Sahara : Nicolas Sarkozy fait pression sur Emmanuel Macron

23 août 2023 - 20h00 - France - Ecrit par : S.A

Dans Le Temps des combats, deuxième tome de ses mémoires, paru le 19 août aux éditions Fayard, l’ex-président français Nicolas Sarkozy appelle la France à reconnaître la souveraineté du Maroc sur le Sahara. Il a par ailleurs encensé le roi Mohammed VI, « qui restera dans l’histoire comme l’un des plus grands souverains marocains ».

« La France devrait maintenant prendre clairement position en faveur de la marocanité du Sahara occidental », écrit Nicolas Sarkozy dans son nouveau livre, faisant constater « la lente dégradation des relations franco-marocaines depuis une dizaine d’années ». Selon l’ancien président français, cette dégradation s’explique par « l’entêtement » de ses deux successeurs (François Hollande et Emmanuel Macron, NDLR) à vouloir « à tout prix surjouer et surinvestir la relation avec l’Algérie ». Soulignant « le tropisme algérien du président » Emmanuel Macron, il affirme que cela lui « procurera bien des déceptions ». Ce tropisme, qui part d’un « bon sentiment », risque de détourner les Marocains de la France, les Algériens étant “ulcérés” par l’attitude de leur voisin.

À lire : Nicolas Sarkozy : «  Nous perdons la confiance du Maroc  »

« À ce jeu-là, nous risquons de tout perdre. Nous ne gagnerons pas la confiance de l’Algérie et perdrons celle du Maroc. C’est un pari dangereux, de surcroît condamné d’avance », prévient Sarkozy. Affirmant que le Maroc, est un « pays frère », un « égal de la France », devenu « une grande puissance africaine », il fait remarquer que « le président Macron n’a pas toujours su trouver les mots ou les gestes que les Marocains attendaient ». « J’ai toujours aimé le Maroc », ajoute l’ex-ministre de l’Intérieur de Jacques Chirac, expliquant que des trois nations d’Afrique du Nord, elle est celle qui est la plus proche de la France.

À lire :Sahara : les sénateurs français font pression sur Emmanuel Macron

Nicolas Sarkozy a par ailleurs fait l’éloge du roi Mohammed VI, « qui restera dans l’histoire comme l’un des plus grands souverains marocains ». Le roi est « un homme de large culture et d’une finesse intellectuelle éblouissante. Combien de fois ai-je été impressionné par sa capacité à anticiper les événements et à garder le cap de sa vision pour le royaume ! », écrit-il, louant « la chance qu’a le Maroc d’avoir un roi comme Mohammed VI, dont la personnalité est « unique dans le monde des têtes couronnées et des chefs d’État. Et d’ajouter : « Il est un homme que je n’ai cessé d’admirer et de respecter ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Mohammed VI - Sahara Marocain

Aller plus loin

Le Maroc, Israël et le Sahara : Eric Ciotti appelle la France à agir

Éric Ciotti, président des Républicains, s’est félicité lundi de la décision d’Israël de reconnaître la souveraineté du Maroc sur le Sahara. Il a exprimé sur Twitter que la...

Nicolas Sarkozy : « au Maroc, je me suis senti chez moi » (vidéo)

Invité sur BFM TV mercredi pour parler de son nouveau livre, « Le temps des combats » (Éditions Fayard) paru en août, Nicolas Sarkozy, proche du Maroc, est revenu sur sa...

La France en passe de reconnaître la marocanité du Sahara ?

La France consent les efforts nécessaires pour réchauffer ses relations avec le Maroc. Éric Besson, ancien ministre français de l’Industrie, estime que la prochaine étape...

Nicolas Sarkozy encense encore le roi Mohammed VI

Dans un entretien télévisé, l’ancien président français Nicolas Sarkozy a réitéré son soutien à la marocanité du Sahara. Il a par ailleurs salué la position de l’Espagne sur la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Maroc : appel à déclarer férié le jour du Nouvel an amazigh

Quelque 45 ONG marocaines et de la diaspora demandent au roi Mohammed VI de déclarer férié le « Yennayer » ou Nouvel an amazigh, célébré le 13 janvier de chaque année.

Maroc : 40 milliards de dollars pour changer le visage du transport

Le Maroc s’apprête à mettre en œuvre la vision stratégique lancée par le roi Mohammed VI, afin de « placer le pays sur la voie d’un développement économique et social durable et global ».

Cyril Hanouna encense le roi Mohammed VI

L’animateur français d’origine tunisienne Cyril Hanouna a encensé le roi Mohammed VI dont il a salué les efforts consentis suite au puissant et dévastateur séisme qui a secoué le Maroc.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Une chaîne marocaine accusée d’offense au roi Mohammed VI

La chaîne de télévision d’information en continu marocaine, Medi 1 TV est sous le feu des critiques des Marocains qui l’accusent d’avoir offensé le roi Mohammed VI.

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...