Les Marocains boudent le français

5 novembre 2021 - 11h00 - Ecrit par : G.A

Le Maroc est devenu une destination privilégiée des établissements anglais et américains qui ouvrent leurs portes avec de nombreux avantages. Tout doucement la langue de Shakespeare est en train de détrôner celle de Molière.

Une étude menée par le British Council fait savoir que 40 % des jeunes marocains considèrent qu’il est plus important d’apprendre l’anglais que le français. Seulement 10 % d’entre eux penchent pour la nécessité d’apprendre le français. Ceux qui militent en faveur de l’anglais estiment que cette langue est un vecteur d’éducation, d’emploi et d’ouverture au monde, rapporte Jeune Afrique.

À lire : Maroc : appel au remplacement du français par l’anglais

Khalil a 21 ans, et est étudiant en 4ᵉ année à la University College de Londres. Pour lui, le choix était évident, même s’il a passé sa scolarité à la mission française au Maroc. Comme lui, de nombreux étudiants préfèrent poursuivre leurs études dans un pays anglo-saxon, plutôt qu’en France. Pour Sara Mejdoubi, chercheuse et directrice du Pôle Langues, Cultures et Civilisations de l’Université internationale de Rabat, « toute stratégie linguistique reflète la vision d’un pays ».

À lire : Maroc : des cours d’anglais à la radio

L’ancien diplomate Ahmed Faouzi est du même avis. Il soutient qu’une langue « ne sert pas seulement qu’à communiquer. C’est aussi un marqueur identitaire et un vecteur idéologique. La puissance de la langue anglaise, comme les autres langues par le passé, traduit le rapport de force entre les nations, lequel est aujourd’hui en faveur de l’axe anglo-américain », écrivait-il dans une chronique parue dans Medias24.

À lire : L’engouement des Marocains pour l’anglais ne se dément pas

En s’imposant dans le monde comme une langue privilégiée pour les négociations, le commerce et depuis quelque temps pour l’enseignement et la recherche, l’anglais est devenu une langue incontournable au Maroc, surtout que le royaume aspire à se hisser sur le toit du monde en termes de développement.

À lire : Maroc : découvrez comment Wissal, 10 ans, a appris seule l’anglais

Le français perd du terrain aussi parce qu’il a cessé d’être attractif. Il y a également l’ambiance tendue qui règne depuis quelques années, surtout autour des débats sur l’immigration et l’islam dans l’hexagone. Pour les étudiants marocains dont les parents ont les moyens, étudier au Canada ou en Grande-Bretagne est préférable. Pour Khalil, qui suit un cursus d’ingénierie, la question ne se pose même pas. « Déjà, je peux choisir directement ma spécialisation, sans avoir à attendre la troisième ou quatrième année. Ensuite, nous acquérons les mêmes connaissances que si nous étions en France, mais ici, les professeurs et l’administration sont beaucoup plus accessibles », explique-t-il.

À lire : Compétences en anglais : voici la place du Maroc

Malgré ce remplacement progressif du français par l’anglais, Ahmed Faouzi reste convaincu que le français ne pourrait pas disparaître. « Le français fait partie de notre patrimoine, de notre conscient et de notre subconscient ». Il indique également que « les Marocains ont toujours baigné dans un environnement plurilinguistique. Entre l’arabe et le français pratiqués par une large partie de la population, l’espagnol parlé dans les provinces du Nord, sans compter les différents dialectes comme le Berbère, le Maroc s’est construit autour d’une identité linguistique hétéroclite ».

Tags : Education - Formation

Aller plus loin

Au Maroc, on apprend l’anglais à la radio

Le ministère de l’Éducation nationale, la Société nationale de radio et de télévision et le British Council renforcent leur coopération dans le domaine de l’apprentissage de la langue...

Maroc : découvrez comment Wissal, 10 ans, a appris seule l’anglais

Une vidéo coup de cœur de Wissal, jeune Marocaine de Tiznit (sud du pays) issue de l’école publique comme elle le dit fièrement, qui a réussi à apprendre l’anglais, seule, grâce à...

Les Marocains délaissent le français pour l’anglais

L’anglais pourrait supplanter le français comme première langue étrangère au Maroc. C’est ce que révèle une enquête réalisée par le British Council.

Compétences en anglais : voici la place du Maroc

Bien que l’anglais soit de plus en plus pratiqué au Maroc, le niveau du royaume dans la maîtrise de la langue est inférieur à d’autres pays. Sur 100 pays analysés, le Maroc occupe...

Nous vous recommandons

Les Marocains face à la difficulté d’obtenir un visa Schengen

Bon nombre de Marocains ont du mal à obtenir un visa Schengen auprès de l’Espagne et de la France en cette période de vacances. Une période qu’ils aiment passer à l’étranger.

Indignation du Maroc après les propos de l’ambassadeur palestinien au Sénégal

Le Maroc a réagi aux propos tenus par l’ambassadeur de la Palestine au Sénégal, qui a critiqué « de manière tendancieuse » la normalisation de ses relations avec Israël.

Le Royaume-Uni installe un radar géant dans le détroit de Gibraltar

Le Royaume-Uni vient d’installer un radar géant dans le détroit de Gibraltar, l’un des points stratégiques les plus importants au monde que tentent aussi de contrôler le Maroc, l’Espagne et les États-Unis.

Maroc-Algérie : les dégâts collatéraux de la rupture des relations (vidéo)

La rupture définitive des relations diplomatiques entre l’Algérie et le Maroc ne sera pas sans conséquence sur une partie de l’Afrique. Moussaab Hammoudi, chercheur en sciences politiques à l’EHESS, estime que la Libye et le Sahel vont en...

Hiba Abouk rend hommage aux hommes de sa vie (Photos)

Cinq semaines après son accouchement, Hiba Akouk, la femme de Achraf Hakimi, a partagé un cliché de son dernier fils Naim, né le 12 février 2022, mais également une photo du papa et du grand frère...

Maroc : démantèlement d’un vaste réseau de prostitution géré par des MRE

Les autorités ont démantelé à Imzouren, dans la province d’Al Hoceima, un vaste réseau de prostitution et de migration clandestine dirigés par des Marocains résidant en Europe. Plusieurs personnes ont été interpellées lors de l’opération de...

Exercice militaire conjoint entre le Maroc et l’Algérie

Quelques mois après la rupture de leurs relations diplomatiques, le Maroc et l’Algérie participeront à l’exercice international Phoenix Express 2022 qui se déroulera, pour la deuxième année consécutive, en Tunisie du 21 mai au 4...

Mort de Ouassim et Sabrina : trois policiers inculpés par la justice belge

Près de 5 ans après le décès de Ouassim et Sabrina, trois policiers ont finalement été inculpés, mercredi, à Bruxelles, par la chambre des mises en accusation. Les plaidoiries pour débattre du renvoi au tribunal correctionnel auront lieu le 23 février...

Marhaba 2021 : le remboursement des MRE a démarré

Les MRE ayant effectué un retour par bateau au Maroc le cadre de l’opération Marhaba du 15 juin au 30 septembre 2021, seront partiellement remboursés conformément aux instructions royales. Les procédures de remboursement ont été lancées sur la plateforme...

Pour qui ont voté les Français du Maroc ?

Au lendemain du premier tour de l’élection présidentielle française, on en sait un plus sur le vote des Français résidant au Maroc. Le candidat de la France Insoumise(FI), Jean-Luc Mélenchon, est arrivé en tête avec 40,2 % des...