Marrakech : psychose suite à des intoxications alimentaires mortelles

15 mai 2024 - 22h30 - Maroc - Ecrit par : P. A

Les cas d’intoxication alimentaire enregistrés ces dernières semaines et ayant causé la mort de six personnes à Marrakech, ont suscité inquiétudes et peur dans le rang des populations de la ville ocre qui ont fortement réduit leurs fréquentations dans les fast-foods.

Les Marrakchis ont été pris de panique après l’annonce de plusieurs cas d’intoxication alimentaire dans certains fast-foods et restaurants de la ville qui proposaient à leur clientèle de la nourriture avariée. Depuis l’incident du Snack de Mhamid qui a coûté la vie à six personnes, les habitants de la ville ocre évitent de fréquenter ces établissements.

À lire : Intoxication alimentaire à Marrakech : Deux morts et 24 personnes à l’hôpital

Pour empêcher la survenue de nouveaux cas d’intoxication alimentaire, de nombreux Marrakchis demandent aux autorités compétentes de prendre des mesures fermes pour préserver la santé des consommateurs, notamment de renforcer les contrôles dans les restaurants et snacks afin de garantir la qualité de la nourriture servie.

À lire : Deuxième intoxication alimentaire en moins d’un mois à Marrakech

Les habitants de la ville ocre invitent aussi les autorités à veiller au respect par ces établissements des normes d’hygiène et de sécurité, à initier des séances de formation au profit de leurs propriétaires sur les méthodes de conservation des aliments, et à durcir les sanctions contre les contrevenants, lesquelles peuvent aller jusqu’au retrait de la licence sanitaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Alimentation - Restauration - Consommation

Aller plus loin

À Ourika, on s’inquiète des tagines servis

Des militants associatifs appellent les autorités régionales de la province d’Al Haouz à effectuer des contrôles d’inspection des stands alimentaires, cafés et restaurants...

Intoxication alimentaire à Marrakech : Deux morts et 24 personnes à l’hôpital

Deux personnes seraient décédées et 24 autres ont été intoxiquées après avoir mangé dans un snack de Marrakech. La viande avariée servie dans l’établissement serait à l’origine...

Fermeture massive de fast-foods à Marrakech

À Marrakech, les contrôles d’inspection des fast-foods qui ont lieu suite à une intoxication alimentaire collective dans un snack portent leurs fruits. Déjà de dizaines...

Marrakech en proie à l’anarchie des quads et buggys

Face à l’anarchie des propriétaires de quads qui organisent des dîners et spectacles à la Palmeraie de Marrakech, sans autorisation et en violation des normes d’hygiène, les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : ces cafetiers, ces profiteurs !

Bon nombre de Marocains sont mécontents des propriétaires de cafés qui pratiquent des tarifs exorbitants des boissons, et plutôt de la « place » pendant les matchs de l’équipe nationale marocaine à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN Côte d’Ivoire 2024).

Interdiction d’abattage des vaches laitières : le gouvernement s’explique

Face à une polémique qui enfle, le gouvernement a apporté des clarifications concernant la décision d’interdiction d’abattre les vaches laitières.

Pénurie de lait : les Marocains prennent d’assaut les magasins

Pour contrer la ruée des Marocains vers le lait, plusieurs supermarchés ont décidé de limiter sa vente. Une mesure censée éviter des ruptures de stock.

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.

Le Maroc contraint d’importer du blé

Le Maroc se tourne une fois de plus vers le marché international pour augmenter ses importations de blé afin de compenser la baisse considérable de sa production durement touchée par la sécheresse cette année.

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

La sécheresse pousse le Maroc à multiplier ses achats de blé sur le marché mondial

Le Maroc maintient son système de restitution à l’importation du blé tendre au profit des opérateurs. Une importante quantité de cette céréale sera bientôt commandée.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Maroc : l’informel secoue les restaurants

Au Maroc, les restaurateurs ambulants disputent les parts de marché avec les restaurateurs formellement établis. Pour mettre fin à cette concurrence déloyale, les professionnels appellent à une réglementation claire pour soutenir le secteur de la...

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.