Pegasus : Abdellatif Hammouchi, derrière l’espionnage ?

22 juillet 2021 - 10h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Depuis que les accusations d’espionnage contre le Maroc font le chou gras de la presse française, Abdellatif Hammouchi, directeur général de la sûreté nationale, également directeur général de la surveillance du territoire est pointé du doigt. À tort où à raison ?

L’enquête de Forbidden Stories et de ses partenaires n’a pas jusque-là cité nommément Abdellatif Hammouchi, mais l’homme est déjà pointé du doigt. En cause, les services de sécurité marocains dont il a la charge sont accusés d’avoir ciblé le téléphone du président Emmanuel Macron, des membres du gouvernement français, des élus, militants, journalistes français, marocains et algériens.

À lire : Affaire Pegasus : « Trop facile » d’accuser le Maroc

Peut-il être vraiment désigné comme le cerveau intellectuel de l’espionnage ? France info énumère certains éléments qui pourraient conforter la thèse de l’accusation. Le journal affirme que le patron de la Sûreté nationale au Maroc est « un adepte des nouvelles technologies, et a longuement amélioré l’appareil sécuritaire du royaume ». Il parle de l’ascension fulgurante d’un homme qui « a gravi les échelons de la police avec une étonnante rapidité pour occuper aujourd’hui une place centrale dans l’appareil sécuritaire du royaume » et de ses prouesses. Il décrit un homme prudent, discret considéré comme « le premier centurion du palais royal ».

En 2015, Abdellatif Hammouchi a créé le Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ). Un service de sûreté dédié à la lutte contre le terrorisme. Aurait-il eu recours au logiciel Pegasus conçu pour lutter contre le crime et le terrorisme ? A ce jour, le FBI marocain a démantelé 84 cellules terroristes dans le royaume. Des exploits qui pourraient susciter des interrogations.

Sujets associés : Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Espionnage - Abdellatif Hammouchi - Direction générale de la surveillance du territoire (DGST)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Mohammed VI renouvelle sa confiance à Abdellatif Hammouchi

Le roi Mohammed VI renouvelle sa confiance à Abdellatif Hammouchi, patron de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) et de la Direction générale de la Sûreté...

Le Maroc accusé d’avoir espionné des journalistes marocains, algériens et français

Le Maroc a utilisé le logiciel Pegasus pour espionner des journalistes marocains, algériens et français. C’est ce que révèle une enquête menée par le Forbidden Stories et ses...

Le Maroc accusé d’avoir espionné l’Algérie à l’aide de Pegasus

Le Maroc aurait espionné de nombreux responsables algériens, dont Saïd Bouteflika, frère de l’ancien président déchu Abdelaziz Bouteflika, à l’aide du logiciel israélien Pegasus....

Affaire Pegasus : « Trop facile » d’accuser le Maroc

« C’est trop facile » d’accuser le Maroc d’être à l’origine de l’espionnage d’Emmanuel Macron et de plusieurs personnalités politiques françaises grâce au logiciel israélien Pegasus, a...

Nous vous recommandons

Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN)

La cocaine saisie à Tanger Med était destinée à la Belgique

La cargaison de 1 355 kg de drogue saisie à bord d’un bateau de croisière brésilien au port Tanger Med était destinée au port d’Anvers.

Jeux de hasard : grosse intervention de la police à Tanger

Vingt individus dont trois femmes (une Européenne) ont été interpellés dimanche, par les éléments de la préfecture de police de Tanger. Ils sont accusés d’avoir violé l’état d’urgence sanitaire et de participation aux activités d’un réseau qui gérait une salle de...

Maroc : un policier arrêté pour ...violation de l’état d’urgence sanitaire

Six individus dont un fonctionnaire de police ont été arrêtés à Fès pour violation de l’état d’urgence sanitaire. Ces opérations sécuritaires menées par la police ont été menées dans deux cafés de la capitale...

Maroc : des armes découvertes dans la villa d’un ancien député

Le gardien d’une villa à Nador, propriété d’un ancien parlementaire, a été interpellé, vendredi, suite à la découverte d’armes sophistiquées, et de matériel de navigation ultra moderne. 18 candidats à l’immigration clandestine ont été appréhendés en flagrant...

Une Italienne agressée à Tiznit, l’auteur interné

Un individu visiblement « déséquilibré » a été arrêté dimanche par la police de Tiznit, pour son implication présumée dans une agression à l’arme blanche sur une touriste italienne.

