Presse algérienne : la Chine, un partenaire stratégique détourné par le Maroc

3 décembre 2020 - 20h30 - Ecrit par : K.B

L’alliance sino-marocaine ne semble pas plaire au voisin algérien. La presse locale tire à boulets rouges sur le régime en lui reprochant son immobilisme dans un dossier «  hyper-stratégique pour l’avenir  » du pays.

Alliée traditionnelle de l’Algérie, la Chine, découragée par l’instabilité politique et sociale qui règne depuis le mois de février dans le pays, a cette fois jeté son dévolu sur le Maroc, écrit Algérie Part. Tous les mégaprojets, prévus initialement en Algérie, ont été orientés vers le royaume.

Pour le site, c’est la visite du roi Mohammed VI en chine, en 2016, qui a permis de consolider l’alliance sino-marocaine. Le «  Partenariat stratégique  », signé entre les deux pays a ouvert les «  Nouvelles routes de la soie  » à Rabat, qui a renvoyé l’ascenseur en exemptant de visas les touristes chinois.

«  Ces projets chinois lancés au Maroc coïncident étrangement avec le recul des investissements chinois en Algérie et le repli de l’Algérie sur elle-même notamment depuis début 2019 en raison de ses problèmes politiques internes et l’incohérence de son régime  », a déploré le média algérien, faisant référence au parc industriel près de Tanger et la liaison TGV Marrakech-Agadir.

Alors qu’Alger rêve encore d’un méga-port, qui ne verra sans doute jamais le jour, le port marocain Tanger-Med avance à grands pas, dominant la rive sud de la Méditerranée occidentale, a ajouté le média, avant de conclure «  Pendant ce temps-là, le Maroc en profite et collectionne les nouveaux projets chinois sur son territoire pour booster son économie  ».

Un autre volet, souligne la même source, concerne le domaine sanitaire, où le «  Maroc a pris une avance inquiétante sur l’Algérie en matière de coopération avec la Chine  ». Alors que le royaume a pris l’initiative d’assurer la vaccination de sa population pour faire face à la pandémie, les dirigeants algériens se contentent d’observer, «  sans bouger le doigt  ».

«  Aucun contact sérieux n’a été entamé et aucune démarche concrète pour bénéficier de l’aide chinoise en matière de vaccination n’a été mise en place par l’Algérie qui reste étrangement immobile face à une urgence sanitaire mondiale marquée par une très dure compétition internationale  », écrit le site.

Tags : Coopération - Investissement - Algérie - Mohammed VI - Chine

Aller plus loin

Les raisons du rapprochement du Maroc avec la Chine

Les relations entre le Maroc et la Chine se renforcent. Les deux pays ont signé mercredi dernier une convention de partenariat pour la mise en œuvre du projet stratégique chinois...

Une médiation chinoise entre le Maroc et l’Algérie ?

Face aux tensions entre le Maroc et l’Algérie, surtout au sujet du Sahara, la Chine qui est leur partenaire, pourrait peser de tout son poids pour faciliter une interaction...

La Chine veut renforcer sa coopération avec le Maroc

Le président de la République populaire de Chine, Xi Jinping a déclaré lundi que son pays était disposé à promouvoir la coopération avec le Maroc sur le développement et la production...

Construction de la « Ceinture et la Route » : le Maroc et la Chine franchissent un pas important

China Communications Construction, China Road and Bridge et ses partenaires marocains ont signé le 25 juillet dernier la convention cadre sur le projet de la cité Mohammed VI...

Nous vous recommandons

Alerte aux bouteilles de gaz marocaines à Sebta

Les pompiers de Ceuta lancent un appel « urgent » à la population et aux institutions pour l’évacuation correcte des bouteilles de gaz marocaines, abandonnées dans la ville depuis la fermeture des frontières, afin d’éviter toute...

Tourisme : l’Algérie, future concurrente du Maroc ?

L’Algérie entend développer le secteur touristique afin de sortir de la dépendance pétrolière. Sera-t-elle la future concurrente du Maroc dont le modèle séduit  ?

L’Espagne craint les drones marocains

Les nouveaux drones militaires d’attaque acquis par le Maroc auprès de la Turquie pour 30 millions d’euros, seront transférés sur la base d’Al-Aroui à Nador, à seulement 30 kilomètres de Melilla.

Sahara : une experte de l’ONU s’en prend au Maroc

Mary Lawlor, rapporteuse spéciale de l’ONU sur la situation des défenseurs des droits humains, a appelé le Maroc à cesser de viser les militants et les journalistes qui défendent les questions de droits humains sur le dossier du...

Des nouveaux joueurs pour renforcer l’équipe du Maroc de football

Quatre nouveaux joueurs viennent de rejoindre le rang de l’équipe du Maroc de football pour renforcer l’équipe dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Ils feront donc partie du prochain stage des Lions de...

CAN 2021 : match amical entre le Maroc et le Burkina Faso

En prévision de la coupe d’Afrique des nations qui se déroulera du 9 janvier au 6 février au Cameroun, l’équipe du Maroc de football va défier le Burkina Faso lors d’un match amical le 6 janvier en terre...

La fermeture des frontières de Sebta et Melilla est prolongée

Les frontières de Sebta et Melilla resteront fermées jusqu’au 30 novembre prochain comme c’est le cas depuis le 13 mars 2020.

Voyage au Maroc : à quand la fin du test PCR ?

Afin de soutenir les professionnels du tourisme dans la reprise des activités, les parlementaires ont également appelé le gouvernement à revoir le protocole sanitaire dans les aéroports marocains.

Etonnante découverte de chercheurs marocains dans des grottes en Espagne et au Maroc

Des scientifiques espagnols et marocains ont démontré des similitudes dans les objets trouvés et les dessins artistiques dans certaines grottes paléolithiques au sud de l’Espagne et au Maroc.

Un premier jour de ramadan meurtrier au Maroc

Comme les mois de ramadan précédents, le phénomène “Tramdena” ou “mramden” a marqué le premier jour de jeûne. En tout, 5 personnes ont été tuées dimanche 3 avril dernier à Casablanca, Safi, Marrakech et Sidi...