Hamid Chabat veut un remaniement ministériel

27 septembre 2012 - 18h02 - Maroc - Ecrit par : J.L

Abdelhamid Chabat, nouveau secrétaire général du parti de l’Istiqlal, va demander au Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, de porter de six à huit le nombre de sièges de son parti au gouvernement. Les ministres istiqlaliens du clan El Fassi eux, se préparent à partir en cas de remaniement.

Aussitôt élu à la tête du parti de l’Istiqlal, Chabat a émis des critiques à l’encontre du gouvernement, qui à ses yeux, a démontré son incompétence dans bon nombre de dossiers.

Le patron du deuxième parti de la coalition gouvernementale, voudrait également remplacer certains ministres appartenant au clan El Fassi dans l’exécutif de Benkirane.

D’après les observateurs, un tel remaniement ministériel n’est pas impossible puisque Chabat n’entend pas cautionner des ministres istiqlaliens qui se sont positionnés contre lui lors de la course à la présidence de l’Istiqlal.

Côté Istiqlal, le comité exécutif est au complet. On y retrouve plusieurs personnalités du clan El Fassi, comme Adil Douiri, ancien ministre du Tourisme, Karim Ghellab, président du parlement, et Yasmina Baddou, ancienne ministre de la Santé. Avec sa nouvelle équipe Hamid Chabat veut transformer un parti élitiste et familial en un "parti du peuple".

Chabat veut encore aller plus loin en remportant les élections communales de 2013, mais aussi le prochain scrutin législatif, pour devenir chef du gouvernement. Un rêve secret que lui et son épouse Fatima Tarik, également membre du comité exécutif du parti, caressent depuis longtemps, a confié un haut placé de l’Istiqlal à Bladi.net.

L’homme qui pendant longtemps a exprimé haut et fort ce que certains membres de l’Istiqlal chuchotaient dans les couloirs du vieux parti, s’est initié à la politique sur le tas. Pourtant il est actuellement vu comme l’un des rares à pouvoir tenir tête à Abdelilah Benkirane.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Karim Ghellab - Yasmina Baddou - Adil Douiri - Istiqlal - Abdelilah Benkirane - Hamid Chabat - Gouvernement marocain

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : ces ministres qui veulent quitter le gouvernement

Alors que de nombreuses rumeurs font état d’un remaniement, certains ministres sont impatients de quitter le navire d’Aziz Akhannouch pour diverses raisons. Qui sont ces membres du gouvernement ?

Maroc : la retraite à 65 ans ?

Alors que les députés de l’opposition rejettent le projet du gouvernement d’Aziz Akhannouch de porter l’âge de la retraite à 65 ans, Younes Sekkouri, le ministre de l’Intégration économique, de la Microentreprise, de l’Emploi et des Compétences, dément...

Le Maroc met de l’ordre dans les « Airbnb »

Après son adoption par le gouvernement marocain et sa publication au Journal Officiel, le décret définissant les procédures administratives relatives à l’ouverture des établissements touristiques et leur exploitation, est entré en vigueur.

La mise en garde d’Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) a poussé un coup de gueule contre le gouvernement d’Aziz Akhannouch. Il l’a par ailleurs mis en garde contre l’éventualité d’un déclenchement des manifestations...

Aïd al-Fitr au Maroc : jour de congé supplémentaire

Le gouvernement marocain a pris une mesure exceptionnelle en décidant d’accorder un jour de congé supplémentaire aux fonctionnaires de l’État à l’occasion de la fête de l’Aïd al-Fitr, qui devrait avoir lieu au Maroc le samedi 22 avril prochain.

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Bouteille de gaz au Maroc : le prix flambe à partir d’avril

Le compte à rebours est lancé. À partir du 1ᵉʳ avril 2024, les Marocains devront mettre la main à la poche pour se procurer une bouteille de gaz butane. Exit la subvention de l’État, le prix passera de 40 à 50 dirhams, actant la première étape d’une...

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.