Le meurtrier d’un Marocain en Algérie arrêté à Berrechid

2 mai 2021 - 11h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Les éléments de la police judiciaire de Berrechid ont arrêté un individu âgé de 25 ans qui serait impliqué dans le meurtre d’un Marocain dans la région de la ville algérienne de Annaba en janvier dernier. L’individu ferait partie d’un réseau criminel spécialisé dans les enlèvements, demandes de rançons et assassinats.

Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a indiqué que les premiers éléments de l’enquête montrent que le suspect agissait au sein d’un réseau réunissant des ressortissants marocains et algériens. Leurs cibles sont essentiellement des membres de la communauté marocaine installés en Algérie et travaillant dans l’artisanat.

Leur mode opératoire consiste à enlever ces Marocains et à ensuite demander des rançons à leurs familles en échange de leur libération. C’est ainsi qu’il a été clairement défini grâce aux investigations que l’homme de 25 ans arrêté à Berrechid a participé à l’enlèvement, la séquestration et l’assassinat d’un ressortissant marocain originaire de Khénifra, dont la dépouille avait été retrouvée, brûlée.

En attendant la fin de l’enquête confiée à la police judiciaire de Khénifra, le mis en cause a été placé en garde à vue. Les recherches continuent pour identifier tous les suspects membres de ce réseau criminel, qu’ils soient Marocains ou Algériens, conclut le communiqué.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Berrechid - Khénifra - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Criminalité - Séquestration - Kidnapping - Arrestation

Aller plus loin

Le Sénat espagnol dit oui à la convention avec le Maroc sur la lutte contre la criminalité

La coopération entre le Maroc et l’Espagne dans le domaine de la lutte contre la criminalité reçoit l’aval du sénat espagnol. Les deux pays ont maintenant la latitude de trouver...

Rançon, séquestration et kidnapping

Sept personnes ont été arrêtées par les éléments de la police judiciaire de Guelmim, sur des informations fournies par les services de la Direction générale de la surveillance...

Tentative de kidnapping dans un bus à Casablanca

Les éléments de la préfecture de police de Casablanca ont procédé, vendredi, à l’interpellation d’un multirécidiviste âgé de 27 ans. Il serait impliqué dans deux vols sous la...

Taroudant : Interpellé pour kidnapping du petit Hussein

Le présumé kidnappeur du petit Hussein a été interpellé, ce jeudi 22 octobre 2020 à Taroudant. Après avoir enlevé le petit garçon non loin du domicile familial au Douar Ait...

Ces articles devraient vous intéresser :

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.