Salah Abdeslam sera jugé aux assises en Belgique

17 septembre 2021 - 17h40 - Belgique - Ecrit par : A.T

Ce vendredi 17 septembre, le parquet fédéral en Belgique a renvoyé devant la cour d’assise, le dossier du Franco-Marocain Salah Abdeslam et neuf autres hommes soupçonnés d’être impliqués dans les attentats djihadistes perpétrés le 22 mars 2016 à Bruxelles.

Les faits. Le matin du 22 mars 2016, deux jihadistes s’étaient fait exploser à l’aéroport international de Bruxelles-Zaventem, et un troisième dans le métro de la capitale belge. Bilan : 32 morts et plus de 340 blessés.

L’enquête révélera rapidement, notamment grâce à un ordinateur retrouvé dans une poubelle, que les auteurs sont liés à ceux du 13 novembre 2015, et à Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos ayant attaqué la capitale française ce soir-là.

Trois de treize inculpés ont bénéficié d’un non-lieu. Concernant les dix autres, l’accusation a fait une distinction, plaidant pour que huit hommes (dont Salah Abdeslam et Mohamed Abrini, «  l’homme au chapeau  » de l’aéroport) soient jugés aux assises pour « assassinats dans un contexte terroriste », et les deux derniers par le tribunal correctionnel pour « participation aux activités d’un groupe terroriste ».

A lire : Les premiers mots de Salah Abdeslam au tribunal

Dans un tweet, Eric Van Duyse, porte-parole du parquet fédéral a indiqué que « dix inculpés (ont été) renvoyés ce jour devant la cour d’assises par la chambre des mises en accusation de Bruxelles ».

Cette juridiction confirme ainsi la décision rendue en janvier en première instance par la chambre du conseil du tribunal de Bruxelles. Celle-ci avait plaidé pour que huit hommes soient jugés aux assises pour « assassinats dans un contexte historique » et les deux derniers par le tribunal correctionnel pour « participation aux activités d’un groupe terroriste ».

Sujets associés : Belgique - Droits et Justice - Attentat

Aller plus loin

Salah Abdeslam, le détenu le plus coûteux de la France

La détention et la surveillance de Salah Abdeslam, seul rescapé du groupe de terroristes qui ont participé aux attentats du 13 novembre 2015 coûtent une somme colossale à l’État...

Salah Abdeslam doit payer 700 000 euros

Le tribunal vient de rendre un jugement en faveur du policier grièvement blessé lors d’une perquisition effectuée à Forest en 2016 de l’appartement de la cellule terroriste à...

France : Salah Abdeslam se dépeint comme « quelqu’un de gentil, de calme »

Au 37ᵉ jour du procès des attentats du 13-Novembre 2015, la cour s’est donné pour mission de passer au peigne fin, la personnalité des accusés. Il s’agit de Salah Abdeslam, seul...

Attentats de Bruxelles : vers le renvoi aux assises de Salah Abdeslam et Mohamed Abrini

Le parquet fédéral souhaite renvoyer aux assises les Marocains Salah Abdeslam et Mohamed Abrini impliqués dans les attentats survenus le 22 mars 2016 à Bruxelles. D’autres...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le roi Mohammed VI ordonne une réforme de la Moudaouana

Les droits de la famille et de la femme se sont invités dans le discours adressé samedi soir par le roi Mohammed VI à l’occasion de la célébration de la Fête du Trône. Le Souverain a appelé au respect des droits de la femme et à une réforme audacieuse...

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Des Marocains exploités dans des hôtels associés au Mondial Qatar 2022

Treize des 17 groupes hôteliers associés à la Coupe du monde Qatar 2022 emploient des migrants d’Afrique dont des Marocains et d’Asie, selon une étude.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.