrer au Maroc

Une famille en provenance d’Algarve au Portugal à bord d’une caravane, est bloquée depuis trois semaines dans la ville de Ceuta. En voyage humanitaire vers l’Éthiopie, elle demande une réouverture des frontières marocaines pour lui permettre de poursuivre sa...

La société civile de Ceuta demande la protection du « Ceuti arabe »

A Ceuta, environ 50 % de la population s’exprime en « Ceuti arabe », considérée comme la langue maternelle. Malgré cette réalité incontestable, le « Ceuti arabe » ne semble pas assez représentatif et visible pour les institutions publiques. Dans un manifeste,...

Le Maroc renforce ses frontières avec Ceuta

Deux mois après la crise migratoire de mai, provoquée par l’arrivée massive de migrants à Ceuta, le Maroc a lancé des travaux de construction d’une nouvelle clôture au niveau de ses frontières avec...

Un pêcheur marocain disparu en mer, toujours recherché

Un pêcheur marocain résidant en Espagne est tombé à la mer, près de la côte de Fnideq. Entraîné par le courant, il est porté disparu depuis samedi. Les services de secours maritimes sont activement à sa...

L’Espagne ne fait rien contre les « envies annexionnistes » du Maroc

Vox reste convaincu que le Maroc veut étouffer Ceuta et déplore la passivité du gouvernement. Il vient de lui adresser une question pour demander quelles actions il entend mener pour contrer « la dernière initiative du Maroc », la zone commerciale en...

Homosexualité Maroc

« L’effrayante » expérience d’une drag queen irlandaise au Maroc

La drag queen nord-irlandaise de Belfast, Blu Hydrangea (Joshua Cargill à l’état civil), raconte son « effrayante expérience » au Maroc, où son groupe musical The Frock Destroyers s’était rendu dans le cadre d’une...

La transgenre lynchée à Tanger raconte son calvaire

La femme transgenre violemment agressée par un groupe de jeunes dans une rue de Tanger dans la nuit de 11 au 12 novembre raconte son agression.

Italie : une Marocaine lesbienne mise à la rue par ses parents

Depuis janvier 2021, Malika Chalhy, 22 ans, a été mise à la rue par sa famille après qu’elle a révélé son homosexualité. Associations de défense des droits de l’Homme, personnalités issues du monde du divertissement, du sport manifestent leur solidarité à la...

Le Maroc, pays à éviter pour les homosexuels

Le magazine Forbes a indiqué, dans un rapport mis en ligne le mardi 23 mars, que le Maroc n’est pas une destination sûre pour les membres de la communauté LGBTQ.

88 % des Marocains ne souhaitent pas avoir d’ami homosexuel

88 % des Marocains ne voudraient pas d’ami homosexuel, selon une étude réalisée par l’Institut marocain d’analyse des politiques (MIPA).

Violences et agressions

Maroc : le Français qui a massacré un troupeau de moutons écope d’un mois de prison ferme

Le verdict est tombé dans l’affaire du "massacre de moutons de Plage David". Le ressortissant français a écopé d’un mois de prison ferme.

Amnesty International demande au Maroc d’enquêter sur l’attaque présumée contre cinq militantes sahraouies

Amnesty International (AI) a demandé vendredi aux autorités marocaines d’ouvrir en urgence une enquête sur les agressions présumées contre cinq militantes sahraouies lors des manifestations des 15 et 16...

Vague de violence en Belgique et aux Pays-Bas après le match Maroc-Belgique

Des émeutes ont éclaté dimanche dans le centre de Bruxelles et dans certaines villes belges et néerlandaises après la défaite de la Belgique contre le Maroc à la Coupe du monde au Qatar. Des dégâts matériels importants ont été enregistrés, obligeant la police...

Une femme victime de violences policières : "Sans la vidéo, j’aurais été condamnée… "

Alors qu’une femme de 43 ans portait secours à la victime d’une agression dans le XVIIe arrondissement de Paris, elle s’était retrouvée en garde à vue accusée à tort de violences volontaires contre un agent de la BAC. Au tribunal de Paris, elle a été relaxée...

Espagne : un Marocain arrêté pour violence sexiste sur sa femme enceinte

Des agents de la police locale de San Javier (Murcia) ont arrêté samedi un Marocain de 38 ans, accusé d’un crime de violence sexiste sur sa femme enceinte.