Maroc : une tonne de drogue dans des babouches à destination des Pays-Bas

1er novembre 2020 - 13h40 - Monde - Ecrit par : J.K

Les éléments de la douane de l’aéroport Mohammed V, ont mis la main sur 1,5 tonne de chira cachée dans des babouches à destination des Pays-Bas. Le propriétaire de la marchandise est un homme résidant à Driouch.

Lors d’une inspection du dépôt de marchandises, les douaniers ont été surpris par l’importante cargaison de babouches en provenance de la région de Driouch, dans la province de Nador, à destination des Pays-Bas, alors que ce n’est pas la saison d’exportation des produits artisanaux marocains. La fouille a permis de découvrir des plaques de chira enfouies dans les semelles des babouches et bien recouvertes de cuir. La cargaison portait le nom d’un homme résidant à Nador et destinée à un individu vivant à Amsterdam, rapporte le quotidien Assabah.

Saisis, les éléments de la gendarmerie de la province de Nouaceur ont déjà entamé les investigations pour localiser le suspect résidant à Driouch, et mettre la main sur toutes les personnes impliquées dans ce trafic.

Les trafiquants ne tarissent pas d’astuces pour contourner les multiples barrières érigées, en vue de lutter efficacement contre le trafic de drogue et ses dérivés sur les côtes maritimes du Royaume.

Cette tentative d’exportation est la deuxième, après celle de la semaine dernière, où les éléments de la douane ont saisi près de 605 kilogrammes de chira, dans le port de Casablanca, dissimulés dans une cargaison de pierres rocheuses, destinée à l’exportation sous forme de plâtre.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Nador - Pays-Bas - Drogues - Fraude - Chira

Aller plus loin

Un réseau de trafiquants marocains démantelé en Europe

Un réseau marocain, spécialisé dans les mariages blancs et autres arnaques, a été démantelé grâce à la collaboration des agents de polices de plusieurs pays européens.

Plus de 3,5 tonnes de cannabis saisies par la Marine Royale en Méditerranée

Plus de 3, 5 tonnes de chira ont été saisies, ces deux derniers jours par les unités de la Marine Royale en patrouille le long des côtes de la Méditerranée, selon une source...

Les 11 tonnes de drogue saisies à Bruxelles provenaient du Maroc

11,5 tonnes de résine de cannabis en provenance du Maroc, avaient été saisis au Marché matinal de Bruxelles (Mabru). Deux mois après, les présumés trafiquants sont toujours en...

Espagne : saisie de deux tonnes de haschich marocain

Douze individus ont été arrêtés pour avoir tenté de faire passer deux tonnes de haschisch en provenance du Maroc, à Punta Umbría (Huelva). Un dispositif sécuritaire...

Ces articles devraient vous intéresser :

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

Maroc : comment des consultants échappent à l’impôt

Au Maroc, des ingénieurs et autres consultants en informatique ont trouvé la formule pour échapper au fisc. Ils proposent de manière informelle leurs services aux grandes entreprises qui les paient via des intermédiaires.

La DGI aux trousses des auteurs de fausses factures

La direction générale des impôts (DGI) veut en finir avec la fraude à la fausse facture. Une pratique qui prend de l’ampleur et n’épargne aucun secteur d’activité ni région du pays.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

TVA : la fraude qui coûte très cher au Maroc

La fraude à la TVA coûte chaque année entre 1 et 1,2 milliard de dirhams à l’État, a révélé Younes Idrissi Kaitouni, le directeur général des Impôts (DGI), lors de la présentation de son plan stratégique pour la période 2024-2028.

Promoteurs immobiliers au Maroc : le fisc lance une opération coup de poing

La Direction générale des impôts (DGI) va lancer prochainement une vaste opération de contrôle et d’inspection visant les grandes entreprises et notamment les promoteurs immobiliers ayant eu recours à des pratiques frauduleuses pour bénéficier...

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...