Sumitomo renforce sa présence au Maroc, 16 000 emplois à terme

22 décembre 2022 - 11h57 - Economie - Ecrit par : A.T

L’entreprise japonaise Sumitomo, spécialisée dans la fabrication de câblages et composants automobiles, va renforcer sa présence au Maroc en augmentant ses investissements. Le groupe prévoit la construction de neuf nouvelles unités dans différentes régions du royaume.

Dans ce sens, un protocole d’accord a été signé, mercredi, entre la direction et l’État, représenté par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour. D’un investissement d’un milliard 965 millions de dirhams, les nouvelles entités seront érigées dans des régions de Rabat-Salé-Kénitra, Tanger-Tétouan-Al Hoceïma et Casablanca-Settat et permettront la création de 16 000 nouveaux emplois directs d’ici 2028.

S’exprimant à l’occasion, Ryad Mezzour a indiqué qu’« avec ce nouvel investissement du groupe Sumitomo, la plateforme automobile marocaine confirme son attractivité auprès de fournisseurs de rangs mondiaux, nous permettant ainsi de continuer à générer de l’emploi pour nos jeunes Marocains […]. Cela démontre, une fois encore, la grande confiance placée par les investisseurs en notre écosystème puisqu’ils n’hésitent pas à investir et réinvestir. »

A lire : Le Maroc rêve plus grand pour le secteur automobile

« Nous sommes confiants sur la capacité des compétences marocaines à déployer ce projet et d’autres dans les années à venir, toujours dans un souci de renforcement de notre compétitivité », a pour sa part déclaré le PDG de Sumitomo-SEBN Maroc, Adil Semrich.

Sujets associés : Japon - Investissement - Automobile - Ryad Mezzour - Sumitomo

Aller plus loin

Nexans annonce un investissement de 100 millions d’euros au Maroc

Après son installation à Casablanca et Mohammedia, Nexans vient d’annoncer un gros investissement au Maroc. En tout, au moins 200 emplois devraient être créés.

Automobile : un industriel allemand s’installe au Maroc

Le groupe allemand Stahlschmidt International Holding GmbH (SCS), spécialisé dans les composants et les assemblages pour les systèmes de déverrouillage mécanique a inauguré,...

Le Maroc rêve plus grand pour le secteur automobile

Au total, 700 000 voitures sont fabriquées au Maroc chaque année. Le royaume qui aspire à détrôner la Chine ne compte pas dormir sur ses lauriers. Il rêve grand pour le secteur.

Maroc : le secteur automobile recrute de nombreux ingénieurs

Le ministre de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzour a annoncé que 2 000 nouveaux ingénieurs seront bientôt recrutés dans le cadre du renforcement du secteur de l’industrie...

Ces articles devraient vous intéresser :

La gestion du projet de gazoduc Maroc-Nigéria confiée à une coentreprise

Dans un communiqué conjoint, le Maroc et le Nigeria ont annoncé avoir confié la gestion du projet de gazoduc à une coentreprise composée d’ILF Consulting et DORIS Engineering.

Le Français Faurecia va créer 1400 nouveaux emplois au Maroc

L’entreprise française Faurecia, spécialisée dans la fabrication d’équipements automobiles, va renforcer sa présence au Maroc, à travers la création d’une nouvelle usine à Salé. Dans ce sens, un protocole d’accord a été signé entre le groupe et l’État.

Le Maroc dans le top 10 des marchés mondiaux de Renault

Le Maroc est désormais le dixième marché mondial de Renault et le premier de toute la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) en termes de ventes, avec 44 497 véhicules vendus au cours des neuf premiers mois de l’année 2023.

Maroc : hausse des exportations automobiles à fin février 2023

Les exportations automobiles du Maroc ont atteint 21,6 milliards de dirhams (1,9 milliard d’euros) à fin février, soit une hausse de près de 50 % (40,5 %) par rapport à la même période de 2022.

Le Maroc, un des pays les plus attractifs pour les investisseurs

Dans le dernier rapport publié par l’Institut royal des études stratégiques (IRES), le Maroc est considéré comme l’un des pays les plus attractifs pour faire des affaires.

Le Maroc ambitionne de doubler sa capacité de production de voitures électriques

Dans les trois ans à venir, le Maroc entend mobiliser ses efforts et ses ressources pour améliorer sa production en matière de voitures électriques, selon le ministre marocain de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour.

Véhicules électriques : deux usines géantes de batteries au Maroc

Le Maroc va bientôt disposer de deux usines de fabrication de batteries de véhicules. Les projets sont évalués à 6 milliards d’euros et à 4 milliards d’euros, a annoncé cette semaine Ryad Mezzour, le ministre marocain de l’Industrie et du commerce.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Soufiane Hamaini veut construire un hôtel 4 étoiles à Dakhla

L’ex-champion du monde de Kitesurf, Soufiane Hamaini, projette de construire un hôtel 4 étoiles à Dakhla. Dénommé Waimae Bay (du nom d’une célèbre plage de surf à Tahiti), ce complexe devrait être inauguré en 2023.

La future Dacia C-Néo fabriquée au Maroc ?

Dacia élargira sa gamme en 2026 avec une voiture familiale hybride 4x4 baptisée C-Néo qui disposera également d’une version berline. Le véhicule sera probablement fabriqué au Maroc.