2M dévoile son menu pour le ramadan 2022

21 mars 2022 - 08h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

À quelques jours du mois de Ramadan, la chaine 2M a dévoilé la grille des programmes qui devrait satisfaire le goût de tous les Marocains.

C’est un programme riche et diversifié que 2M a élaboré pour accompagner ses téléspectateurs durant tout le mois de Ramadan 2022. Il s’agit des productions mettant en vedette les meilleurs talents nationaux. « Nous avons aussi prévu une offre pour accompagner les nouveaux modes de consommation de la télévision. Cette année encore, nous mettrons aussi bien à l’antenne qu’à travers tout l’écosystème digital de 2M, une programmation riche, divertissante et de grande qualité. L’expérience se prolongera ainsi sur nos supports digitaux, à savoir 2M.ma et sur nos réseaux sociaux », indique Salim Cheikh, Directeur général de 2M.

À lire : Voici la date de début du mois de ramadan au Maroc

Cette année encore, la caméra cachée « Mchiti Fiha » sera programmée en prime time, à l’heure de la rupture du jeûne. Suivront ensuite des sitcoms pétries « de bonne humeur et de rires, à travers des dialogues loufoques et des situations rocambolesques », précise le communiqué.

À lire : Ramadan 2022 au Maroc : pas de soucis d’approvisionnement du marché

Ainsi, comme sitcom, il y aura « Zenqat Assaada », réalisé par Safae Baraka et qui met à l’affiche Mohamed Khiari, Souad Khouyi, Yassar, Hasna Moumni, Jamila El Haouni, Rafik Boubker, et bien d’autres. Il y aura également « Ti Ra Ti » : une capsule qui permettra aux téléspectateurs de voir « Hassan El Fad dans le personnage de Kebbour, et son acolyte, Fatiha, incarnée par Mounia Lamkimel ».

À lire : Ramadan 2022 au Maroc : voici les horaires des administrations

En ce qui concerne les séries et les films, 2M a prévu des productions comme « Zettat » avec Mohammed El Khiari dans le rôle principal, « Safi Salina » qui mettra en scène le duo Samia Akariou et Rhany Kabbaj dans une histoire de couple en pleine pandémie du Covid-19.

À lire : A l’approche du ramadan, le Maroc veut freiner la flambée des prix

D’autres œuvres de fiction telles que « Al Maktoub » qui met également à l’honneur « des stars du petit écran (Meriem Zaime, Amine Naji et Dounia Boutazout) dans des histoires intrigantes et traitant des faits de la société marocaine » sont programmées.

À lire : Al Aoula : un programme riche durant le Ramadan 2022

Les téléréalités seront mises à contribution pour égayer les téléspectateurs et leur permettre d’apprendre dans la bonne humeur. C’est le cas du célèbre concours de pâtisserie, « Ahssan Pâtissier Celebrity », qui mettra au défi cinq célébrités qui se surpasseront au profit d’associations caritatives. « Jamel Comedy Club Maroc » sera également présent pour la troisième année consécutive.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Religion - Télévision - Ramadan 2024 - 2M - Islam

Aller plus loin

Al Aoula : un programme riche durant le Ramadan 2022

Al Aoula vient de dévoiler sa grille de programmes dédiés au Ramadan. Depuis de nombreuses années, la chaîne accompagne les Marocains durant tout le mois sacré du Ramadan, à...

Ramadan 2022 au Maroc : voici les horaires des administrations

Le ramadan devrait commencer le dimanche 3 avril 2022 au Maroc, selon les calculs astronomiques. C’est l’occasion pour toutes les administrations de changer les horaires de...

Ramadan : les Marocains commenceront l’école plus tard

Dans une note envoyée aux directeurs des académies régionales, le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, a défini les horaires qui seront en vigueur...

La chaine Assadissa diffusera désormais ses programmes 24h/24

En vue de satisfaire les milliers de téléspectateurs de la chaine Assadissa à compter de ce mois de ramadan, la Société Nationale de radiodiffusion et de télévision (SNRT), a...

Ces articles devraient vous intéresser :

La « chebakia », la pâtisserie marocaine incontournable lors du ramadan

Lors du ramadan au Maroc, la « chebbakaa », des petits gâteaux traditionnels au miel, est proposée tous les jours sur les tables pour les dîners de rupture de jeûne.

Maroc : bonne nouvelle pour les amateurs de hammams

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a instruit les gouverneurs des régions et les préfets des préfectures et provinces du royaume pour que soit revue la décision de fermeture des hammams et des stations de lavage de voitures en fonction de...

Le meilleur du Marrakech du Rire, ce soir sur W9

La chaîne W9 donne rendez-vous ce soir pour « Le meilleur du Marrakech du Rire », une édition spéciale dédiée aux « Sketchs cultes ». Une soirée garantie en rires, autour de Jamel Debbouze.

Ramadan et réseaux sociaux : les photos d’iftar divisent

Pendant le mois sacré de Ramadan, de nombreux influenceurs marocains publient quotidiennement sur les réseaux sociaux des photos de tables garnies de mets et de boissons pour la rupture du jeûne (iftar). Un comportement perçu comme de la provocation...

Maroc : la question des dattes algériennes arrive au parlement

Le groupe Haraki à la Chambre des Représentants a interpellé le ministre de l’Agriculture, Mohamed Sidiki, sur les dattes notamment d’origine algérienne qui ont inondé le marché marocain avant le début du mois de ramadan.

La Youtubeuse marocaine "Mi Naima" au cœur d’un nouveau scandale

“Mi Naïma” fait à nouveau parler d’elle. La Youtubeuse marocaine, connue pour ses controverses, a récemment publié une vidéo dans laquelle on la voit lire certains versets du Coran de manière désinvolte. La vidéo a suscité la colère des internautes.

Début de Ramadan au Maroc : décision ce mercredi

Alors que la majorité des pays musulmans débutent officiellement le ramadan ce jeudi 23 mars 2023, les Marocains, eux, devront attendre ce soir la décision du ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Maroc : ils paient les dettes des plus pauvres

De jeunes Marocains, influenceurs, artistes et personnalités sont à l’origine d’une initiative visant à soutenir les familles dans le besoin en cette période de ramadan, mais aussi à les aider à éponger leurs dettes.

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

Tatouage au henné : attention danger

La fin du Ramadan et la période de l’Aïd, pour les jeunes filles, une période propice pour mettre du henné sur les mains. Si certaines mères acceptent que leurs filles appliquent le henné, d’autres préfèrent se passer de cette pratique pour préserver...