Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

21 février 2023 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.

Alors que des voix s’élèvent pour réclamer la réforme du Code pénal et de la Moudawana (Code de la famille), Abdelilah Benkirane menace d’organiser de grandes marches contre le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, pour le dissuader de toute précipitation dans ce dossier. Le patron du PJD estime que le gouvernement ne devrait pas céder à la pression de ceux qui cherchent à détruire « la cellule familiale », rapporte le quotidien Assabah.

À lire : Réforme du Code de la famille : voici les modifications majeures attendues

Il lui a demandé « d’écouter les différentes opinions ainsi que celles qui sont opposées à ses convictions, au lieu de demander aux organisations féminines de le soutenir pour concrétiser ce qui a été planifié et ce à quoi il aspire, lui personnellement ». Les réticences de Benkirane visent principalement le « mariage des homosexuels » qu’il considère comme « le premier facteur qui menace les peuples de disparition après l’arrêt de la procréation et de la croissance démographique ».

À lire : Maroc : pour le CESE, il est temps de réformer le code de la famille

Le secrétaire général du PJD refuse également de « cautionner les libertés individuelles en appelant les membres de son parti à engager une confrontation intellectuelle avec les modernistes sur des sujets comme la dépénalisation des relations sexuelles consenties entre adultes ». Le roi, poursuit Benkirane, « est l’arbitre qui intervient pour garantir l’équilibre politique et social en se rangeant toujours du côté de son peuple ».

À lire : Le roi Mohammed VI ordonne une réforme de la Moudaouana

Il faut souligner que dans son discours à l’occasion de la célébration de la fête du Trône, le roi Mohammed VI a appelé à « une réforme juste et audacieuse du Code de la famille », afin de permettre aux femmes de jouer pleinement leur rôle au sein de la société. Pour le souverain, « il ne s’agit pas d’accorder à la femme des privilèges à titre gracieux, mais de lui permettre de bénéficier de ces droits les plus légitimes ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mohammed VI - Moudawana (Code de la famille) - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Abdelilah Benkirane - Abdellatif Ouahbi - Ministère de la Justice et des Libertés

Aller plus loin

Abdellatif Ouahbi accusé par les salafistes d’atteinte à l’islam

La réforme du Code de la famille passe mal chez les salafistes. Prêcheurs et imams de mosquées sont en colère contre le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi.

Le roi Mohammed VI ordonne une réforme de la Moudaouana

Les droits de la famille et de la femme se sont invités dans le discours adressé samedi soir par le roi Mohammed VI à l’occasion de la célébration de la Fête du Trône. Le...

Le roi Mohammed VI ordonne de réformer le Code de la famille

Le roi Mohammed VI fait de la promotion des questions de la femme et de la famille sa priorité. Dans ce sens, il a adressé une correspondance au chef du gouvernement Aziz...

Maroc : les réformes des lois sur les libertés individuelles passent mal

Les réformes des lois sur les libertés individuelles initiées par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi sont loin de faire l’unanimité. Après le parti de la justice et du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Intempéries au Maroc : des hélicoptères de l’armée pour aider les populations touchées

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, des équipes relevant de la Fondation Mohammed V pour la solidarité et des Forces armées royales (FAR) acheminent des aides d’urgence aux populations touchées par les fortes intempéries et chutes de neige.

Maroc : le registre national des mariés bientôt disponible

Dans quelques jours, le ministère de la Justice marocain va procéder au lancement du registre national des mariés dans le but de mettre fin aux infractions constatées dans le domaine.

Le roi Mohammed VI ordonne un large mouvement des attachés militaires

Le roi Mohammed VI a instruit des responsables militaires à l’effet de procéder à un large mouvement des attachés militaires à l’étranger.

Abdellatif Ouahbi accusé par les salafistes d’atteinte à l’islam

La réforme du Code de la famille passe mal chez les salafistes. Prêcheurs et imams de mosquées sont en colère contre le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi.

Le roi Mohammed VI lance l’aide au logement

Les choses se précisent pour la mise en œuvre du nouveau programme d’aide au logement visant à renouveler l’approche d’accès à la propriété, en suppléant au pouvoir d’achat des ménages, via une aide financière directe aux acquéreurs.

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Cyril Hanouna encense le roi Mohammed VI

L’animateur français d’origine tunisienne Cyril Hanouna a encensé le roi Mohammed VI dont il a salué les efforts consentis suite au puissant et dévastateur séisme qui a secoué le Maroc.

Des personnes condamnées pour terrorisme graciées par le roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a gracié quelque 1518 personnes à l’occasion de l’Aïd al fitr fêté ce samedi 22 avril au Maroc, dont certaines ont été condamnées dans des affaires de terrorisme. Voici le détail de ces grâces :

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

Réforme du Code de la famille au Maroc : vers une égalité parfaite hommes femmes ?

Le roi Mohammed VI a adressé mardi 26 septembre une Lettre royale au Chef du gouvernement, annonçant une révision approfondie du Code de la famille (Moudawana), près de 20 ans après celle opérée en 2004.