Six nouvelles nominations à la DGSN

18 juin 2021 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a procédé à de nouvelles nominations au sein de l’institution, aussi bien au niveau régional que local. Ces promotions annoncées concernent cette fois-ci Marrakech, Agadir, El Aïoun Sidi Mellouk et Kariat Ba Mohamed.

Encore une série de nominations prononcées par le directeur général de la DGSN, Abdellatif Hammouchi, la troisième du genre cette année, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia précisant que ces nominations entrent dans le cadre de la création d’une nouvelle dynamique concernant les ressources humaines de la Sûreté nationale.

L’objectif selon le communiqué de la DGSN est de pouvoir compter sur des compétences dont l’expérience policière est avérée et qui sont susceptibles d’assumer au mieux les nouvelles missions qui leur incomberont. Ces missions consistent d’abord et surtout, à assurer la sécurité du citoyen et de ses biens, mais aussi de participer efficacement au perfectionnement des formations essentielles et spécialisées des éléments de la Sûreté nationale.

À lire : Abdellatif Hammouchi récompense un policier blessé

Ces dernières nominations, prononcées jeudi, par le Directeur général de la sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, sont au nombre de six à savoir : les postes de chef adjoint de la région de Sidi Youssef Ben Ali, de chef d’un département de police de la ville de Marrakech, ainsi que de deux chefs des brigades anti-gangs relevant des wilayas de Marrakech et Agadir, indique le journal.

La même source précise que les autres nominations concernent les postes de chef urbain nommé à la commission régionale de sécurité d’El Aïoun Sidi Mellouk, et de chef de l’équipe de circulation de la commission régionale de sécurité de Kariat Ba Mohamed.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Agadir - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Abdellatif Hammouchi

Aller plus loin

El Hammouchi appelle à la mobilisation générale contre le covid-19

Le respect de l’état d’urgence sanitaire prend désormais une autre envergure. Le Directeur général de la DGSN en a donné les signes avant-coureurs à travers une lettre...

Abdellatif Hammouchi fait pression sur les policiers

Le Directeur général de la Sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, également DGST, affiche sa détermination à lutter contre la corruption dans la police. Deux policiers ont été...

Couvre-feu et état d’urgence sanitaire : la DGSN maintient la pression

Nouvelle alerte au sein des services de sûreté nationale. À travers une note diffusée en direction des services régionaux et provinciaux, la DGSN a émis une nouvelle directive...

La police marocaine compte 78 100 agents dont 5 895 femmes

La Direction générale de la sûreté nationale a annoncé disposer cette année d’un effectif de 78 146 agents, dont 5 895 femmes, répartis sur les cadres en uniforme et en civil...

Ces articles devraient vous intéresser :

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

Alerte sur l’impact de la fermeture des hammams et lavages auto

Au Maroc, la mesure de fermeture des hammams et stations de lavages auto trois jours par semaine, prise par le ministère de l’Intérieur, afin de rationaliser la consommation d’eau pourrait engendrer un problème majeur. C’est du moins ce que redoute un...

Maroc : les amateurs de hammams vont être déçus

Face à la pénurie d’eau que connait le Maroc, les autorités ont décidé de prendre une décision choc concernant les hammams.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

La viande consommée par les Marocains dangereuse pour la santé ? un ministre répond

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a assuré du bon état des abattoirs et de la qualité de la viande qui en est issue. Ceci, en réaction aux propos d’un conseiller parlementaire qui a dénoncé l’absence de maintenance des équipements et de...

Le Maroc en croisade contre la mendicité

Malgré les efforts fournis pour l’éradiquer, la mendicité a la peau dure. Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit sonne la mobilisation contre ce phénomène qui génère plusieurs milliards chaque année.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Terres soulaliyates : mise en garde du ministère de l’Intérieur

La légalisation des signatures portant sur des transferts de propriété de terres soulaliyates est « illégale » et peut donner lieu à des poursuites judiciaires, a rappelé le ministère de l’Intérieur aux présidents des collectivités territoriales.

Maroc : ménage au ministère de l’Intérieur ?

Un nouveau redéploiement s’annonce imminent au ministère de l’Intérieur avec, à la clé, la mise à la retraite de bon nombre de walis et gouverneurs et des nominations.