Recherche

Scandale immobilier « Bab Darna » : de nouvelles arrestations

© Copyright : DR

8 décembre 2019 - 14h00 - Société

L’enquête ouverte dans le cadre de l’affaire « Bab Darna » a permis à la police de procéder à de nouvelles arrestations. De nouveaux rebondissements sont à prévoir dans ce scandale immobilier qui n’a pas encore révélé toute son étendue.

Tel un piège sans fin, le scandale immobilier « Bab Darna », révèle chaque jour de nouveaux éléments. L’arrestation d’El Ouardi, président fondateur du groupe immobilier le 21 novembre dernier, puis de son comptable particulier, le Guinéen Mohamed Touré, a ouvert la voie à l’interpellation de plusieurs autres complices.

Le quotidien Al Ahdath Al Maghribia rapporte que les services de sécurité ont interpellé deux nouveaux responsables du groupe. Il s’agit notamment du directeur commercial, Hicham El Bouamrani, et de Faila Othmane, un proche d’El Ouardi et associé unique d’une SARL. C’est notamment au nom de cette société dénommée « Bab Darna Holding », qu’El Ouardi « émettait des chèques en bois remis aux réservataires lésés dans le cadre de cette affaire », souligne le journal cité par Le360.

Accusés d’escroquerie, d’abus de confiance et de constitution de bande criminelle, ces deux nouveaux responsables ont été déférés devant le parquet compétent à Casablanca. Quant au notaire, précise le quotidien, il a été placé en garde à vue, après avoir été entendu par les enquêteurs à la préfecture de police de la même ville.

Au total, cette affaire aura révélé une douzaine de projets immobiliers « fictif » commercialisés par le groupe « Bab Darna » pour le compte de ces deux dernières années. Plus de 1200 réservataires ont été floués par El Ouardi et ses complices qui restent leur devoir plus de 400 millions de dirhams représentant des avances non restituées.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact