Coup de gueule de Mohamed Benchaâboun

2 janvier 2021 - 11h20 - Maroc - Ecrit par : J.K

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le ministre de l’Économie et des Finances pousse un grand coup de gueule contre la manière dont se font les nominations à de hautes fonctions dans l’administration marocaine. Mohamed Benchaâboun dénonce le clientélisme, ainsi que le manque de transparence, de qualifications et d’évaluation.

Les mots d’indignation de Mohamed Benchaâboun devant la Commission de la justice et de la législation, font suite aux nombreuses critiques qu’ont essuyées certaines nominations validées par le Conseil du gouvernement, rapporte le quotidien Al Massae, rappelant que les partis de l’opposition avaient accusé le gouvernement de Saâd-Eddine El Othmani, de traiter les nominations aux postes de responsabilité avec une logique partisane, transformant les administrations publiques en annexes et sections de leurs partis.

Faux ! Les personnes nommées constituent la « crème de la crème » de la fonction publique, rétorque le chef du gouvernement, sans convaincre Benchaâboun, qui accorde une grande importance à la qualification, à l’évaluation et aux résultats de ceux qui bénéficient de ces nominations à ces hautes fonctions. C’est un passage obligé, après le diagnostic fait par le roi et son appel à revoir les critères de nomination aux postes de responsabilité, car, ce sont les critères qui distinguent un poste de responsabilité d’un autre, fait-il observer. Bien entendu, ils doivent être motivés par des incitations financières à la hauteur de la charge.

La Constitution restreint la méthodologie des nominations aux hautes fonctions et ne lui laisse pas de marge de manœuvre pour adopter un mécanisme plus souple et plus rapide, Pour preuve, dénonce-t-il, des institutions nouvellement créées attendent des années avant que leurs responsables ne soient désignés.

Sujets associés : Administration - Lois - Développement - Alerte - Saâdeddine El Othmani - Mohamed Benchaaboun

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

La brouille continue entre El Othmani et Aït Taleb

La tension ne retombe pas entre le chef du gouvernement marocain Saâdeddine El Othmani et le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb. Des nominations continuent de diviser les...

France : début de mission pour l’ambassadeur Mohamed Benchaâboun

Mohamed Benchaâboun a présenté en sa qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du roi auprès de la France, ses lettres de créance à Philippe Franc, Directeur du...

Maroc : les femmes, oubliées des hautes fonctions

Seulement 1160 nominations aux hauts postes de responsabilités depuis 2012 ont été effectives sous les gouvernements dirigés par le Parti justice et développement (PJD). Un taux...

Les comptes sociaux de hauts responsables marocains piratés

Depuis quelques mois, le piratage des comptes sociaux des hommes politiques marocains prend de l’ampleur. Les parlementaires et les politiques craignent le sabotage des...

Nous vous recommandons

Administration

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Maroc : le gouvernement met fin à l’usage anarchique des véhicules de l’Etat

Fini l’utilisation anarchique des véhicules de service dans l’administration publique. Désormais, tout fonctionnaire bénéficiaire ne doit l’utiliser que pour les déplacements professionnels et pour les trajets domicile-lieu de travail. Un registre est déposé...

La discrimination à l’embauche est une « exception » selon Ismaël Saidi (vidéo)

La discrimination de la minorité musulmane en France est bien réelle. Toutefois, c’est « une exception », relativise Ismaël Saidi, ancien policier belge, devenu scénariste, réalisateur et auteur de Comme un musulman en...

Fonction publique : Le salaire minimum est passé de 1800 à 3250 DH en 10 ans au Maroc

Entre 2010 et 2020, le salaire minimum dans la fonction publique marocaine a presque doublé passant de 1800 à 3250 DH. Cette augmentation équivaut à une hausse de 81% sur dix ans.

Maroc : les employeurs réticents à déclarer leur personnel domestique

Permettre à sa femme de ménage, son jardinier, son gardien ou même la nourrice de bénéficier de la couverture sociale n’est pas encore chose fréquente au Maroc. Depuis sa mise en place jusqu’à ce jour, seuls 3000 domestiques ont pu effectivement bénéficier de...

Lois

Ce que pense Abdelilah Benkirane de la légalisation du cannabis

En réaction au projet de loi sur la légalisation du cannabis qui devait être examiné jeudi 25 février en conseil de gouvernement, avant d’être reporté, Abdelilah Benkirane s’est invité dans le débat en postant sur sa page Facebook une vidéo qui date d’avril...

France : des sportifs pour défendre les hijabeuses

Une cinquantaine de sportifs, dont Eric Cantona et Lilian Thuram, ont plaidé la cause des sportives portant le voile. Celles-ci viennent de publier la pétition intitulée « Laissez jouer les hidjabeuses », pour faire entendre raison aux législateurs...

Hausse des prix au Maroc : le Conseil de la concurrence menace

Dans un contexte de hausse des cours mondiaux, le Conseil de la concurrence a demandé à tous les acteurs économiques de respecter la libre concurrence, concernant la fixation des prix des biens, produits et...

Blanchiment d’argent : de nouvelles règles pour les agences immobilières

Le Maroc continue de renforcer son dispositif de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Un nouvel arrêté vient d’être pris pour imposer de nouvelles règles au secteur de l’immobilier, très prisé pour blanchir l’argent...

Maroc : conduire un triporteur sans permis est puni par la loi

L’Agence nationale de la sécurité routière (Narsa) informe les Marocains que la conduite d’un triporteur sans permis est désormais perçue comme une infraction punie par la loi, à l’instar de toute infraction commise par tout type de véhicule à moteur,...

