Belgique : des révélations sur le parcours de Brahim Abdeslam

28 novembre 2021 - 10h20 - Ecrit par : A.S

Le parcours de Brahim Abdeslam avant les attentats de Paris et Saint-Denis en août 2015, a été révélé vendredi par un enquêteur belge.

Trois enquêteurs belges au procès des attentats du 13 novembre 2015, ont témoigné vendredi au bureau du parquet fédéral belge. Celui portant le matricule 440.232.779 estrevenu dans son témoignage par visioconférence sur le parcours de Brahim Abdeslam avant les attentats de 2015, fait savoir LCI.

À lire : Belgique : la justice serait-elle raciste envers les Maghrébins ?

Le policier est notamment revenu sur les nombreux déplacements au Maroc de Brahim et sur son séjour en Syrie, via la Turquie. « Le 9 février 2015, nos services entendront parler de Brahim Abdeslam qui serait parti vers la Syrie. Le 28 janvier 2015, il aurait contacté son frère Salah Abdeslam depuis la frontière turco-syrienne en lui disant qu’il allait franchir cette frontière », a indiqué le policier.

Brahim Abdeslam ne sera interpellé que le 16 février 2015 pour des faits de « roulage » (conduite). Interrogé par la police locale, « Brahim Abdeslam déclarait être le gérant du café Les Béguines à Molenbeek où il précisait servir de l’alcool. Il admettait consommer du cannabis », relate l’enquêteur. Au cours de l’enquête, un téléphone et un document intitulé : « La permission des parents pour faire le jihad », ont été saisis.

À lire : Paris : suspendu quatre mois pour radicalisation, un policier porte plainte

« C’est un document qui démontre bien que je suis contre le jihad et contre les jeunes qui partent sans l’autorisation des parents », assure Brahim Abdeslam à la police locale qui le libère. « Il se moque de la police de Bruxelles, oui », reconnait l’enquêteur 440.232.779. « On l’avait sous la main cet homme. On avait tout sur un plateau d’argent, mais on n’a pas su s’en servir. Ça fait froid dans le dos rétrospectivement », déplore pour sa part, Me Negar Haeri, avocate de l’accusé Mohammed Amri.

Tags : Belgique - Terrorisme - Droits et Justice

Aller plus loin

Molenbeek, au cœur de la radicalisation du djihadisme français ?

Le chercheur français, Hugo Micheron vient de publier un ouvrage sur le djihadisme français. Ce livre retrace le rôle joué par Molenbeek, une commune où se trouve de nombreux...

Attentats  de Belgique : des fouilles infructueuses en face du château de Laeken

Un site situé en face du château de Laeken a été passé au crible par les enquêteurs sur la piste des armes des terroristes, auteurs des attentats du 22 mars 2016. Cette fouille...

Maroc : 11 membres d’une cellule terroriste écopent de lourdes peines

Ils sont au nombre de 11, ces membres de la cellule terroriste "wilaya de l’État islamique au Maghreb Al-Aqsa" à avoir été condamnés à des peines de prison ferme allant de 10 à 14...

Belgique : la justice serait-elle raciste envers les Maghrébins ?

Les juges belges condamnent plus lourdement les prévenus avec un nom à consonance maghrébine, pour des délits liés à la drogue, que ceux portant un nom...

Nous vous recommandons

France : un Marocain poignarde un « sorcier » qu’il accuse de la mort du roi du Maroc

Un Marocain résidant en France fait face à la justice française pour des faits d’agression à l’arme blanche. Il avait poignardé à quatre reprises un “sorcier” qu’il accuse de la mort de son fils et du roi du Maroc. Le délibéré sera rendu le 8 juin...

L’Espagne refuse de fournir toute information sur l’aide apportée au Maroc

Le ministère espagnol de l’Intérieur a refusé de fournir aux médias des informations sur l’aide de 30 millions d’euros accordée au Maroc dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine, estimant que la publication de ces données nuirait à la «...

Ryanair lance une nouvelle liaison vers Agadir

La compagnie aérienne irlandaise Ryanair compte lancer de nombreux vols pour la saison estivale dont un vers la ville d’Agadir au départ de l’aéroport Toulouse-Blagnac.

Tensions Maroc-Algérie : réaction de Saâdeddine El Othmani

Le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani dit « regretter profondément » la décision de l’Algérie de rompre ses relations avec le Maroc. Toutefois, il affiche un certain optimisme concernant un retour à la normale des relations entre les deux...

L’Algérie craint une guerre entre le Maroc et le Polisario

Amar Belani, envoyé spécial pour le Maghreb et le Sahara, avertit que « les risques d’escalade » entre le Maroc et le Polisario, protégé de l’Algérie « sont sérieux ». Il appelle donc le Conseil de sécurité de l’ONU à traiter la question du Sahara avec «...

Le milliardaire Anas Sefrioui et sa famille devant la justice

L’homme d’affaires, Anas Sefrioui et sa famille devront comparaître devant le tribunal de première instance de Casablanca, le 14 septembre. Cette convocation fait suite à la plainte déposée par EPC Maroc pour destruction sans sommation de ses locaux à...

Khemisset : les travaux de l’usine de potasse vont démarrer en 2022

La société britannique, Emmerson plc, a annoncé avoir déjà mobilisé 46,75 millions sur les 387 millions de dollars nécessaires pour l’installation de la plus grande usine de potasse à Khemisset.

Erasmus+ : jusqu’à 28 000 euros pour des étudiants marocains

Le Campus d’excellence agroalimentaire internationale (ceiA3) a offert onze bourses Erasmus+ aux doctorants, enseignants et chercheurs de différentes universités de plusieurs pays dont le Maroc, pour un montant de 28 560...

Maroc : précisions sur l’acquisition d’hélicoptères d’attaque turcs T129 ATAK

Le Maroc s’apprête à acquérir des hélicoptères d’attaque turcs T129 ATAK. De quoi renforcer son armement et sa flotte constituée principalement d’hélicoptères de reconnaissance et de combat.

Transféré vers le Maroc, un détenu de Guantanamo visé par une enquête

Les États-Unis ont transféré Abdellatif Nasser, un détenu marocain de la base du Guantanamo vers le Maroc. De son côté, la justice marocaine a décidé d’ouvrir « une enquête avec l’intéressé pour son implication présumée dans la perpétration d’actes terroristes...