Marrakech : la Mamounia récompensée à Dubaï

15 septembre 2021 - 12h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Le palace marocain La Mamounia et le cabinet de design et d’architecture Jouin Manku, ont été primés par le prix Ahead à Dubaï. Cette récompense distingue les plus beaux projets d’hôtels, de restaurants et de bars à travers le monde de par leur architecture et leur décoration.

Exprimant sa joie, Pierre Jochem, Directeur général du luxueux palace de Marrakech, a indiqué que cette distinction constitue une fierté pour le Maroc.

A lire : Le palace de la Mamounia à nouveau ouvert

Et d’ajouter  : « Nous sommes très fiers et heureux de cette nomination qui nous conforte dans l’idée que nos choix architecturaux et partis pris en design avec Patrick Jouin et Sanjit Manku dans la rénovation de La Mamounia, ont été les bons ».

Dans la catégorie Restaurant, «  L’Asiatique par Jean-Georges  » a été primé ; de même que dans la catégorie Bar, Club, Lounge, « Le Bar Churchill » a été également récompensé.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Gastronomie - Dubaï - Distinction - Hôtellerie

Aller plus loin

La Mamounia reçoit une nouvelle distinction internationale

Une nouvelle récompense pour l’hôtellerie marocaine. Le palace Mamounia (Marrakech) a été primé par le très prestigieux « Connoisseur Circle Awards », au cours d’une cérémonie...

Hôtellerie : une pluie de récompenses pour Marrakech

La cité ocre est une fois de plus placée sous les projecteurs. Plusieurs hôtels marrakchis ont été récompensés grâce à leur excellence dans le domaine du tourisme et du...

Nouvelle récompense pour La Mamounia de Marrakech

Encore une distinction pour le palace de Mamounia de Marrakech. Son restaurant vient de recevoir le Prix Versailles Afrique et Asie de l’Ouest 2021.

Le meilleur hôtel au monde est ... marocain

La Mamounia de Marrakech prend la tête du classement des 50 meilleurs hôtels dans le monde. Cette place lui a été concédée par le magazine américain « Conde Nast Traveler » dans...

Ces articles devraient vous intéresser :

Couples non mariés et hôtels au Maroc : vers la fin des abus ?

Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice, lance un avertissement aux hôtels qui exigent des documents non autorisés notamment un certificat de mariage des couples marocains.

Le Maroc fait le ménage dans les hôtels

Les autorités marocaines viennent de mettre de l’ordre dans le secteur de l’hôtellerie. Depuis quelques jours, une nouvelle procédure de classement des établissements d’hébergement touristique est en vigueur dans le royaume.

La contestation monte contre Booking au Maroc

Les opérateurs du secteur de l’hôtellerie au Maroc ont dénoncé, dans une lettre adressée au ministère du Tourisme, le monopole de la plateforme Booking, appelant à des actions urgentes de l’autorité pour mettre fin à ces abus.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Maroc : des hôtels pour les sinistrés du séisme

La ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, a évoqué l’éventualité d’une réouverture de certains hôtels fermés en vue d’accueillir les sinistrés du séisme qui a frappé le royaume dans la nuit du...

Les couples non-mariés pourraient partager une chambre d’hôtel au Maroc

Au Maroc, le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire a engagé des concertations avec les ministères de l’Intérieur et de la Justice, en vue de la levée de l’interdiction pour les couples non-mariés de partager la...

Accor ouvre de nouveaux hôtels au Maroc

La co-organisation du Mondial 2030 par le Maroc, l’Espagne et le Portugal aiguise les appétits du groupe hôtelier français Accor qui prévoit d’élargir son offre au royaume.

Maroc : les revenus d’Airbnb traqués

L’Office des changes vient de lancer une vaste opération d’audit visant les transferts financiers internationaux entre propriétaires et bénéficiaires des locations de biens immobiliers via Airbnb.

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en immobiliers locatifs para-hôteliers, échappe au fisc marocain.

Maroc : une seconde vie pour les hôtels fermés

Dans la perspective de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2025) et de la Coupe du monde 2030, le gouvernement d’Aziz Akhannouch travaille à redynamiser le secteur de l’hôtellerie.