Réseau ferroviaire : le Maroc n’a pas les moyens de ses ambitions

7 novembre 2023 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le ministère du Transport et de la Logistique n’est pas en mesure de financer l’extension du réseau de ligne ferroviaire reliant 43 villes marocaines. Vers l’abandon d’un projet devant promouvoir l’équité territoriale en ce qui concerne les chemins de fer ?

L’extension de la ligne ferroviaire reliant 43 villes marocaines deviendra-t-elle réalité ? Lors de la discussion du budget de son ministère au sein de la commission des infrastructures de base à la Chambre des représentants, Mohamed Abdeljalil a fait savoir que la réalisation de ce projet nécessite un financement de 395 milliards de dirhams d’ici 2040 ou 2050, selon l’étude prospective réalisée par l’Office national des Chemins de fer (ONCF). Une somme que son département n’a pas actuellement. « Ce projet pourrait devenir une priorité à l’avenir », dira le ministre du Transport et de la Logistique, assurant que « cela ne peut pas être lié à la marginalisation ».

À lire :Du nouveau pour le TGV Marrakech-Agadir

Dans une récente déclaration à la presse, Mohamed Abdeljalil avait expliqué que « le système que nous voulons exige un coût financier énorme », mais « nous n’avons pas de baguette magique, il n’y a que le budget de l’État. » En février, il avait, lors d’une réunion de la commission des infrastructures de base, indiqué que « même en cas de création de lignes à grande vitesse autres que la ligne à grande vitesse, la composition financière ne changera pas », parce que les fonds versés par les citoyens pour l’achat de billets de voyage ne couvrent pas les coûts de l’infrastructure. Ces fonds ne servent à couvrir que les frais des wagons, leur entretien et l’électricité.

À lire : Le projet LGV Marrakech-Agadir se précise

Si ce projet venait à se concrétiser un jour, le développement du transport ferroviaire devrait atteindre 87 % dans le royaume contre 51 % actuellement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Transport ferroviaire - Ministère de l’Equipement et du Transport

Aller plus loin

Maroc : 1300 km de nouvelles lignes TGV

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Adeljalil, a présenté mardi à la Chambre des conseillers, le point des actions menées par l’Office national des chemins de...

Les études détaillées de la LGV Casablanca-Marrakech avancent

Les études détaillées pour l’extension à Marrakech de la ligne à grande vitesse (LGV) reliant Tanger à Casablanca avancent. Le Maroc se donne les moyens pour se doter d’une...

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Mondial 2030 : le Maroc se prépare à renforcer son réseau ferroviaire

Le Maroc lancera dans les prochaines semaines des travaux d’extension de son réseau ferroviaire dans la perspective de la coupe du monde 2030 qu’il organise conjointement avec...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : une centaine de nouveaux trains à acquérir

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a annoncé l’acquisition progressive de 100 nouveaux trains fabriqués localement, et ceci dans les 10 prochaines années.

Location de voitures au Maroc : Nouvelles règles plus sévères

Depuis ce lundi 15 avril, les agences de location de voitures au Maroc ont l’obligation de se conformer à un nouveau cahier des charges relatif aux conditions d’investissement dans le secteur.

Investissement massif dans le rail marocain

L’Office national des chemins de fer (ONCF) veut renforcer le rail national. Il vient de lancer un appel à concurrence pour acquérir de nouveaux et différents trains.

L’ONCF retrouve le sourire

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a connu une très belle période d’été avec quelque 10,5 millions de voyageurs transportés. Un record d’affluence, se réjouit l’Office.

Maroc : 40 milliards de dollars pour changer le visage du transport

Le Maroc s’apprête à mettre en œuvre la vision stratégique lancée par le roi Mohammed VI, afin de « placer le pays sur la voie d’un développement économique et social durable et global ».

Autoroutes du Maroc : les projets votés pour 2024

Le budget d’Autoroutes du Maroc a été voté lors du conseil d’Administration qui s’est réuni sous la présidence de Monsieur Nizar BARAKA, Ministre de l’Equipement et de l’Eau, en date du 19 décembre 2023. En voici les conclusions :

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Un nouveau pas vers la réalisation du TGV Kénitra-Marrakech

L’Office national des chemins de fer (ONCF) accélère la réalisation de la Ligne à grande vitesse (LGV) reliant Kénitra à Marrakech. Après les travaux de génie civil, ceux relatifs à l’installation du système de signalisation et de télécommunications...

C’est la fin des auto-écoles sauvages au Maroc

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, a annoncé une série de réformes concernant les auto-écoles, tant au niveau des conditions d’octroi, de suspension et de retrait des licences que de la formation des instructeurs.

Maroc : obligation de payer les contraventions avant de vendre une voiture

Au Maroc, toute personne désirant vendre sa voiture est tenue d’être à jour du paiement de sa Taxe spéciale annuelle sur les véhicules (TSAV), communément appelée vignette, en attendant la mise en œuvre d’une nouvelle réforme devant obliger à payer les...