Nouvelle colère du roi Mohammed VI

13 août 2020 - 11h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Deux walis et un gouverneur accusés d’avoir violé la réglementation en matière d’urbanisme dans le cadre de la mise en œuvre d’un projet immobilier à Fnideq ont été auditionnés, lundi 10 août, au ministère de l’Intérieur. Une nouvelle colère du roi Mohammed VI a suscité l’ouverture de cette enquête.

Lors d’une visite dans la région, le roi Mohammed VI avait constaté que ce projet immobilier était mis en œuvre en violation flagrante de la loi sur l’urbanisme. Les constructions ne respectaient pas les normes exigées par la réglementation. Une enquête a été ouverte suite à ces constats.

Cette enquête viserait les responsables de l’Agence urbaine, le wali actuel de Tanger-Tétouan-Al Hoceima Mohamed Mhidia, son prédécesseur Mohamed Yacoubi, le gouverneur de la préfecture de M’diq-Fnideq Yassine Jari ainsi que d’autres responsables locaux, fait savoir Assabah.

C’est ainsi qu’une commission du ministère de l’Intérieur a entendu, lundi dernier, le wali Mohamed Mhidia et le gouverneur de la préfecture de M’diq-Fnideq. Au menu : la résidence dite "lotissement des jardins de Fnideq" dont les plans ont été modifiés de manière illégale.

La même commission avait déjà mené des investigations sur ce même lotissement, et ce, sur la base des données fournies par Mohamed Yacoubi, l’ex-wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima. La finalité, c’est de faire la lumière sur cette affaire, situer les responsabilités et les infliger les sanctions qui s’imposent.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Mohammed VI - Enquête - Fnideq

Aller plus loin

Maroc : un député-maire poursuivi pour infraction à l’urbanisme

Le parlementaire et président de la municipalité de Dchira-Jihadia, Ramadan Bouachra est poursuivi pour infraction à l’urbanisme. Ainsi en a décidé le wali de la région...

A Kénitra, on détruit le patrimoine historique pour construire des immeubles

Le ministère de l’Intérieur a formellement interdit la démolition des bâtiments classés patrimoine de la ville de Kénitra.

Ces articles devraient vous intéresser :

L’inclusion des MRE à l’aide au logement passe mal

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier de l’aide directe au logement au même titre que les Marocains résidant au Maroc, ce qui n’est pas du goût de bon nombre d’internautes. Certains d’entre eux n’hésitent pas à appeler à...

Immobilier au Maroc : baisse des prix

Au deuxième trimestre de cette année, le secteur immobilier au Maroc montre des signes d’essoufflement, avec une forte baisse des transactions.

Rentrée parlementaire : voici le discours du roi Mohammed VI

Le Roi Mohammed VI a adressé, vendredi, un discours au Parlement à l’occasion de l’ouverture de la 1ère session de la 2ème année législative de la 11ème législature. Le voici dans son intégralité

Le mystère de la lettre de Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Le gouvernement espagnol continue de refuser de divulguer le contenu de la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohamed VI, le 14 mars 2022. Cette lettre est considérée comme le « secret mieux gardé de la politique espagnole », s’étonne un journal...

Maroc : les MRE font grimper les ventes immobilières

Les transactions immobilières sont en hausse au Maroc en ce début d’été, avec la forte demande des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe, qui affluent vers le royaume pour y passer leurs vacances.

Maroc : plus d’exonérations aux promoteurs immobiliers ?

Le conseil de gouvernement veut sonner la fin des exonérations accordées aux promoteurs immobiliers. Elles seront remplacées par des aides directes, lesquelles seront accordées aux acquéreurs.

L’Espagne « fait un cadeau » au roi Mohammed VI

Le gouvernement de Pedro Sánchez s’active pour organiser une visite officielle au Maroc en vue de renforcer les liens diplomatiques entre les deux pays. Pour sa réussite, le président du gouvernement espagnol aurait accepté de faire un cadeau au roi...

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Appel à l’intervention du roi Mohammed VI pour remanier le gouvernement

Sur la toile, les internautes marocains sollicitent l’intervention du roi Mohammed VI pour un remaniement urgent du gouvernement d’Aziz Akhannouch.

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.