Casablanca : Sept policiers incarcérés après la mort d’un homme en garde à vue

23 octobre 2015 - 21h16 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Sept policiers accusés d’avoir brutalisé un homme lors de sa garde à vue ont été incarcérés mercredi sur ordre du procureur du roi près la cour de Casablanca.

Selon le quotidien Assabah, les faits remontent à la semaine dernière quand une brigade de police a interpellé un jeune visiblement sous l’effet de psychotropes. Placé en garde à vue au commissariat d’Anfa, il est ensuite conduit peu de temps après aux urgences où il a rendu l’âme.

Le procureur du roi reproche aux agents de police cette mort suspecte, d’autant plus qu’une autopsie ordonnée par le parquet général avait révélé que la mort de l’homme interpellé était due aux brutalités policières, ce que réfutent catégoriquement les policiers. Selon eux, sous l’effet de psychotropes, l’homme se cognait la tête contre le mur « sans même s’en rendre compte ».

Mais l’affaire n’a semble-t-il pas encore révélé tous ses secrets puisque le commissariat d’Anfa est équipé de caméras de surveillance qui étaient en fonctionnement lors de cette garde à vue, note le journal. Sans doute des rebondissements dans les prochains jours et nous ne manquerons pas d’y revenir.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Police marocaine - Bavure policière - Garde à vue

Aller plus loin

Maroc : appel à une enquête « impartiale » sur la mort d’un homme en garde à vue

Amnesty international appelle à une enquête « exhaustive et impartiale » sur la mort « illégale » de Yassine Chabli, ancien agent de sécurité de la société nationale...

Un trafiquant de drogue attaque un commissariat pour libérer son frère à Tanger

Un trafiquant de drogues dures de Tanger s’est attaqué mardi à l’arme blanche à un commissariat de la ville du Détroit pour tenter de libérer son frère, arrêté le jour même en...

Un policier accusé de viol dans un commissariat de Rabat

Une Marocaine de 25 ans affirme avoir été violée par un agent de police dans un commissariat de Rabat. La jeune femme retenue en garde à vue dans le poste de police pour...

Maroc : des policiers sanctionnés pour usage de la violence

Dix fonctionnaires de police ont été sanctionnés depuis le début de l’année suite à des plaintes pour usage de la violence, vient d’indiquer le ministre délégué auprès du...

Ces articles devraient vous intéresser :

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.