Des traversées plus propres pour les MRE à Algésiras

18 janvier 2023 - 16h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’Autorité portuaire de la baie d’Algésiras (APBA) va accélérer cette année le processus d’électrification des postes d’amarrage à Algésiras et Tarifa pour réduire les émissions de gaz.

Le projet vise à raccorder les navires au réseau électrique portuaire (OPS) pendant le temps d’amarrage pour réduire les émissions de CO₂, la consommation de carburant ainsi que le bruit et les vibrations. Le système sera opérationnel en 2025 aux quais passagers d’Algésiras et de Tarifa, et sur les terminaux à conteneurs et autres postes d’amarrage d’ici 2030.

À lire : Le trafic de marchandises entre Algésiras et le Maroc bloqué

Pour réaliser ce projet, l’Autorité portuaire devra investir environ 30 millions d’euros. Un montant qu’elle compte mobiliser avec le soutien de l’Union européenne à travers les Fonds MRR (Fonds du plan de relance, de transformation et de résilience) et du ministère des Transports, de la mobilité et de l’agenda urbain. Mais déjà, un appel d’offres pour l’assistance technique pour les postes d’amarrage de la ligne Algésiras-Tanger Med, d’une valeur de plus de 180 000 euros, est déjà lancé, fait savoir Europa Sur.

À lire : Tanger-Med pourrait récupérer le trafic de conteneurs du port d’Algésiras

La mise en œuvre du projet se justifie par l’augmentation constante du trafic maritime dans les deux ports de l’APBA, une tendance à la hausse qui devrait se poursuivre dans les années à venir. Le trafic de passagers au port d’Algésiras était de 6 102 657 en 2019, avec une croissance annuelle moyenne d’environ 2,60 % depuis 2015. Le trafic de véhicules, lui, était de 425 701 unités en 2021, avec une croissance annuelle moyenne d’environ 6,7 % depuis 2015 et une prévision de 600 000 unités d’ici 2025.

Sujets associés : Algésiras - Energie - Tanger Med - Tarifa - Portuaire - MRE

Aller plus loin

Le trafic de marchandises entre Algésiras et le Maroc bloqué

Le blocage des marchandises au port d’Algésiras en raison des nouvelles procédures mises en œuvre au service d’inspection et le manque de personnel, mettent en péril le commerce...

Marhaba 2023 (MRE) : affluence record à Algésiras le week-end dernier

Le port d’Algésiras a enregistré samedi l’arrivée de 20 785 passagers et 5 121 véhicules dans le cadre de l’Opération Marhaba 2023. Depuis le 15 juin, date de démarrage de...

Tanger-Med pourrait récupérer le trafic de conteneurs du port d’Algésiras

Le président des ports de l’État, Álvaro Rodríguez Dapena, a souligné la nécessité de mettre en place des mesures dans le cadre de l’Union européenne afin d’empêcher une fuite...

Algésiras et Tarifa : priorité aux MRE avec un billet acheté à l’avance

Le sous-délégué du gouvernement espagnol à Cadix, José Pacheco, a annoncé vendredi que les voyageurs avec un billet acheté à l’avance seront privilégiés à l’embarquement dans...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un MRE peut-il prêter sa voiture au Maroc ?

Très souvent quand ils sont le Maroc, des proches ou des amis sollicitent les MRE pour le prêt de leur voiture immatriculée à l’étranger. La douane marocaine est assez stricte là-dessus.

Les MRE et la détaxe, ce qu’en dit la Douane

De très nombreux Marocains résidant à l’Etranger effectuent des achats quand ils sont en vacances au Maroc. Ces achats peuvent-ils faire l’objet d’une détaxe, c’est-à-dire donner lieu au remboursement, à ces acheteurs, de la Taxe sur la Valeur ajoutée...

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Les excuses de Meryame Kitir à ceux qu’elle aurait pu « blesser involontairement »

Après deux mois de silence, Meryame Kitir, ancienne ministre belge de la Coopération, s’est adressée dimanche à ses collègues et autres avec lesquels elle a collaboré durant son mandat au sein du gouvernement belge.

Les transferts des MRE en légère hausse à fin mai

À fin mai dernier, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont transféré environ 38,31 milliards de dirhams (MMDH) contre 36,47 MMDH à la même période en 2021, selon l’Office des changes.

Emmanuelle Chriqui : Une voix marocaine contre l’antisémitisme

À l’heure où la guerre fait rage entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l’actrice canadienne d’origine marocaine Emmanuelle Chriqui dénonce le déferlement d’antisémitisme.

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...

Crise en Mer Rouge : Le Maroc en position de force grâce à Tanger Med ?

Avec le port de Tanger Med, le Maroc devrait tirer profit de la crise sécuritaire en mer Rouge, qui a réduit de près de moitié le trafic du canal de Suez, portant de graves préjudices aux ports européens.

Affluence record de MRE dans les ports espagnols

Plus de 634 606 Marocains d’Europe et 153 934 véhicules ont déjà traversé les cinq ports espagnols retenus pour l’Opération Marhaba 2022, ce qui représente une augmentation de 34,2 % pour les MRE et de 47 % pour les véhicules par rapport à la dernière...

Les transferts des Marocains du monde toujours en hausse

Au premier semestre de l’année, les envois des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont atteint plus de 47,04 milliards de dirhams contre 44,33 milliards par rapport à la même période de l’an dernier.