Développement

Indice mondial de l’innovation : voici la position du Maroc

Le Maroc occupe la 75ᵉ position sur les 131 économies évaluées dans l’Indice mondial de l’innovation 2020. Il recule ainsi d’un rang par rapport à 2019.

Un nouveau prêt de la Banque mondiale pour le secteur public marocain

Le conseil de l’administration de la Banque mondiale a accordé mardi 7 septembre 2021, un nouveau prêt au Maroc. Ce financement servira à développer le secteur public

Bientôt des fruits et légumes marocains en Europe de l’Est

Ils étaient vingt-huit (28) producteurs et opérateurs marocains de fruits et légumes à échanger ce jeudi avec des opérateurs agro-logistiques polonais. Au cœur des discussions, l’exploration par les deux parties, des voies et moyens pour accroître les...

Maroc : des associations dénoncent l’insalubrité dans les bidonvilles

Des associations écologiques ont appelé les autorités à leur devoir face à la multiplication des habitats insalubres dans les bidonvilles, encouragée par les élus.

Aucune ville marocaine dans le top 100 mondial en matière de développement durable

Le classement Sustainable Cities 2022 des villes les plus avancées en matière de développement durable dans le monde a été dévoilé mardi par l’agence Arcadis. Aucune ville marocaine ne figure dans le top 100 de ce...

Alerte

Maroc : quand des sociétés d’assurance refusent de rembourser leurs affiliés

Les assurances refusent de rembourser les frais liés aux traitements et aux tests de dépistage du Covid-19 dans le Royaume. C’est au mépris de l’engagement de la Fédération des assurances et de l’Agence de l’assurance maladie qui indiquent que ces soins...

Lutte contre les discriminations : la France lance la plateforme de signalement

Dans le cadre de la lutte contre les discriminations, une plateforme sera lancée dès janvier 2021. L’annonce a été faite par le président français, Emmanuel Macron, lors d’une interview accordée à Brut.

À cause de la crise sanitaire : l’endettement extérieur du Maroc a atteint des records

Il y a peu encore, le Maroc pouvait se réjouir d’être l’unique pays de la région à avoir préservé son « investment grade ». Mais avec la crise sanitaire, le royaume s’est vu retirer ce titre en raison de ses dettes...

Stigmatisées, des musulmanes voilées quittent la France

Elles sont de plus en plus nombreuses, ces femmes musulmanes voilées, à quitter la France pour aller vivre leur foi et mener une vie professionnelle épanouie, loin des regards qui collent au voile, tous les péchés du monde. C’est ce que révèle une...

Haschich : d’importantes saisies depuis le début de l’année au Maroc

Les policiers marocains ont mené cette semaine deux opérations de démantèlement de trafic de drogues. Elles ont permis de mettre la main sur sept tonnes de haschisch.

Saâdeddine El Othmani

Abdelilah Benkirane remplace El Othmani à la tête du PJD

Le Parti de la Justice et du développement (PJD) a tenu samedi à Bouznika, un congrès extraordinaire à l’issue duquel, Abdelilah Benkirane a été élu secrétaire général du Parti. Il succède ainsi à Saâd Dine El Otmani qui n’a pu offrir une majorité confortable au...

Maroc : un parti demande l’annulation de l’Aïd Al-Adha

Face à la crise sanitaire liée au coronavirus, le Parti de l’avant-garde démocratique et socialiste (PADS) propose au gouvernement d’annuler la célébration du prochain Aïd Al-Adha.

Fonction publique : Le salaire minimum est passé de 1800 à 3250 DH en 10 ans au Maroc

Entre 2010 et 2020, le salaire minimum dans la fonction publique marocaine a presque doublé passant de 1800 à 3250 DH. Cette augmentation équivaut à une hausse de 81% sur dix ans.

Comment se passera le rapatriement des Marocains ?

Après l’annonce faite par le conseil du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, les choses se précisent pour le rapatriement des 31 800 Marocains toujours bloqués à l’étranger. Un proche du ministère du Transport aérien et le président d’un CRT qui seront mis à...

Confrontation entre El Othmani et Benabdallah aux prochaines législatives

Le chef du gouvernement sortant, Saâdeddine El Othmani, également secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD) et Nabil Benabdallah, secrétaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) sont tous deux candidats aux élections...

Mohamed Benchaaboun

Maroc : les bonnes surprises de la « taxe de solidarité »

Les recettes de la cotisation sociale de solidarité, une taxe supplémentaire instituée dans la loi des finances, exercice 2021, se sont élevées à 3,3 milliards DH à fin avril 2021.

Les écoles privées baissent de 50% leurs frais du 3e trimestre

Les parents d’élèves ne payeront pas la totalité des frais de scolarité dus pour le compte du 3ᵉ trimestre. C’est la promesse faite par le ministre de l’Éducation nationale, Saïd Amzazi, suite à une réunion avec la Fédération nationale des associations des...

Impôts : Marocains, voici ce qui vous attend en 2021

Le projet de loi de finances 2021 adopté en deuxième lecture par la première Chambre du Parlement marocain a achevé les étapes du circuit législatif et entrera en vigueur dès sa publication au BO. Les principales modifications apportées par ce budget...

Charges communes : légère baisse des crédits prévus en 2021

Les crédits prévus en 2021 au titre des charges communes s’établissent à 24,54 milliards de dirhams (MMDH) contre 24,65 MMDH en 2020, et connaissent de ce fait une baisse. C’est ce qui ressort de la présentation par le ministre de l’Économie, des finances...

L’Europe va soutenir le Fonds Mohammed VI pour l’Investissement

Le ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, a rencontré mardi, le commissaire européen chargé du Voisinage et de l’Élargissement, Oliver Varhelyi. Une rencontre au cours de laquelle l’argentier national a...