Marrakech : la vérité sur l’enfant enlevé, amputé et abandonné

21 février 2023 - 08h50 - Maroc - Ecrit par : G.A

Des informations et des enregistrements sonores avec des images à l’appui ont été relayés sur les réseaux sociaux sur un présumé kidnapping qui aurait mal tourné à Marrakech. Voici le vrai du faux.

Dans un communiqué, la direction générale de la sûreté nationale (DGSN) affirme qu’il s’agit d’un fake news et qu’aucun enfant n’a été enlevé, amputé avant d’être abandonné dans la rue à Marrakech. Pour la police, il s’agit d’un montage orchestré de toutes pièces par des personnes poussées par le désir de semer la panique au sein de la population.

À lire : Maroc : attention les fake news coûtent cher

Après vérification, les faits relayés dans les enregistrements audios n’ont jamais eu lieu à Marrakech ni ailleurs au Maroc, précise la DGSN, selon laquelle les mêmes fausses informations avaient déjà été publiées en septembre 2022. Des investigations sont actuellement menées pour identifier les personnes impliquées afin qu’elles répondent de leurs actes.

À lire : Maroc : vers la répression des fake news

Au Maroc, la propagation des fake news est sévèrement punie par la loi, surtout s’ils portent sur des informations qui mettent à mal la sécurité et la tranquillité des citoyens. La sanction vise non seulement les personnes à l’origine de ces fausses informations, mais également celles qui contribuent à leur diffusion.

Sujets associés : Marrakech - Enquête - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Enfant - Kidnapping - Fake news

Aller plus loin

Mort d’un enfant à la gare Rabat-Agdal : réaction de l’ONCF

On en sait un peu plus sur le tragique accident qui a coûté la vie à un enfant de 4 ans au début du mois de novembre à la gare Rabat-Agdal.

Maroc : vers la répression des fake news

La publication des fake news via les réseaux sociaux sera désormais réprimée par la loi. Un texte de loi sera bientôt envoyé au parlement pour adoption afin de permettre la...

Une Marocaine abandonne son enfant dans un aéroport en Espagne

La police espagnole a arrêté une femme marocaine pour avoir abandonné son fils mineur à Saragosse. Elle est accusée d’avoir tenté de fuir au Maroc en laissant son fils à...

Maroc : leur blague sur le coronavirus va leur coûter cher

La diffusion de rumeurs, de fake news est durement sanctionnée au Maroc depuis la semaine dernière. Deux filles arrêtées samedi soir, par la police judiciaire de Tanger, l’ont...

Ces articles devraient vous intéresser :

La criminalité en baisse au Maroc

Au cours du premier semestre 2022, la criminalité a globalement baissé au Maroc. C’est ce que révèle le dernier rapport de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Maroc : une sortie en voiture vire au drame

Une sortie en famille qui finit en tragédie. Deux sœurs de 19 et 10 ans sont mortes noyées samedi dans le barrage de Smir près de la ville de M’diq, après que l’aînée, qui venait d’avoir son permis de conduire, a demandé à ses parents à faire un tour...

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

Maroc : des nominations à la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein de la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux.

Maroc : les femmes divorcées réclament des droits

Au Maroc, les appels à la réforme du Code de la famille (Moudawana) continuent. Une association milite pour que la tutelle légale des enfants, qui actuellement revient de droit au père, soit également accordée aux femmes en cas de divorce.

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...