Opération Marhaba 2021 : voici les options envisagées

13 mai 2021 - 14h20 - Espagne - Ecrit par : J.D

Le Maroc est en train d’examiner, avec tous les acteurs intervenants dans le transit et le retour des MRE, les conditions d’organisation de l’opération Marhaba 2021. C’est en substance la réponse donnée par la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, chargée des Marocains résidant à l’étranger, Nezha El Ouafi, dans son intervention à la Chambre des conseillers.

Répondant à une question orale d’un conseiller préoccupé par les conditions d’organisation de l’édition 2021 de l’opération Marhaba, la ministre a fait savoir qu’à défaut d’une organisation dans un cadre normal, le Maroc examine l’éventualité d’enclencher une vaste opération exceptionnelle pour recevoir en nombre les MRE l’été prochain.

Quant au choix de l’option, la ministre affirme que rien n’est encore décidé à ce sujet, car, explique-t-elle, la décision ne dépend pas que du Maroc mais également, du contexte sanitaire et de l’évolution de la situation épidémiologique aussi bien dans le Royaume que des pays de résidence des MRE, notamment la France, l’Espagne. Le choix dépend aussi de l’ouverture des frontières terrestres, maritimes et aériennes entre le royaume et ces pays, note par ailleurs la ministre.

« L’organisation de l’opération Marhaba ne dépend pas uniquement du Maroc, mais aussi d’autres facteurs exogènes, notamment la situation épidémiologique dans les pays d’accueil et surtout ceux de transit (Espagne, Italie et France) », a insisté Nezha El Ouafi, confiant que ces pays n’ont pas encore pris une décision quant aux modalités pour d’éventuelles ouvertures de leurs frontières.

Malgré tout, les préparatifs se poursuivent, a souligné la ministre qui a expliqué qu’une réunion du comité national pour l’opération de transit s’est tenue le 19 avril dernier pour définir les logistiques nécessaires au cas où le choix portait sur un processus de retour normal ou une opération exceptionnelle de transit comme l’an passé.

« Les intervenants ont exprimé leur disponibilité et leur pleine préparation à tous les scénarios possibles », a assuré la ministre qui a toutefois exprimé son souhait de voir s’organiser en été prochain, une opération extraordinaire d’envergure comme avant la pandémie du Covid-19.

Il faut souligner que l’option des voyages spéciaux avait permis le retour de 45 000 Marocains et l’entrée de 22 000 véhicules à travers les liaisons maritimes reliant Tanger Med et Nador à Sète en France ainsi que Gênes en Italie. En revanche, une opération Marhaba dans un cadre normal permet le retour au bercail de quelque 3 millions de Marocains résidant à l’étranger chaque été.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Allemagne - France - Espagne - Tourisme - Ministère des Marocains résidant à l’étranger - Nezha El Ouafi - Opération Marhaba 2024

Aller plus loin

Incertitudes autour de l’Opération Marhaba 2021

Les autorités locales de Ceuta semblent moins enthousiastes quant à l’ouverture de la frontière afin de permettre l’organisation de l’Opération Marhaba cette année.

Marhaba 2021 : l’opération aura lieu à condition que…

L’organisation de l’opération Marhaba 2021 dépendra principalement de trois facteurs. C’est ce qu’a indiqué à la Chambre des représentants, le Ministre Délégué en charge des...

Opération Marhaba 2021 : Algésiras se prépare

En attendant l’annonce officielle par le Maroc et l’Espagne de l’organisation de l’Opération Marhaba 2021, l’Autorité portuaire de la baie d’Algésiras (APBA) se prépare déjà...

Les MRE pourront revenir au Maroc cet été

Le gouvernement marocain veut organiser l’opération Marhaba 2021 l’été prochain. D’ores et déjà, il a informé les autorités espagnoles.

Ces articles devraient vous intéresser :

Ôvoyages revoie ses ambitions à la hausse au Maroc

Le tour opérateur français Ôvoyages annonce l’ouverture de quatre nouveaux Ôclubs l’été prochain au Maroc, une destination qu’il entend développer dans sa globalité.

Maroc : un semestre record pour le tourisme et les transferts des MRE

La trajectoire ascendante entamée par le tourisme marocain depuis janvier se poursuit à fin juin. En témoignent les recettes enregistrées. Il en est de même pour les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Maroc : voici les plages les plus propres cette année (classement 2023)

Le Pavillon Bleu, label international dédié à qualité des plages et des ports de plaisance, flottera sur 27 plages marocaines et trois marinas lors de la saison estivale 2023. Les voici

Maroc : changement majeur chez Airbnb

La plateforme américaine Airbnb interdit désormais toutes les caméras de surveillance à l’intérieur des logements mis en location. Cette nouvelle règle entrera en vigueur en avril dans tous les pays, y compris le Maroc.

Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Considérant le coût élevé des billets de bateau, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour faciliter l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...

Le Maroc fait le ménage dans les hôtels

Les autorités marocaines viennent de mettre de l’ordre dans le secteur de l’hôtellerie. Depuis quelques jours, une nouvelle procédure de classement des établissements d’hébergement touristique est en vigueur dans le royaume.

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Le Maroc parmi les destinations les plus recherchées sur Google

Le Maroc figure dans le top 10 des destinations les plus recherchées sur Google. Le puissant et violent séisme du 8 septembre n’a vraiment pas produit un impact négatif sur le tourisme marocain.

Le journal en anglais à la télévision marocaine

Le Maroc manifeste un intérêt grandissant pour l’anglais. Il entend diffuser des informations dans cette langue qui est la plus parlée dans le monde, avec un total de plus de 1,4 milliard de locuteurs, afin d’attirer davantage les touristes anglophones.