La lutte d’un retraité néerlandais pour son fils marocain

5 janvier 2021 - 10h20 - Monde - Ecrit par : L.A

Hans van der Wijden, un comptable néerlandais de 74 ans, devait partir à la retraite depuis neuf ans maintenant. Mais il ne peut pas se le permettre financièrement. La raison : son fils marocain, Amine, qui risque une expulsion dans les prochains mois.

Amine est né en 1999 aux Pays-Bas. Hans van der Wijden, son papa, avait une relation avec sa mère marocaine, qui résidait illégalement dans le pays. Après leur rupture, la maman et Amine sont expulsés vers le Maroc. Suite à ce départ, Hans n’a plus eu de contacts avec Amine. Sa mère s’y oppose et empêche le comptable d’avoir une relation avec son fils.

En 2014 Amine reprend lui-même contact avec son papa via Facebook. À partir de cet instant, Hans fait des allers-retours au Maroc tous les deux mois pour pouvoir passer du temps avec le jeune homme. Quatre ans plus tard, Amine rejoint son père aux Pays-Bas avec un visa touristique. Hans espère le garder avec lui et fait une demande de regroupement familial. Les autorités rejettent sa demande, prétextant l’absence de "vie de famille". Le bureau pour l’immigration et la naturalisation estime également que les voyages réguliers de Hans au Maroc, ne prouvent pas que le jeune homme dépend financièrement de lui.

Le tribunal de La Haye s’est pourtant opposé en novembre 2020 à l’expulsion d’Amine, et ce jusqu’à ce que sa demande de séjour soit traitée en appel. Le juge avait à ce moment-là estimé qu’il y avait une réelle relation entre Amine et Hans et qu’ils avaient produit suffisamment de preuves de cela. Mais quelques semaines plus tard c’est la grosse déception pour le père et son fils. La Cour suprême rejette également la demande de permis de séjour.

Hans van der Wijden et Amine ont encore deux recours pour tenter d’obtenir un permis de séjour. L’affaire doit encore être jugée en appel. Si la cour d’appel refuse, ils ont la possibilité de passer par la Cour européenne des droits de l’homme. Hans sait déjà que si leurs tentatives restent vaines, il vendra sa maison aux Pays-Bas et ira s’installer au Maroc avec son fils.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Pays-Bas - Famille - Expulsion - Régularisation - Immigration

Aller plus loin

Un Marocain handicapé en passe d’être expulsé de Belgique

Un jeune Marocain est sur le point d’être expulsé parce que les autorités belges refusent de lui renouveler sa carte de résidence. C’est la consternation au sein de la...

231 étrangers fichés pour radicalisation, dont des Marocains, seront expulsés de la France

Dans les jours à venir, 231 étrangers en situation irrégulière et fichés pour radicalisation à caractère terroriste seront expulsés de France. Une décision de Gérald Darmanin,...

Maroc : la Cour constitutionnelle acte la fin de la retraite des députés

Dans sa décision adressée au président de la Chambre des représentants, la Cour souligne « la conformité du texte de loi sur la liquidation du régime de retraite des députés...

Des Marocains coincés en Espagne jetés à la rue

Alors que le coronavirus continue de sévir en Espagne, avec à la clé 7 340 décès et 85 195 cas confirmés (bilan au 30 mars), 46 Marocains dont des enfants et des personnes âgées...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan et grossesse : jeûner ou pas, la question se pose

Faut-il jeûner pendant le Ramadan quand on est enceinte ? Cette question taraude l’esprit de nombreuses femmes enceintes à l’approche du mois sacré. Témoignages et éclairages pour mieux appréhender cette question à la fois religieuse et médicale.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Alerte sur les erreurs d’enregistrement des nouveaux-nés au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) a alerté le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, au sujet du non-enregistrement des nouveau-nés à leur lieu de naissance, l’invitant à trouver une solution définitive à ce problème.

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Abdellatif Ouahbi accusé par les salafistes d’atteinte à l’islam

La réforme du Code de la famille passe mal chez les salafistes. Prêcheurs et imams de mosquées sont en colère contre le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi.

Chaque mois, Achraf Hakimi verse 100 000 euros à sa mère

Durant la coupe du monde Qatar 2022, les instants pleins d’amour entre l’international marocain Achraf Hakimi et sa mère ont ému les supporters et les internautes et témoignent de l’attachement de l’un envers l’autre. La star du PSG veille sur sa mère...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Plus de 70% des femmes marocaines recourent aux méthodes contraceptives

Au Maroc, plus de 70 des femmes ont recours aux méthodes contraceptives. C’est ce qui ressort d’un récent rapport du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.