Pays-Bas : découverte de résidus chimiques dans des oranges marocaines

4 mars 2022 - 12h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Les douanes néerlandaises ont découvert des résidus chimiques dans des oranges marocaines importées aux Pays-Bas. Il s’agit du chlorpyrifos, un produit chimique, qui agit comme poison de contact, et dont l’utilisation a été interdite en 2021 par l’agence américaine de protection de l’environnement (EPA).

Les douanes néerlandaises ont détecté des traces de chlorpyrifos dans des oranges marocaines importées sur les marchés néerlandais. Les autorités néerlandaises ont donc retiré ces oranges du marché, fait savoir le système d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux (RASFF), notant que ces oranges n’ont mis en danger la santé d’aucun consommateur. Toutefois, il s’agit, selon lui, d’un cas grave.

A lire : Les Marocains consomment-ils des fruits et légumes cancérigènes ?

Le chlorpyrifos est un insecticide organophosphoré et un acaricide qui agit comme poison de contact. Conçu pour tuer les insectes en les faisant avoir des convulsions et en les faisant mourir, il est principalement utilisé pour contrôler le feuillage et dissuader les insectes ravageurs du sol. Tous les insecticides organophosphorés sont toxiques et peuvent être potentiellement mortels pour l’homme, fait savoir le site web d’information médicale, Medical News Today.

D’après une décision rendue par l’agence de protection de l’environnement, Environmental Protection Ag ency (EPA), le 20 août 2021, il est interdit d’utiliser le chlorpyrifos à partir du 28 février 2022. La Commission européenne avait, elle, interdit son utilisation fin janvier 2020, et avait accordé un délai de trois mois pour son retrait total du circuit de la distribution.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Pays-Bas - Exportations - Agriculture

Aller plus loin

Maroc : une nouvelle loi pour réglementer l’utilisation des pesticides

La Cour des comptes a publié un rapport accablant sur les pesticides dangereux, obligeant la Chambre des représentants à prendre ses responsabilités. À cet effet, le parlement...

Les Marocains consomment-ils des fruits et légumes cancérigènes ?

Ces derniers mois, des cargaisons de fruits et légumes d’origine marocaine sont refoulées sur une large partie du marché européen à cause de leur teneur en pesticide prohibé. Le...

Du melon biologique marocain rappelé en France pour cause de pesticides

Du melon biologique originaire du Maroc vient d’être rappelé par les pouvoirs publics français. Le melon contient un pesticide interdit.

Trois pesticides dangereux en vente au Maroc

Après la polémique sur la présence de produits toxiques dans les thés consommés par les Marocains et démentie par l’Office national de la sécurité sanitaire des aliments...

Ces articles devraient vous intéresser :

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Production de dattes : le Maroc revoit ses ambitions à la hausse

Le Maroc entend mobiliser ses efforts et ses ressources pour doubler sa production de dattes, en atteignant 300 000 tonnes par an, contre 149 000 tonnes en 2021.

Tomate marocaine : le nouveau cauchemar des producteurs français

Face à l’augmentation des importations de tomates marocaines, les producteurs français expriment leur inquiétude et pointent du doigt une concurrence déloyale.

Engrais : l’Europe mise sur le Maroc

Face à la flambée des prix des matières premières liée à la crise à la guerre en Ukraine, l’Europe envisage d’augmenter ses importations d’engrais au Maroc. 40 % des importations européennes de phosphate provenaient du royaume.

Le Maroc contraint d’importer du blé

Le Maroc se tourne une fois de plus vers le marché international pour augmenter ses importations de blé afin de compenser la baisse considérable de sa production durement touchée par la sécheresse cette année.

Trop chère, les Marocains diminuent leur consommation d’huile d’olive

Le marché de l’huile d’olive subit de plein fouet les conséquences de la sécheresse qui sévit au Maroc et la hausse des prix à l’international. La baisse de la production d’olive liée au faible rendement a entrainé une flambée du prix et, par...

Le Maroc peut-il résoudre la crise énergétique de l’Europe ?

Le Maroc ambitionne de produire 52 % de son énergie à partir de sources renouvelables d’ici à 2030 pour en exporter une grande partie vers l’Europe par le biais de câbles sous-marins. Va-t-il prioriser l’exportation au détriment de la satisfaction de...

Maroc : boom des exportations automobiles à fin novembre 2023

Les exportations de voitures ont augmenté de 30,2 % à fin novembre 2023 par rapport à la même période de l’année précédente, atteignant plus de 130,64 milliards de dirhams (MMDH).

Les objectifs ambitieux du Maroc pour la culture de dattes

Le Maroc a des objectifs ambitieux pour la culture des dattes. Il entend notamment atteindre une production annuelle de 300 mille tonnes d’ici 2030 et se donne les moyens pour sa concrétisation.

Les agriculteurs bretons dénoncent « l’invasion » de la tomate marocaine

Une action d’étiquetage a été lancée le vendredi 2 juin 2023 par les producteurs de tomates d’Ille-et-Vilaine et la FDSEA 35, pour dénoncer les tomates importées du Maroc.