Marrakech : le piège se referme sur la kidnappeuse d’un enfant

9 juillet 2024 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

La police judiciaire de Marrakech a interpelé dimanche une femme recherchée pour avoir kidnappé un enfant de trois ans à Kénitra. Elle a été arrêtée en flagrant délit d’exploitation de l’enfant à des fins de mendicité.

« La kidnappeuse a été immédiatement transférée à Kénitra où elle a été placée en garde à vue, à la disposition de l’enquête ouverte sous la supervision du procureur du Roi près le tribunal de première instance de Kénitra », rapporte Assabah, précisant que la mise en cause est « une amie de la mère de la victime ».

À lire : Marrakech : la vérité sur l’enfant enlevé, amputé et abandonné

En visite chez des proches à Sidi Ayache, dans la région de Kénitra, la femme a proposé à son amie de rentrer à Kénitra avec l’enfant. Mais elle s’est finalement rendue à Moulay Bousselham avec le mineur, puis a éteint son téléphone. Depuis, la kidnappeuse n’a plus donné signe de vie jusqu’à son arrestation à Marrakech.

À lire : Kénitra : quinze ans de prison pour le kidnappeur de la petite Fatima-Zahra

Connue des services judiciaires pour escroquerie, la mise en cause risque cinq à dix ans de réclusion criminelle pour avoir enlevé un enfant de 3 ans, conformément aux dispositions du Code pénal qui punit de cette peine toute personne qui « avec violence, menaces ou fraudes, enlève ou détourne, ou tente d’enlever ou de détourner, un mineur de moins de dix-huit ans ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Kenitra - Marrakech - Arrestation - Kidnapping - Enfant - Femme marocaine - Mendicité

Aller plus loin

Maroc : une affaire de kidnapping d’un enfant secoue Tiznit

Un individu aux multiples antécédents judiciaires a été arrêté samedi matin à Tiznit pour son implication présumée dans une tentative de kidnapping d’un mineur sous la menace de...

Kénitra : quinze ans de prison pour le kidnappeur de la petite Fatima-Zahra

Poursuivi pour enlèvement, détention et détournement de mineure, le kidnappeur de la petite Fatima-Zahra, âgée de cinq ans, a été condamné à quinze ans de prison ferme. La peine...

Enlèvement d’enfants au Maroc : des soupçons de sorcellerie et de rituels ?

Les enlèvements d’enfants persistent dans le sud-est du Maroc. Le dernier en date est celui d’un élève scolarisé dans un collège dans la ville de Boudnib, située à 90 km de la...

Marrakech : la vérité sur l’enfant enlevé, amputé et abandonné

Des informations et des enregistrements sonores avec des images à l’appui ont été relayés sur les réseaux sociaux sur un présumé kidnapping qui aurait mal tourné à Marrakech....

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

Maroc : vague anormale de mendiants avant l’Aïd al-adha

Au Maroc, le nombre de mendiants connait une hausse inquiétante, à quelques jours de l’Aïd al-adha.

« Épouse-moi sans dot » : un hashtag qui fait polémique au Maroc

Le hashtag « Épouse-moi sans dot » qui s’est rapidement répandu sur les réseaux sociaux ces derniers jours, a suscité une avalanche de réactions au Maroc. Alors que certains internautes adhèrent à l’idée, d’autres la réprouvent fortement.

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

Au Maroc, les élèves fêtent la fin d’année scolaire en déchirant leurs cahiers

Au Maroc, des scènes des élèves déchirant leurs cahiers et livres pour annoncer la fin de l’année scolaire, se sont reproduites.

Maroc : l’État «  adopte  » les enfants devenus orphelins après le séisme

Le Maroc va procéder au recensement de tous les enfants devenus orphelins après le séisme du 8 septembre et leur accorder le statut de « pupille de la nation ».

Le mariage des enfants légalisé au Maroc ? une photo sème le doute

La publication d’une image montrant des fillettes prétendues marocaines en robe de mariage tenues par la main par des hommes âgés est devenue virale sur les réseaux sociaux. Certains affirment que cela s’est produit au Maroc. Qu’en est-il vraiment ?

Hiba Abouk, séparée d’Achraf Hakimi, trouve du réconfort auprès de ses enfants

Affectée par sa séparation avec Achraf Hakimi et la polémique liée à leur divorce, Hiba Abouk continue de garder le moral haut et le sourire grâce à ses enfants Amin (3 ans) et Naïm (1 an).

Ramadan et menstrues : le tabou du jeûne brisé

Chaque Ramadan, la question du jeûne pendant les menstrues revient hanter les femmes musulmanes. La réponse n’est jamais claire, noyée dans un tabou tenace.