Quand une plaisanterie à 235 dirhams déclenche un scandale en Italie

20 août 2023 - 18h00 - Monde - Ecrit par : S.A

La toile s’enflamme pour un ticket de caisse supposé de 235 euros pour deux pizzas et deux bières à Catanzaro, un restaurant situé à Marrakech. En Italie, les commentaires se déchaînent contre l’établissement sur Facebook. Mais qu’en est-il réellement ?

Tout part d’un post de la journaliste Fiorella Palmieri, cliente du restaurant Le Catanzaro. « Je ne suis pas de ceux qui critiquent les restaurateurs, hein. Mais 235 pour deux pizzas et deux bières à Catanzaro, ça me semble un peu exagéré ! ». Cette description ironique n’a pas emballé les internautes marocains qui n’ont pas compris que le ticket a été émis au Maroc. Sur la toile, les commentaires se multiplient. « C’est la saison des tickets de caisse fous », écrit Giuseppe. « Je ne sais pas si cela a toujours été le cas où si ces types de nouvelles sont à la mode, mais faire payer une assiette vide 2 euros, un café à Positano 21,20, et deux pizzas et deux boissons à Catanzaro 235 euros (comment une Margherita peut coûter 60 euros, je ne peux vraiment pas le comprendre…). C’est ridicule… Comparé à cela, Cracco est bon marché ». « Et ils se plaignent de l’Italie » ou « Et ensuite ils disent que les Pouilles sont chères. À Catanzaro, 2 pizzas et 2 bières 235 euros, quelle honte », écrivent d’autres.

À lire :Nouvelle-Zélande : endettés, des restaurants marocains mis en liquidation

Face à la polémique, la journaliste italienne s’est fendue de plusieurs posts sur le même réseau social pour préciser qu’il s’agissait en réalité d’un commentaire ironique et que le montant inscrit sur le reçu est en dirham (monnaie marocaine) et non euro. « Chers lecteurs du web, le reçu posté est réel, et tout est très clair sur ce qui y est écrit. Le post que j’ai écrit était absolument ironique et certainement pas pour attirer des « j’aime » ou pour recevoir des paiements (de qui d’ailleurs ?) », clarifie-t-elle, soulignant que Catanzaro, une province italienne porte le nom de ce restaurant situé à Marrakech. « Je suis née dans la province de Catanzaro, il m’était naturel de faire une plaisanterie et de dédramatiser la guerre des tickets entre restaurateurs et clients. Si vous retrouvez un peu d’humour, prenez quelques minutes pour lire cet article (l’article, pas seulement le titre). Ici, j’explique comment cela a commencé. Je ne sais pas pourquoi Facebook l’a partagé avec la moitié de l’Italie », a-t-elle ajouté.

À lire :« Restaurant de la deuxième épouse » à Fès fait scandale

Davide Bennato, professeur et sociologue des médias numériques à l’Université de Catane, a vérifié les informations auprès du restaurant marocain. « Bonjour Davide, merci de nous avoir écrit concernant cette folle rumeur sur notre restaurant ! Pour clarifier, oui, le prix est correct, mais la monnaie est erronée… nous n’utilisons pas l’euro au Maroc !!! Le montant total est de 235 dirhams, soit un peu moins de 22 euros !!! C’est fou, mais je suppose qu’à l’heure actuelle, Le Catanzaro est le restaurant le plus populaire en Italie ! Quant au nom, lorsque mes parents ont ouvert le restaurant il y a 40 ans, ils cherchaient un nom qui sonnerait bien et serait facile à retenir. Sur la carte de l’Italie, le nom sous le doigt était Catanzaro… Ce serait génial de vous rencontrer si vous venez à Marrakech », lui répond le gérant du restaurant.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Italie - Restauration - Facebook

Aller plus loin

Un Marocain laisse une facture salée dans un hôpital britannique

Au Royaume-Uni, un patient marocain figure parmi les patients de 155 pays qui doivent aux services de maternité NHS 219 millions de livres sterling. Le tourisme de santé est mis...

Attaque d’un café à Marrakech : la facture très salée de la douane

L’Administration des douanes a réclamé 300 millions de dirhams au propriétaire du café "La Crème". Dans une requête introduite devant la Cour d’appel de Marrakech, la douane a...

« Restaurant de la deuxième épouse » à Fès fait scandale

Les autorités ont effectué la semaine dernière une descente dans le restaurant « Michwate Zaouja Tanya » (la grillade de la deuxième épouse), basé à Fès, pour rappeler à l’ordre...

Nouvelle-Zélande : endettés, des restaurants marocains mis en liquidation

À Christchurch, des restaurants marocains Dubba Dubba avec des plats à emporter ont été mis en liquidation à cause d’une dette présumée de plus de 1,1 million de dollars.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

Achraf Hakimi fait des promesses aux Marocains

À quelques heures du départ de la sélection nationale du Qatar, l’international marocain Achraf Hakimi s’est adressé aux supporters marocains dont le soutien a été déterminant tout au long de la compétition.

Restauration au Maroc : des faillites en série qui inquiètent

Au Maroc, les professionnels avancent plusieurs facteurs pour expliquer les faillites en série dans le secteur de la restauration.

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

Maroc : l’informel secoue les restaurants

Au Maroc, les restaurateurs ambulants disputent les parts de marché avec les restaurateurs formellement établis. Pour mettre fin à cette concurrence déloyale, les professionnels appellent à une réglementation claire pour soutenir le secteur de la...

Maroc : ces cafetiers, ces profiteurs !

Bon nombre de Marocains sont mécontents des propriétaires de cafés qui pratiquent des tarifs exorbitants des boissons, et plutôt de la « place » pendant les matchs de l’équipe nationale marocaine à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN Côte d’Ivoire 2024).

Les restaurateurs marocains accusés d’empoisonner leurs clients

Les propriétaires des cafés et restaurants ont rejeté les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI). Celle-ci a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit...

Darija sur Wikipédia : un concours qui divise

La page Facebook Wikimedia Maroc a lancé un concours préconisant l’utilisation du dialecte marocain (darija) en lieu et place de l’arabe littéraire qui soulève de vives polémiques.

Cafés et restaurants au Maroc : un secteur en danger de mort ?

Face à la fermeture de nombreux cafés et restaurants, les professionnels du secteur tirent la sonnette d’alarme. Ils ont saisi Younes Sekkouri, Ministre de l’Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, et exigent une...

KFC ouvre de nouveaux restaurants au Maroc

Fidèle à son plan d’expansion initial, KFC, la chaîne de restauration rapide américaine envisage d’ouvrir 10 nouveaux restaurants au Maroc cette année.