Recherche

Automobile : le Maroc veut détrôner l’Inde et la Chine

© Copyright : DR

3 août 2021 - 14h40 - Economie - Par: S.A

Le Maroc veut détrôner l’Inde et la Chine pour se hisser au premier rang mondial en matière de compétitivité automobile. Une ambition que Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique a réitérée lors de la signature d’une convention avec le Groupe Renault.

« Je vous dis que nous allons être au niveau de la meilleure compétitivité mondiale avant 2025. Aujourd’hui, ce sont la Chine et l’Inde qui sont devant nous. Nous allons travailler d’arrache-pied et mettre toutes les énergies et tous les moyens pour que nos partenaires soient les meilleurs », a déclaré le ministre lors de la cérémonie de signature de la nouvelle feuille de route avec le groupe français, le 27 juillet dernier à l’usine Somaca à Casablanca.

À lire : Automobile : les exportations marocaines en forte croissance

La nouvelle feuille de route pour le développement de l’écosystème du groupe français sur la période 2021-2030 porte l’objectif de sourcing local à 2,5 milliards d’euros dès 2025 contre 1,5 milliard d’euros en 2023 annoncés précédemment. De même, elle cible 3 milliards d’euros à terme. Le Groupe entend élever son taux d’intégration locale à 80 % à terme contre 65 % en 2023.

À lire :Automobile : le Maroc veut détrôner l’Inde et la Chine

Pour MHE, les nouveaux objectifs de Renault Maroc sont “révolutionnaires”. «  […] Tous ces accords nous conduisent vers une nouvelle étape dans l’industrie automobile nationale, celles des véhicules électriques et des processus encore plus complexes. Les véhicules qui sortent des usines marocaines sont dernier cri, au meilleur coût et au niveau le plus élevé de la compétitivité internationale », a ajouté le ministre.

Mots clés: Inde , Chine , Automobile , Moulay Hafid Elalamy

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact