Scandale immobilier "Bab Darna" : de nouvelles arrestations

8 décembre 2019 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

L’enquête ouverte dans le cadre de l’affaire "Bab Darna" a permis à la police de procéder à de nouvelles arrestations. De nouveaux rebondissements sont à prévoir dans ce scandale immobilier qui n’a pas encore révélé toute son étendue.

Tel un piège sans fin, le scandale immobilier "Bab Darna", révèle chaque jour de nouveaux éléments. L’arrestation d’El Ouardi, président fondateur du groupe immobilier le 21 novembre dernier, puis de son comptable particulier, le Guinéen Mohamed Touré, a ouvert la voie à l’interpellation de plusieurs autres complices.

Le quotidien Al Ahdath Al Maghribia rapporte que les services de sécurité ont interpellé deux nouveaux responsables du groupe. Il s’agit notamment du directeur commercial, Hicham El Bouamrani, et de Faila Othmane, un proche d’El Ouardi et associé unique d’une SARL. C’est notamment au nom de cette société dénommée "Bab Darna Holding", qu’El Ouardi "émettait des chèques en bois remis aux réservataires lésés dans le cadre de cette affaire", souligne le journal cité par Le360.

Accusés d’escroquerie, d’abus de confiance et de constitution de bande criminelle, ces deux nouveaux responsables ont été déférés devant le parquet compétent à Casablanca. Quant au notaire, précise le quotidien, il a été placé en garde à vue, après avoir été entendu par les enquêteurs à la préfecture de police de la même ville.

Au total, cette affaire aura révélé une douzaine de projets immobiliers "fictif" commercialisés par le groupe "Bab Darna" pour le compte de ces deux dernières années. Plus de 1200 réservataires ont été floués par El Ouardi et ses complices qui restent leur devoir plus de 400 millions de dirhams représentant des avances non restituées.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Casablanca - Enquête - Arnaque - Arrestation - Escroquerie

Aller plus loin

Casablanca : un autre scandale immobilier pointe à l’horizon

Les scandales n’ont pas fini d’éclabousser le secteur immobilier au Maroc. Dernier en date, un projet immobilier d’une trentaine de villas dans la région de Casablanca, bâti sur...

Une Marocaine du Canada raconte sa mésaventure avec Bab Darna

Amal Kadiri, une Marocaine résidant au Canada, fait partie des quelques 200 acquéreurs de biens immobiliers arnaqués par Bab Darna Immobilier. Le groupe lui avait soutiré...

Le PDG de « Bab Darna » au cœur d’un scandale immobilier, en prison

La décision du Procureur du Roi près le Tribunal correctionnel de Aïn Sebaâ, a été sans appel. Au regard des faits délictueux reprochés au président Directeur Général du groupe...

Du nouveau dans l’affaire Bab Darna

Le traitement judiciaire du dossier Bab Darna piétine. Face à la situation, le collectif des victimes de ce scandale immobilier projette un sit-in et une marche pacifique, le 19...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aide au logement : succès auprès des MRE

Le programme d’aide directe au logement « Daam Sakane », lancé le 2 janvier 2024, est un succès, notamment auprès des MRE, assure Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, lors du point de presse hebdomadaire à l’issue du conseil de gouvernement.

Location au Maroc : une hausse générale des prix

Une montée générale des prix des loyers a été observée au Maroc, que ce soit pour les appartements ou les villas et ce dans la plupart des villes. Voyons ça en détail.

Maroc : les revenus d’Airbnb traqués

L’Office des changes vient de lancer une vaste opération d’audit visant les transferts financiers internationaux entre propriétaires et bénéficiaires des locations de biens immobiliers via Airbnb.

Immobilier au Maroc : des contraintes en série

Au Maroc, les professionnels de l’immobilier affichent peu d’optimisme quant à une reprise de leur secteur. Tant les problèmes s’accumulent pour un secteur qui ne s’est pas encore suffisamment remis de la crise sanitaire de Covid-19.

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de bord des crédits et dépôts bancaires de Bank Al-Maghrib, cette tendance se...

Maroc : où en est l’aide au logement ?

Des discussions sont en cours entre les parties prenantes pour finaliser le décret relatif à l’aide directe au logement en vue de sa présentation au Conseil de gouvernement dans les prochains jours.

L’incertitude plane sur le marché immobilier marocain

L’offre immobilière partout au Maroc serait abondante et les prix abordables, selon les professionnels et les notaires. La réalité est pourtant toute autre.

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.

Le roi Mohammed VI lance l’aide au logement

Les choses se précisent pour la mise en œuvre du nouveau programme d’aide au logement visant à renouveler l’approche d’accès à la propriété, en suppléant au pouvoir d’achat des ménages, via une aide financière directe aux acquéreurs.

Aide directe au logement : les promoteurs immobiliers exigent des clarifications

Pour dynamiser le secteur immobilier, le gouvernement envisage d’octroyer une aide au logement, au profit des acquéreurs éligibles. Cette mesure contenue dans le PLF 2023, suscite des inquiétudes dans les rangs des promoteurs immobiliers.