PPG démarre son usine de Tanger

14 août 2021 - 11h11 - Economie - Ecrit par : A.T

Le groupe américain PPG, qui commercialise notamment les produits de peinture automobile, a annoncé, jeudi, le démarrage de son usine à Tanger.

Leader mondial de matériaux sur le marché des peintures de véhicule, le groupe américain ambitionne au Maroc d’alimenter les usines Renault de Tanger et de Casablanca en revêtements automobiles, indique un communiqué de la direction de la société.

« Le démarrage de cette installation est une étape importante dans l’approvisionnement local des constructeurs automobiles d’équipement d’origine au Maroc », a déclaré Roald Johannsen, vice-président de PPG en charge des revêtements automobiles pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique.

Et d’ajouter que « le pays est déjà l’un des producteurs de véhicules les plus importants et à la croissance la plus rapide en Afrique. La production de véhicules devrait augmenter considérablement, avec deux autres installations de production qui devraient être ajoutées d’ici 2030 ».

Le responsable évoque la production automobile au royaume qui est passée de 100 000 véhicules en 2000 à environ 400 000 véhicules en 2019. La production devrait passer à 700 000 véhicules d’ici 2023, a-t-il précisé, ajoutant que la nouvelle usine de Tanger produira des mastics qui permettront une plus grande flexibilité dans la conception et la fabrication des véhicules.

A lire : Automobile : les exportations marocaines en forte croissance

Par ailleurs, la société évalue la production locale de technologies supplémentaires d’adhésifs, de mastics et de revêtements pour approvisionner les constructeurs automobiles qui étendent leur production au Maroc, précise le communiqué.

Sujets associés : Investissement - États-Unis - Renault - Automobile - Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies

Aller plus loin

Automobile : le Maroc veut détrôner l’Inde et la Chine

Le Maroc veut détrôner l’Inde et la Chine pour se hisser au premier rang mondial en matière de compétitivité automobile. Une ambition que Moulay Hafid Elalamy, ministre de...

Le marché américain bientôt ouvert aux produits du Sahara marocain

Les choses se précisent pour l’ouverture du marché américain aux produits du Sahara marocain. Le Maroc et les États-Unis entendent revoir leur accord de libre échange.

Automobile : les exportations marocaines en forte croissance

Les exportations du secteur automobile se sont établies cette année à 152,88 millions de dirhams (MDH), au titre des six premiers mois de 2021, en hausse de 61,1 % par rapport à...

Une entreprise américaine apporte sa contribution au développement du premier robot humanoïde marocain

Séduite par l’expertise marocaine dans le secteur de l’intelligence artificielle (IA), l’entreprise américaine FotaHub Inc. a choisi d’investir dans le projet de développement...

Ces articles devraient vous intéresser :

Transition énergétique : le Maroc sur la bonne voie

Dans un contexte difficile marqué par la crise énergétique et la flambée des prix, le Maroc est passé à la vitesse supérieure sur son chantier de la transition énergétique. Grâce à sa politique axée sur l’investissement privé dans le secteur, le...

La voiture NEO « Made in Morocco » bientôt sur le marché

Le Maroc procèdera bientôt au lancement de NEO, la toute première voiture conçue et produite sur le sol marocain. Le véhicule a déjà validé les tests statiques et dynamiques au Maroc et à l’étranger. Le processus de son homologation est en cours.

Investissement privé au Maroc : la banque mondiale sonne l’alarme

L’investissement privé est en chute libre au Maroc. C’est du moins ce que révèle la banque mondiale dans son nouveau rapport de suivi de l’économie marocaine.

Maroc : la chute des ventes de voitures neuves continue

Les ventes de voitures neuves au Maroc sont toujours dans le rouge. À fin septembre, 120 905 unités ont été vendues, soit une baisse de 8,15 %, comparativement à la même période de l’année dernière.

Voitures électriques au Maroc : 2 500 nouvelles bornes à horizon 2026

Le Maroc s’active pour devenir un marché de vente attractif pour les véhicules électriques. L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME) composée d’entreprises des secteurs de l’électricité et de l’automobile mettra...

Voici les marques de voiture les plus vendues au Maroc

Le marché automobile marocain se reprend après quelques mois d’accalmie avec une augmentation de 22,01 % par rapport à l’année précédente, selon les données de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Dacia et Renault défient la baisse des ventes de voitures au Maroc

La vente de véhicules neufs a atteint 64 025 unités à la fin de mai, en baisse de 4,45 % par rapport à la même période de l’année précédente, selon les statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Le Maroc, futur grand producteur de batteries pour voitures électriques ?

Le Maroc ambitionne de créer une gigafactory de batteries pour véhicules électriques. D’ores et déjà, il a engagé des négociations avec certains fabricants.