Recherche

Sahel : l’Espagne alerte sur l’augmentation des sahraouis dans les camps de Deach

© Copyright : DR

21 novembre 2020 - 16h00 - Maroc

L’arrivée dans les rangs de Daech des sahraouis venus des camps de Lahmada devient très préoccupante, avertit le ministère espagnol des affaires étrangères et de la coopération.

Face à l’augmentation du recrutement des sahraouis originaires des camps de Tindouf par des groupes terroristes, notamment le Daech exerçant au Sahel, le directeur général de la Politique extérieure et de la sécurité au sein du ministère espagnol des affaires étrangères, alerte le ministère espagnol de l’Intérieur et l’ambassade américaine à Madrid sur les conséquences de ce recrutement.

L’activisme du terroriste le plus recherché d’Afrique, chef de bande formé par le Polisario à Tindouf, est la principale raison de cette « alerte rouge » lancée par l’Espagne, rapporte Le360, poursuivant qu’il pourrait tirer profit du ralentissement du Polisario dans le camp de Lahmada, où personne ne s’intéresse à sa campagne, pour recruter le plus possible de jeunes dans les rangs de Daech.

En décembre dernier, au regard de ce qui se passait dans les camps de Tindouf, l’Espagne avait demandé à ses ressortissants d’éviter les camps sahraouis, au risque d’être victimes des attentats et enlèvements de « Daech au grand Sahara ».

Pour rappel, le Daech est un groupe terroriste très actif au Mali et au Burkina, piloté par Adnan Abou Walid Al Sahraoui, né à Laâyoune en 1972, sous le nom de Ladib Bachir. Formé par la Polisario à Tindouf, avant de rejoindre Al Qaïda et Mujao, il est aujourd’hui le dirigeant du Daech au Sahel.

Mots clés: Espagne , Polisario , Sahara Occidental , Alerte , Al Qaïda , Enlèvement , Attentat , Tindouf , Criminalité

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact