Rançon, séquestration et kidnapping

18 juillet 2020 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Sept personnes ont été arrêtées par les éléments de la police judiciaire de Guelmim, sur des informations fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST). Les faits reprochés sont : association de malfaiteurs, enlèvements, séquestration et demande de rançon, dans le cadre d’un règlement de comptes entre des réseaux de trafic international de drogues et de psychotropes.

Depuis l’interpellation de ces individus, l’enquête ouverte a déjà permis aux forces de sécurité de se rendre compte que «  les suspects ont enlevé et séquestré un individu et son chauffeur dans la région de Belfaa, non loin d’Agadir, à la demande de deux personnes détenues dans un établissement pénitentiaire  », indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Dans un communiqué, l’institution policière fait savoir que c’est dans le cadre d’un règlement de compte entre trafiquants de drogue que «  les ravisseurs ont conduit les deux victimes vers Guelmim où ils les ont séquestrées, avant de demander à la famille de l’une d’elles une rançon de millions de centimes  », rapporte la MAP.

En plus de l’arrestation des sept prévenus, les services de sûreté à Guelmim avaient saisi, le 11 juillet, une somme de 1 158 200 dirhams, qui est une partie de la rançon destinée aux ravisseurs. La poursuite de l’enquête a également permis la saisie à Casablanca d’un montant évalué à 698 100 dirhams, soupçonnées d’être une partie de la rançon demandée.

Les mis en cause ont été déférés devant le Parquet général de la Cour d’appel d’Agadir et envoyés en prison. Les recherches et investigations ont également permis d’interpeller la victime, qui a été placée en garde à vue pour sa complicité présumée dans ces actes criminels. Les enquêtes et investigations se poursuivent, afin d’identifier d’éventuels complices impliqués dans cette affaire et ses ramifications dans plusieurs villes marocaines, précise la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Guelmim - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Prison - Criminalité - Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) - Kidnapping - Arrestation

Aller plus loin

Deux filles mineures retrouvées séquestrées à Marrakech

La police judiciaire de Marrakech a arrêté deux jeunes suspectés d’avoir enlevé, séquestré et violé deux filles mineures, dont une est enceinte.

Escroquerie ou enlèvement ? Les circonstances d’une affaire à Fès encore floues

Huit individus ont été arrêtés mardi par les éléments de la police de Fès. Ils seraient impliqués dans une affaire d’enlèvement et de demande de rançon.

Vol avec violence, enlèvement et séquestration à Salé

Quatre individus âgés de 22 à 46 ans ont été arrêtés par les éléments de la police judiciaire de Salé, en coordination avec les services de la Direction générale de la...

Une affaire de séquestration et de viol secoue Benslimane

La police judiciaire de Benslimane a arrêté un homme accusé d’avoir séquestré et violé une serveuse de 28 ans. L’homme, âgé d’une trentaine d’années, a été envoyé devant le...

Ces articles devraient vous intéresser :

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Maroc : des nominations à la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein de la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.