Espionnage

Le Maroc rayé de la liste des pays autorisés à utiliser Pegasus

Le Maroc ne fait pas partie des 37 pays autorisés par le ministère israélien de la Défense à utiliser le logiciel d’espionnage Pegasus du groupe israélien NSO.

Pegasus : le Maroc joue la carte de la fermeté

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a réagi à la prétendue infiltration des téléphones de plusieurs personnalités publiques nationales et étrangères à travers le logiciel israélien...

Réaction de Abdelilah Benkirane suite aux accusations d’espionnage contre le Maroc

Les accusations d’espionnage contre le Maroc continuent de susciter des réactions. L’ancien chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane a pris la défense de son pays et de Abdellatif Hammouchi, directeur général de la sûreté nationale, également directeur...

Le Maroc porte plainte contre un journal allemand

L’ambassadeur du Maroc à Berlin, Zohour Alaoui, a déposé au nom du Royaume, une demande d’injonction à l’encontre de la société d’édition de journaux « Süddeutsche Zeitung GmbH », pour « allégations mensongères dans le cadre d’un reportage sur l’utilisation...

Pegasus : un ancien patron du renseignement français prend la défense du Maroc

Bernard Squarcini, ancien directeur du renseignement intérieur français affirme que « le Maroc n’a aucun intérêt à faire espionner Emmanuel Macron » à l’aide du logiciel israélien Pegagus. Il compte sur l’enquête judiciaire technique et internationale qui sera...

Abdellatif Hammouchi

Abdellatif Hammouchi rencontre le chef de la police israélienne

En visite de travail au Maroc cette semaine, le chef de la police israélienne Yaakov Shabtai a été reçu mardi par le directeur général et de la Surveillance du Territoire, Abdellatif Hammouchi.

Abdellatif Hammouchi récompense un policier blessé

Le brigadier sauvagement agressé à l’arme blanche, alors qu’il assurait la régulation de la circulation sur une artère d’Agadir, vient de recevoir une promotion exceptionnelle. La décision a été prise, dimanche, par le Directeur général de la sûreté nationale,...

Abdellatif Hammouchi réalise le rêve de trois sœurs (vidéo)

À l’initiative du directeur général de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi, trois sœurs ont pu réaliser leur rêve d’incarner la fonction de policière, l’espace d’une...

Voici pourquoi un policier a été promu par Abdellatif Hammouchi

Décédé des suites d’une blessure grave à l’arme blanche, survenue lors d’une intervention de sécurité, un agent de police a reçu une promotion exceptionnelle par le directeur général de la Sûreté nationale et de la surveillance du territoire, Abdellatif...

La police sévit à Kénitra et les résultats sont là

Face à la criminalité qui règne à Kénitra, la préfecture de police a pris un certain nombre de mesures, en vue du renforcement de la sécurité. Ces mesures portent déjà leurs fruits selon la Direction générale de la Sûreté nationale...

Direction générale de la surveillance du territoire (DGST)

Casablanca : plus de deux tonnes de drogue cachées dans du bois

Quelque 2 tonnes de résine de cannabis ont été saisies, mercredi, à bord d’un camion de transport de marchandises dans la banlieue casablancaise.

Espagne : démantèlement d’un groupe terroriste dirigé par un Marocain

La police espagnole a arrêté, mercredi 20 mai, quatre présumés terroristes, au cours d’une opération conjointement menée avec les services de renseignements marocains. Le présumé "cerveau" du réseau est un Marocain qui a fui le royaume depuis quelques...

Mohammed Ziane dans l’œil du cyclone

Le ministère de l’Intérieur compte poursuivre en justice l’ex-bâtonnier Mohammed Ziane. Il lui est reproché d’avoir fait des « déclarations irresponsables » au sujet des institutions sécuritaires nationales.

Maroc : les braqueurs d’une agence de transferts d’argent arrêtés

Les éléments de la police judiciaire de Rabat et Témara ont, en étroite coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), arrêté deux individus. Ils seraient impliqués dans le vol par effraction au sein d’une...

L’avocat Mohamed Ziane bientôt poursuivi

Le ministère de l’Intérieur veut poursuivre l’avocat Mohamed Ziane pour ses propos diffamatoires contre la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST).