Découverte des corps sans vie de deux Marocaines : la justice italienne se prononce

28 décembre 2021 - 22h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Le parquet de Lodi, dans le Sud-est de Milan, s’est prononcé sur l’affaire de la découverte des corps sans vie de deux Marocaines dans un champ de maïs le 3 juillet dernier. Les poursuites engagées contre le conducteur du tracteur ont été abandonnées au motif qu’un accident est à l’origine du décès des deux femmes.

Le juge en charge de cette affaire auprès du Parquet de Lodi, dans le Sud-est de Milan a conclu que la mort des deux SDF marocaines, Hanan Nekhla, 32 ans, et Sara El Jaafari, 28 ans, écrasées par un tracteur dans un champ de maïs près de Milan le 3 juillet dernier, n’aurait pas pu être évitée. Selon lui, le jeune conducteur du tracteur n’aurait pas pu entendre ou voir depuis sa cabine, car les jeunes femmes étaient allongées dans ce champ et le maïs sur lequel il pulvérisait de l’insecticide dépassait les deux mètres de hauteur au moment des faits, rapporte l’agence de presse italienne ANSA.

À lire : Italie : les corps sans vie de deux SDF marocaines retrouvés à Milan

La police avait découvert les corps sans âme des deux jeunes marocaines à San Giuliano Milanese, une localité située près de Milan, dans la région de Lombardie. Deux bouteilles vides de bière et du papier aluminium avaient été trouvés près de leurs corps. Elles les auraient utilisées pour consommer la drogue. Après cette découverte, les causes de cette mort restaient à déterminer.

Le conducteur du tracteur avait été placé en détention et faisait l’objet d’une enquête pour « homicide involontaire ». Lors de son audition, il avait assuré n’avoir ressenti aucun impact en conduisant son tracteur au moment des faits.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Italie - Droits et Justice - Milan

Aller plus loin

Espagne : enquête après la découverte du corps d’un berger marocain

Le corps sans vie d’un berger d’origine marocaine âgé de 52 ans a été retrouvé vendredi à Calanda (Aragon) sur une route menant à Andorre. La Garde civile a ouvert une enquête...

Enquête après la découverte du corps d’un Français à Tanger

Suite à la découverte du corps sans vie d’un homme d’affaires français à Tanger, la police judiciaire a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de sa mort.

Des ouvriers agricoles marocains réduits à l’esclavage en Italie

Les policiers italiens ont réussi à démanteler en Sicile un réseau d’exploitation d’ouvriers agricoles marocains et d’autres nationalités et à arrêter une dizaine de personnes...

Italie : les corps sans vie de deux SDF marocaines retrouvés à Milan

La police a retrouvé les corps sans vie de deux SDF marocaines dans un champ de maïs près de Milan. Le propriétaire du champ a été placé en garde à vue.

Ces articles devraient vous intéresser :

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Maroc : 30 députés éclaboussés par des affaires de corruption

Au total, 30 députés marocains sont poursuivis par la justice en leur qualité de président de commune pour leur implication présumée dans des affaires de corruption, de dilapidation de deniers publics, de chantage, et de falsification de documents...

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.