Les Marocains en colère contre le "Lobby" de l’enseignement privé

21 mars 2020 - 18h30 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le lobby des écoles privées a exigé du chef de gouvernement la suppression des prélèvements de la Caisse nationale de sécurité sociale, ainsi qu’une exonération des amendes prévues en cas de retard de paiement des impôts. La requête a scandalisé les Marocains qui ont exprimé leur colère sur les réseaux sociaux.

Dans un courrier, adressé au chef du gouvernement, la Fédération de l’éducation privée au Maroc et l’Union des grandes écoles ont sollicité l’aide de l’État pour éviter un éventuel "gel des salaires". Le groupement a tenté explicitement de négocier une exemption fiscale pour l’année en cours, et de demander une mainlevée sur les salaires des employés au cas où les parents refuseraient de payer leurs contributions mensuelles. L’Exécutif juge la requête inappropriée, surtout quand on sait la situation que traverse le Maroc, où les ressources sont concentrées dans la recherche de solutions pour éviter la propagation du coronavirus.

Plusieurs organes de presse se sont penchés sur le sujet, expliquant qu’il y a quelques mois, les deux fédérations ont réussi à décrocher des abattements fiscaux non négligeables, qui se chiffrent en milliards de DH. Le lobby insiste, pour sa part, sur les répercussions économiques et sociales en cas de non-intervention de l’État, notamment sur l’emploi ; de quoi mettre en difficulté davantage le fonctionnement de l’économie.

Sujets associés : Education - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Les Marocains font confiance à l’armée et la police

Le rapport annuel de l’Institut marocain d’analyse des politiques (MIPA) a révélé que les Marocains accordent une certaine confiance aux Forces armées royales et à la police....

Maroc : les parents paieront-ils les frais de scolarité des écoles privées ?

Alors que le confinement couvre les mois de mars et d’avril, parents et responsables d’écoles privées n’abordent pas encore la question liée au paiement des frais de scolarité...

Maroc : l’enseignement privé donne 2 millions de dirhams pour se faire pardonner

Le secteur de l’enseignement privé, après avoir suscité la colère des Marocains par des revendications jugées inappropriées, vient d’apporter sa contribution au fonds Covid-19....

Ces articles devraient vous intéresser :

Nouvelle fiche sanitaire pour entrer au Maroc

Tous les voyageurs souhaitant accéder au territoire marocain devront désormais remplir les mêmes conditions. Qu’importe le moyen de transport, la fiche sanitaire du pays a été actualisée, simplifiée et uniformisée.

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...

Maroc : voici le calendrier scolaire et des examens

Le calendrier de l’année scolaire 2022-2023 pour l’enseignement primaire, collégial, secondaire et le brevet de technicien supérieur (BTS) a été publié, par le ministère en charge de l’Éducation. En voici le détail.

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

L’anglais s’impose peu à peu dans l’école marocaine

Petit à petit, l’insertion de l’anglais dans l’enseignement se généralise au Maroc. Après le primaire, c’est au tour du collège, selon un communiqué du ministère de l’Éducation nationale dès la prochaine année scolaire.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Le Roi Mohammed VI annule toutes les festivités de la fête du Trône

Toutes les activités, festivités et cérémonies prévues à l’occasion du 23ᵉ Anniversaire de l’accession du Roi Mohammed VI viennent d’être reportées, selon un communiqué du Palais Royal.